Les trois brigands

Publié le par Sophie

Les trois brigands

Tomi Ungerer

L'école des loisirs, 1968

 

Il était une fois trois vilains brigands,

avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. [...]

La nuit, au clair de lune, ils se tenaient cachés au bord de la route.

Ils faisaient peur à tout le monde.

 

Mais aussi brigands soient-ils, le jour où ils croisent la route de la petite Tiffany, leur vie prend un tout autre sens.

 

 

Je poursuis ma (re)découverte des classiques de la littérature jeunesse que je fais découvrir à Morgan, 4 ans, par la même occasion. Cette histoire assez sombre semble plaire à tous les enfants. Déjà, on sort un peu du conventionnel avec trois brigands qui volent les passants puis amassent leur fortune dans une caverne. Et puis avec l'arrivée de Tiffany, on rompt l'équilibre du trio pour en trouver un nouveau peuplé d'orphelins dans le besoin. Ce sont un peu des "Robin des bois" finalement ces brigands.

J'aime beaucoup l'esthétique de cet album. Les traits sont assez grossiers et j'aime le mystère autour de la silhouette des brigands qu'on ne voit jamais clairement. Dans ces nuits d'un beau bleu et aux ombres noires, les brigands sont reconnaissables par la forme de leur chapeau.

 

C'est un album qui apporte un juste équilibre entre le sentiment de peur et la générosité ce qui est sûrement une partie de la clé de son succès. Depuis sa parution, l'album Les trois brigands a été adapté en film, en jeu et il existe aussi une version très grand format cartonnée pour toujours plus de plaisir !

 

Retrouvez l'avis de Bouma.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article

Nathalie 09/02/2017 18:37

Depuis le temps que j'en entends parler et que je le vois passer... Honte à moi, je ne l'ai toujours pas lu !! Il fait pourtant partie des "classiques"...

Mes échappées livresques 09/02/2017 09:03

j'aime beaucoup cet auteur! un incontournable ;)