Amanda et les amis imaginaires

Publié le par Sophie

Amanda et les amis imaginaires

A. F. Harrold et Emily Gravett

Seuil jeunesse, 2015

 

Amanda a rencontré Rudger par placard interposé ou peut-être est-ce l'inverse. Tout dépend de qui est pour vous le héros de cette histoire. Cette histoire, c'est celle de deux amis, l'un bien réel, l'autre imaginaire dont la vie va basculer soudainement. C'est aussi l'histoire de tout ces amis imaginaires qui tôt ou tard sombres dans l'oubli. Et puis c'est celle de cet homme entre deux mondes qui va mettre en péril la vie de quelques enfants...

 

 

J'ai ouvert ce livre pour ce discret nom sur la couverture : pas celui de l'auteur que je ne connaissais pas mais celui de l'illustratrice dont j'adore les albums. Emily Gravett, toujours crayon à la main, s'essaie ici dans un autre genre, celui de l'illustration d'un roman. C'est avec plaisir que je l'ai retrouvé dans ce livre avec son style mais forcément exploité différemment : des petits dessins de-ci de-là sur les pages mais aussi de plus grandes images en noir et blanc voire des double-pages en couleurs. Dans cette histoire, ode à l'imagination, on la redécouvre avec une belle fantaisie.

 

Ce livre reste cependant un roman et j'ai été ravie de découvrir cette belle histoire. Déjà, je l'ai trouvée particulièrement originale par son sujet : les amis imaginaires ont rarement une si belle place dans une histoire. Ce roman est aussi très bien construit, on le commence sans trop savoir qui est le héros mais celui-ci se révèle très intéressant quand il plonge au cœur d'une aventure dangereuse et périlleuse !

 

J'ai aimé cette amitié inconditionnelle qui ressort de cette histoire et qui est autant dans le sens de l'enfant pour son ami imaginaire que l'inverse. On perçoit d'ailleurs cela dès la couverture qui montre aussi le lien entre le texte et les images qui va se révéler très réussi. Ce livre, c'est un très bel ensemble, tant sur le fond que sur la forme qui passe aussi par la couverture reliée.

À découvrir sans hésiter.

 

Retrouvez l'avis de Jean-Michel.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article