Mes rêves au grand galop

Publié le par Sophie

Quand Inès fait la connaissance de Sébastien, l'entente est loin d'être au rendez-vous. Pourtant il est le fils d'une amie de sa mère et va rester chez elle plusieurs jours. Mais comment supporter cet adolescent, certes mignon, mais incapable de s'intéresser à quoi que ce soit ou de profiter de la campagne alors qu'elle est coincée dans son fauteuil roulant.

 

 

Ce roman de Didier Jean et Zad est une jolie histoire publiée chez Rageot. Elle n'a rien de très exceptionnelle ou surprenante au premier abord mais elle a le mérite d'aborder des sujets forts et importants de façon humaine et intéressante.

Le premier sujet est bien évidemment celui du handicap. Inès est en fauteuil roulant et on découvre comment elle a dû s'y adapter et au prix de quel sacrifice. Plutôt que de devenir dépendante pour tout, elle s'est endurcit ce qui ne facilite pas toujours ses relations avec les autres. Didier Jean et Zad traitent ceci avec beaucoup de pertinence sans jamais entrer dans des sentiments pathétiques mais plutôt en insistant sur la détermination.

L'écologie a une place importante aussi dans ce roman même si c'est plutôt en second plan. La famille d'Inès est particulièrement adepte de diverses pratiques écologiques sans être dans un extrémisme inaccessible. Sans être du matraquage, ça invite à se poser quelques questions ce qui ne fait jamais de mal.

On parle aussi d'art et des chevaux puisque l'équitation était la passion d'Inès qu'elle a dû mettre de côté.

 

Les personnages de ce roman sont attachants et les sujets sont bien traités. Même si il n'y a pas de grandes surprises dans cette histoire, elle est touchante et bien agréable à lire.

 

Retrouvez les avis de Marianne et LetterBee.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article

pépita 05/03/2014 08:05

Ma petite dernière a été très touchée par cette histoire...