L'Homme-qui-dessine

Publié le par Sophie

L'Homme-qui-dessine

Benoît Séverac

Syros, 2014

 

L'Homme-qui-dessine parcourt le monde loin de sa tribu pour le dessiner. C'est son destin de voyager sans cesse jusqu'à ce qu'il trouve une femme loin de son peuple d'origine. Mais voilà qu'il est fait prisonnier par un groupe d'Hommes-qui-savent qui l'accusent de la mort de plusieurs de leurs membres. Pour sauver sa vie, il a sept nuits pour résoudre le mystère qui plane sur ce groupe.

 

 

L'Homme-qui-dessine de ce roman fait partie de l'espèce des Hommes-droits connus sous le nom d'Hommes de Neandertal. Les Hommes-qui-savent sont, eux, nos ancêtres Homo sapiens. Une fois ça en tête, vous aurez compris que cette histoire à la particularité de se dérouler à la préhistoire. C'est d'ailleurs ce qui m'a intéressé car ce n'est pas courant et j'étais curieuse de savoir comment ce serait traité. Finalement, en dehors des relations humaines souvent archaïques (quoique pas toujours), on oublie assez vite le côté hommes des cavernes pour se plonger au cœur de l'intrigue policière, car c'est bien de cela qu'il s'agit.

Pendant son séjour de prisonnier chez les Hommes-qui-savent, l'Homme-droit va devoir mener l'enquête sur l'identité du véritable tueur qui sévit dans cette tribu. Le trouver est sa seule option pour échapper à la mort mais comme le lecteur, il n'est pas au bout de ses surprises !

 

J'ai totalement accroché sur ce roman qui place le lecteur dans un contexte original tout en ayant une intrigue qui se tient et qui n'oublie pas le suspense même si la fin fait partie des hypothèques auxquelles on peut penser rapidement. Derrière la fiction, il y a aussi un aspect scientifique sur les relations qui existaient entre les peuples d'Homo sapiens et les Hommes de Neandertal. Bref, un roman complet et prenant !

 

Retrouvez l'avis de Pépita.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article