Le casque d'Opapi

Publié le par Sophie

Le casque d'Opapi

Géraldine Elschner et Fred Sochard

L'élan vert, 2014

 

Un enfant découvre un casque de soldat enterré chez son grand-père. Il va alors lui raconter l'histoire de ses arrière-arrière-grands-pères qui ont fait la guerre en 14-18 chacun d'un côté de la frontière, chacun dans un camp. Il va lui transmettre ce qu'on lui a certainement raconté des années plus tôt : le départ douloureux, les tranchées, les batailles, et puis les hommes et la terre dévastée...

 

 

Cet album de la collection "Pont des arts" chez L'élan vert s'inspire du tableau La partie de cartes de Fernand Léger. Fred Sochard cherche à retranscrire progressivement le style de ces hommes robotisés, dont la guerre a détruit l'âme et l'humanité. Et il y arrive parfaitement. On ne tombe pas violemment dans l'horreur des tranchées, cela se fait par étapes, petit à petit, avant le vide de la fin de la guerre.

Le texte fonctionne de la même manière. Le grand-père évoque les différentes étapes du départ à la guerre au retour, transformé. Une double page suffit à chaque fois pour capter la force des choses.

 

C'est un bel album, très coloré pour le présent, très gris pour le passé, qui offre une belle approche de la première guerre mondiale et qui, surtout, invite à la transmission, pour ne pas oublier.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article