Le voyage de Petit Pingouin

Publié le par Sophie

Le voyage de Petit Pingouin

Britta Teckentrup

Circonflexe, 2014

 

Petit Pingouin a une amie, mais elle est loin et lui manque beaucoup. Il se décide alors à plonger dans la mer de la banquise pour partir la retrouver...

 

 

Dans cet album nous allons suivre le voyage de Petit Pingouin dans la mer qui l'amène à son amie. Mais ce n'est pas une lecture inactive, puisque l'enfant a pour mission de tourner des rabats qui vont participer à l'avancement du voyage.

Le texte est écrit de façon à mettre deux notions contraires en opposition à chaque page (grâce aux rabats) : principalement des adverbes de lieu. Le petit tunnel et l'immense océan, nager devant ou derrière, s'enfoncer dans l'océan puis remonter... Voilà quelques exemples de ce qui est le principe un peu "pédagogique" du livre. En général, je n'aime pas trop les livres qui veulent absolument apprendre quelque chose au lecteur (le plaisir de l'histoire n'est-il pas suffisant ?) mais là c'est assez bien fait et le côté ludique l'emporte sur le vocabulaire qui s’intègre bien au texte. En plus, la conception est assez bien réalisée, il n'y a pas de gros décalage entre le rabat et la page qui aurait pu nuire à l'esthétique.

 

Parlons justement des illustrations qui me font penser à une technique de tampons ou de pochoirs qui expliquerait les différences de textures dans l'image. Les couleurs, elles, sont souvent assez sombres et représentent bien les fonds marins.

 

Ce grand album a eu son petit succès avec Morgan, 3 ans, qui a aimé jouer avec les rabats. Le personnage lui a aussi beaucoup plu mais quoi de plus normal puisque son doudou est un pingouin.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article

Nathalie 04/02/2016 11:35

Les livres avec des rabats ou des morceaux à toucher ou manipuler, ça a souvent beaucoup de succès chez les petits ! (Et même chez les plus grands d'ailleurs...°