Aussi loin que possible

Publié le par Sophie

Aussi loin que possible

Éric Pessan

L'école des loisirs, 2015

 

Antoine et Tony n'avaient rien prévu. Ils avaient leurs galères : une famille menacée d'expulsion et un père violent, et c'est à cause d'elles qu'ils sont partis. Il a suffi d'un matin, d'un regard pour que tous les deux, ils se mettent à courir toujours plus loin, sans but, aussi loin que possible.

 

 

Quel texte ce roman ! Des phrases courtes comme le souffle de ces deux personnages dans la course. Ils parlent peu entre eux, chacun connaît les problèmes de l'autre, ils se respectent et s'encouragent en silence contre la douleur du corps. Quand ils sont partis, aucun d'eux ne pensaient aller aussi loin. À chaque étape, ils rajoutent des kilomètres sans connaître la fin, juste pour goûter enfin à cette liberté naissante et sauvage.

Le roman n'est pas très long (moins de 150 pages) mais c'est le récit de leur course qui nous donne envie d'arrêter de respirer car nous aussi, en bons lecteurs, on ignore où on va. On se laisse porter par leur choix de continuer avec la certitude que ce qu'ils vivent est un tournant dans leur vie... mais lequel ?

 

Ce roman vous tiendra en halène à coup sûr. Avec des sujets sensibles sur l'actualité, il montre la course que peut être la vie, surtout quand on décide de refuser les coups du sort.

 

Retrouvez l'avis de Pépita et Bouma.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article