Kinra girls : le secret de Kumiko

Publié le par Sophie

Kumiko est une jeune fille heureuse dans sa famille. Seule ombre au tableau, sa tante Maho qu'elle déteste et cela semble être réciproque. Alors qu'elle s'apprête à réaliser son rêve dans sa passion qu'est la peinture, sa tante va être la cause de la découverte d'un secret de famille bouleversant pour Kumiko...

 

 

Voilà un petit moment que j'avais repéré le succès de la série des Kinra girls auprès des jeunes lectrices. Pour resituer le contexte de ces livres, il faut savoir qu'il s'agit d'un groupe de cinq amies venues des quatre coins du monde qui vont connaître de nombreuses aventures au sein de leur école. Le roman que je vous présente aujourd'hui fait partie des cinq livres prémices de la série, qui racontent l'histoire des cinq futures héroïnes. Pour en savoir un peu plus, j'ai donc choisi de lire le roman consacré à Kumiko.

 

Cette histoire n'est pas si mal contrairement à ce qu'on pourrait imagier avec l'effet "série", on n'est pas dans de la sous-qualité mais dans quelque-chose d'assez intéressant. Dans le roman de Kumiko, et je pense que c'est pareil dans tous pour chaque pays des héroïnes, j'ai apprécié toutes les références à la culture nippone que ce soit sur le vocabulaire ou sur les pratiques. À mon avis, la richesse de la série se concentre là-dedans étant donné la diversité culturelle des cinq amies.

Pour ce qui est du contenu de l'histoire, on reste assez en surface et c'est un peu dommage. L'intrigue s'enchaîne assez rapidement ce qui laisse assez peu de place au suspense, surtout si on connait le concept des Kinra girls.

 

Sur la forme, j'ai aimé les illustrations de Anne Cresci qui parsème le texte et permettent, là encore, de se plonger dans l'univers de la jeune fille. Le marque-page à l'effigie de Kumiko, cousu au livre, est également une très bonne idée. En revanche, la mise en page du texte, non justifiée, m'a un gênée au début et je n'ai pas bien compris l'intérêt. Pour moi, c'est une erreur éditoriale.

 

Dans l'ensemble, cette série de Moka publiée chez PlayBac a un succès compréhensible. Je ne lirais pas pour autant toute la série car ce n'est pas trop mon genre, mais ce mélange de culture, l’amitié de ces cinq jeunes filles et leurs aventures ont tout pour plaire.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article