Le fantôme de Canterville

Publié le par Sophie

Le fantôme de Canterville

Oscar Wilde et Barbara Brun

Marmaille & compagnie, 2014

 

Quand la famille Otis acquière le domaine de Caterville-Chase, même les anciens propriétaires les mettent en garde car l'endroit est hanté, ça ne fait aucun doute. Malheureusement, ce n'est pas tant pour la famille mais plutôt pour le fantôme qu'il faudrait s'inquiéter ! Il semble qu'enfants et adultes ne soient pas décidés à le laisser hanter tranquillement les lieux, et même ses talents horrifiques ne prennent pas avec ces gens...

 

 

Je n'avais jamais eu l'occasion de lire cette nouvelle de Oscar Wilde, publiée initialement en 1887. En dehors d'un vocabulaire et d'un langage différents de ceux qu'on utilise aujourd'hui, mais pas forcément plus compliqué, j'ai trouvé que cette histoire avait bien vieilli. Une histoire de fantôme, des personnages atypiques et de l'humour, tous les ingrédients sont réunis pour faire passer un bon moment à de jeunes lecteurs amateurs du genre. Moi-même j'en ai passé un excellent.

La lecture est d'autant plus agréable que l'objet qu'on a entre les mains est superbe. Le très grand format offre une mise en page aérée et met particulièrement en valeur les illustrations de Barbara Brun. Dans la veine de Benjamin Lacombe ou Rebecca Dautremer, j'ai découvert une illustratrice talentueuse qui peint de véritables tableaux ! Elle a su donner cette ambiance un peu sombre qu'on imagine de Canterville ce qui m'a tout de suite embarquée dans le cœur de l'histoire.

J'ai aussi aimé retrouver les quelques pages d'archives à la fin du livre avec notamment, les essais sur les personnages et le chemin de fer de l'ouvrage (succession d'imagettes représentant chacune les pages du livre en cours de création et ayant pour objectif de se faire un aperçu du rendu final).

 

Ce livre est clairement un beau-livre à offrir ou à s'offrir. L'histoire étant un classique de la littérature, c'est un cadeau pour les enfants comme pour les adultes.

 

Retrouvez les avis de Liyah, Hérisson et Marie.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article