Bluebird

Publié le par Sophie

Bluebird

Tristan Koëgel

Didier jeunesse, 2015

 

Depuis la mort de sa mère, Minnie et son père parcourent les routes du Mississippi. Lui chante le blues, elle joue de l’harmonica. Le jour où ils arrivent à la plantation de Silas, tout va changer ! Minnie va rencontrer Elwyn, le fils du contremaître qui malmène les travailleurs. Ils vont s'attacher l'un à l'autre mais leur histoire va être interrompu par un drame conduisant Minnie à la fuite...

 

 

Sur fond de plantation dans l'Amérique des années 1940, on entend les chants de Minnie et de tous ceux qui ont fait naître la culture blues dans les plantations, ici de coton.

Ce roman est raconté à plusieurs voix : Minnie, Elwyn et Nashoba (second du contremaître connu pour sa force et sa violence). Il faudra un premier tour de leurs trois regards pour bien comprendre ce qui se trame dans cette plantation. C'est aussi cette façon de raconter l'histoire qui va nous permettre de nous attacher à plusieurs personnages voire de nous éloigner un peu de Minnie que l'on croit voir comme l'héroïne du livre dès les premiers chapitres.

 

2016-09-18_03-13-16

 

Dans ce roman, le non-dit a beaucoup de place car il est le déclencheur d'un certain nombre d'évènements qui font l'intérêt de l'histoire. J'ai beaucoup aimé cette lecture par son ambiance autour des plantations, par la musique qui s'en dégage même si on ne fait que la lire et aussi par sa forme : ces passages de parole entre les personnages vont éclairer le lecteur dans l'histoire qui se joue.

 

C'est un roman vraiment captivant qui dépayse totalement. On voit à quel point les choses peuvent ne tenir qu'à un détail mais aussi qu'il faut parfois savoir ne pas se fier qu'aux apparences.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article

Nathalie 07/10/2016 15:15

Il me fait très envie celui-ci, il paraît effectivement qu'il est superbe.