Le cœur des louves

Publié le par Sophie

Célia vit seule avec sa mère depuis le départ de son père. Écrivaine, celle-ci est peu présente et les difficultés financières s'accumulent. Suite au décès de sa grand-mère, Célia va s'installer chez elle dans un petit village de montagne. Mais son retour, et ensuite l'arrivée de sa mère refont jaillir de vieilles histoires enfouies. Célia ne comprend pas les sombres rumeurs autour de sa grand-mère et se décide a en apprendre plus.

Le chemin vers la vérité ne se fera pas sans douleur et Célia devra puiser dans l'énergie des louves pour trouver le courage de lever le voile sur le passé de sa famille et du village.

 

 

Jusqu'ici, je connaissais Stéphane Servant pour ces albums, c'est donc sans trop savoir dans quoi je me lançais que j'ai lu ce roman publié dans la collection DoAdo du Rouergue, roman qui, au passage, a une magnifique couverture.

J'ai tout de suite été emportée par le style du romancier. Je l'ai trouvé très poétique et je me suis laissée aller dans les décors et l'ambiance sombre et hostile qu'il nous propose.

 

Il y a deux histoires dans ce roman, celle de Célia qui découvre peu à peu les secrets qui l'entoure, et surtout celle de Tina, sa grand-mère. Célia est la narratrice principale mais en alternance, elle laisse la place à Tina. On ne sait pas tout de suite de quoi il s'agit ou plutôt de qui. Autant comme les premiers chapitres, j'étais plus en phase avec la vie de Célia et ses questionnements, ses échappées dans la montagne, sa relation naissante avec Alice... Autant dès que la vie de Tina s'est ouverte plus précisément au lecteur, j'ai beaucoup plus apprécié ces passages où toute la source de l'histoire nous est livrée petit à petit.

 

Ce roman, je pense qu'il se ressent. Stéphane Servant fait passer tellement d'émotions et de sensations qu'il faut un peu se laisser aller à devenir tantôt Célia, tantôt Tina pour tout apprécier. Et malgré toute la noirceur qui se dégage de ce livre, on a juste envie de comprendre ce qui est arrivé aux trois femmes de cette famille (Célia, sa mère et Tina) pour qu'elles se sentent si blessées et qu'elles soient rejetées ainsi.

 

C'est une lecture assez longue (plus de 500 pages) et c'est vrai que j'ai mis du temps à lire ce livre mais en même temps, j'en ai apprécié chaque moment. C'est une très belle aventure littéraire...

 

Retrouvez les avis de Kik, Pépita, Céline et Carole.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article

Novelenn 20/02/2014 11:40

Il m'attire l’œil depuis sa sortie celui-ci !