Il était trop de fois

Publié le par Sophie

Il était trop de fois

Muriel Zürcher et Ronan Badel

Thierry Magnier, 2016

 

Ce livre aimerait beaucoup nous raconter une histoire de grand méchant loup mais une petite voix lui indique qu'un gentil chien serait un mailleur héros pour l'histoire. Le narrateur, qu'on ne voit pas, ne cesse donc de mettre son grain de sel dans le récit si bien que ça devient bien compliqué de raconter quelque chose !

 

 

Ne vous laissez pas tromper par cette couverture rose, les animaux ne voit pas la vie de cette couleur ! Essayant tant bien que mal de satisfaire tout le monde pour raconter cette histoire de loup qui n'en est pas une, on pourrait bien se retrouver avec un caniche qui fait de la soupe... Mais ça il faudra le découvrir par vous même.

C'est totalement décalé et j'adore ça ! L'album est construit de façon à faire croire qu'il ne l'est pas du tout et ça amuse forcément. Et puis, les illustrations simplement crayonnées ne manquent pas d'humour dans le comportement des personnages et en particulier du caniche (qui remplace le loup). Caniche qu'on ne peut pas raté puisqu'il est affublé du même rose que le livre quand tous les autres animaux sont d'un invariable blanc.

 

Ce genre d'histoire à ne rien n'y comprendre, je trouve ça très chouette. Dommage que le format soit si petit car ça se prêtera difficilement à une lecture en groupe (alors que ça peut se lire à haute voix avec beaucoup de plaisir).

 

Retrouvez l'avis d'Alice.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article