Le garçon qui aimait la Lune

Publié le par Sophie

Le garçon qui aimait la Lune

Rino Alaimo

Gautier Languereau, 2016

 

Il y a très longtemps, par une nuit de juin, les lumières de la ville s'éteignirent l'une après l'autre jusqu'à ce qu'un seul astre illumine le ciel.

C'était la Lune qui resplendissait dans un halo d'or.

Par une fenêtre ouverte, sa clarté conquit le cœur d'un garçon solitaire.

 

 

Voilà comment débute cette histoire aux allures de conte au cours de laquelle ce petit garçon va partir à la recherche du cadeau qui comblera le cœur de l'astre. Mais cela ne va pas être facile et le garçon devra redoubler de motivation et de ressources pour conquérir la Lune.

L'histoire en elle-même est très jolie même si je reste un peu sceptique sur cette idée d'offrir un cadeau pour conquérir un cœur. Ce qui m'a particulièrement plu et touchée dans cet album, ce sont les illustrations. Ce serait difficile de vous expliquer la technique utilisée car j'avoue j'ai du mal à comprendre comment Rino Alaimo est parvenu à donner autant de lumière à ses illustrations (après avoir discuter un peu avec lui, je peux maintenant vous dire qu'il utilise notamment du café). Il faut imaginer une nuit noir illuminée par une lumière dorée impressionnante. Mais voyez plutôt par vous-même avec ce court métrage dont l'album est adapté :

 

 

Impressionnant non ? Et c'est vraiment représentatif de la luminosité de l'album ! Moi, en tout cas, j'avais jamais vu ça !

 

Un album très surprenant pour la qualité des images qui valent le coup d’œil et une histoire qui s'y prête très bien il faut le dire.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article