La randonnée

Publié le par Sophie

La randonnée

Christophe Léon

Thierry Magnier, 2012

 

Cinq adolescents à la vie compliquée partent en randonnée quelques jours avec Jeff, leur éducateur. Au programme : marche en montagne, campement en pleine nature, bain d'eaux glacées, repas à trouver par eux-même et promiscuité. Tout cela ne semble pas emballer le groupe qui devra pourtant rester soudé pour faire face à des difficultés imprévues qui mettent leurs vies en danger !

 

 

J'étais plutôt emballée à l'idée de me lancer dans ce court roman qui annonçait une ambiance inquiétante digne d'un thriller en pleine nature. Au final, j'ai été assez déçue.

L'environnement et les personnages sont très biens, il n'y a rien à en dire. On perçoit les personnalités différentes, les vécus compliqués de chacun et même si on ne peut pas aller dans le détail en une centaine de page, il y a suffisamment d'éléments pour avoir un groupe intéressant. Les paysages dans lesquels on se retrouve sont là aussi réussi. J'ai très vite visualiser les lieux et ça m'a aidé à me plonger dans l'histoire... mais ça ne fait pas tout !

J'ai fortement regretté que l'ambiance pesante ne démarre vraiment qu'à la moitié du roman. Pour un texte si court, c'est dommage surtout si on recherche le frisson. Le véritable problème selon moi c'est la fin. Autant je peux aimer les fins ouvertes qui laissent l'imagination galoper au delà du livre, ce qui est particulièrement efficace dans ce genre, mais là c'était vraiment trop. Je commençais tout juste à sentir la tension montée que pfiouf c'était le point final de l'histoire. Sauf que selon moi, c'était beaucoup trop abrupte avec plutôt une sensation d'inachevé que de mystère persistant.

 

Une déception pour moi mais n'hésitez pas à donner votre avis si vous l'avez lu.

 

Retrouvez l'avis de Pépita.

Commenter cet article

Nathalie 19/07/2017 21:20

Dommage... Pépita à l'air de trouver la fin un peu spéciale aussi. Du coup je passe mon tour !

Cyru 19/07/2017 06:26

Lu il y quelques temps, j'avais aimé, mais effectivement la fin avait suscitée divers avis parmi les membres du comité de lecture, cela reste néanmoins une bonne lecture pour moi.