Bonne nuit...

Publié le par Sophie

Des livres sur la nuit et le coucher, on en trouve beaucoup et ce n'est pas toujours facile de faire le tri. En voilà quelques-unes qui valent le coup d'œil...

 

Bonne nuit tout le monde

Chris Haughton

Thierry Magnier, 2016

 

 

Souris, lièvres, biches et ours poussent un long bâillement de fatigue avant de se mettre au lit. Il n'y a que petit ours qui dit ne pas être fatigué. Mais au bout d'un moment et puisque plus personne ne peut jouer avec lui, il se pourrait bien que la fatigue finisse par le gagner lui aussi.

Les illustrations graphiques si particulières à Chris Haughton nous plongent dans cette nuit au ciel rose. Tous les parents connaissent la résistance des enfants face à l'appel du sommeil comme le vit cette maman ours. Heureusement, là, on aide le petit lecteur à s'endormir car la série de bâillements aura sûrement son petit effet soporifique.

 

Retrouvez les avis de Céline et Bouma.

 

Bonne nuit hibou

Pat Hutchins

Circonflexe, 2014

 

 

Alors qu'un hibou essaie de dormir, la faune environnante ne cesse de l'en empêcher. Et pour cause, il fait jour et les animaux sont en pleine effervescence. Mais lorsque la nuit arrive, qui peut enfin commencer sa journée ?

Cet album a été publié pour la première fois en 1972 aux États-Unis et c'est seulement en 2014 qu'il est arrivé en France. Je ne peux pas dire que ce soit une incroyable découverte pour moi mais il faut reconnaître qu'il a tout ce qu'il faut pour fonctionner avec les petits. Le texte succinct est construit sur chaque page de la même façon avec un animal qui fait du bruit (on a même l'onomatopée du son) pendant que Hibou essaye de dormir. L'arbre va donc se remplir toujours un peu plus jusqu'à la fin de l'histoire où les rôles s'inversent.

C'est donc un album avec une histoire assez classique mais qui n'a pas vieilli avec le temps.

 

Retrouvez les avis de Céline et Bouma.

 

Quand il fait nuit

Akiko Miyakoshi

Syros, 2016

 

 

Un enfant rentre chez lui dans les bras de sa maman au cœur de la nuit. Il aperçoit la vie dans les logements et c'est à tous ces gens qu'il va penser en s'endormant.

Cela peut être intriguant pour les enfants d'imaginer la vie qui continue alors qu'ils s'endorment. C'est ce que fait ce lapin anthropomorphisé en concluant sur le réconfort que chacun trouvera dans son foyer le soir.

C'est une douce histoire que voici, magnifiquement illustrée par la japonaise Akiko Miyakoshi. Dans ce décor nocturne, la lumière artificielle des habitations est très réussie tout comme chaque animal tantôt actif tantôt endormi. Le papier épais légèrement crème favorise aussi cette ambiance apaisante qui nous transporte tout au long de l'histoire.

 

Retrouvez les avis de Pépita et Alice.

Commenter cet article