La coloc

Publié le par Sophie

La coloc

Jean-Philippe Blondel

Actes sud junior, 2015

 

Romain n'en peut plus de l'internat et faire le trajet de chez ses parents au lycée n'est pas envisageable sur le long terme. C'est ce moment que choisit sa grand-mère, qu'il connait à peine, pour mourir ! Romain a tout de suite une idée pour régler le problème de son appartement, qui se trouve d'ailleurs tout proche du lycée : une colocation ! Reste à convaincre ses parents et à trouver deux autres personnes pour loger avec lui...

 

 

Romain, Rémi et Maxime n'ont rien en commun si ce n'est d'être des garçons. Ils se connaissent tous de loin mais n'ont pas le même caractère, pas les mêmes loisirs et n'auraient probablement jamais rien eu à se dire s'ils ne s’étaient pas retrouvés à partager le même appartement. Ce trio improbable va pourtant parvenir à créer une vraie relation d'amitié avec toutes les difficultés que cela peut amener.

J'ai apprécié ces trois personnages pour des raisons différentes mais chacun tout autant. Romain grandit en prenant la responsabilité de la coloc que lui accordent ses parents. Il découvre un Rémi que ses allures de geek avaient bien cachées et il doit jongler avec les excentricités de Maxime qui met de l'ambiance (bonne ou mauvaise d'ailleurs) dans ce trio. Ensemble, ils vont créer une véritable alchimie, détonante parfois !

Dans ce roman, Jean-Philippe Blondel parvient à parler aux adolescents, à se centrer sur leur envie de liberté, sur leurs premiers pas d'adulte, sur leurs préoccupations, avec une justesse impressionnante. On est dans la vraie vie, dans une tranche de vie. Il y a eu un avant, il y aura un après cette coloc, mais elle fait partie de ces périodes qui nous font grandir et c'est ce que raconte si bien l'auteur.

 

C'est le deuxième roman que je lis de Jean-Philippe Blondel, le deuxième dont j'apprécie la lecture et ça me donne juste envie d'en découvrir d'autres.

 

Retrouvez les avis de Bouma et Pépita.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article

Solectrice 13/03/2016 23:09

Je viens d'en finir la lecture et j'ai passé un bon moment en compagnie des personnages, dans cette tranche de vie, qui me semble bien loin maintenant. Mais Philippe Blondel la fait vivre avec tant de justesse. Que j'aime le style de cet auteur !

Marie 19/02/2016 10:12

Lu l'an dernier au moment de sa sortie...ça m'a rappelé mes premiers années de coloc à la fac ! L'histoire du coup de fil pour le poulet...c'est tellement vrai !