Le groupe

Publié le par Sophie

Le groupe

Jean-Philippe Blondel

Actes sud junior, 2017

 

Un professeur en lycée, aussi auteur de roman, décide avec une collègue de lancer un atelier d'écriture avec quelques jeunes volontaires. Pendant cinq mois, nous suivrons leurs textes et l'évolution du groupe.

 

 

Quelle est la part de réalité et la part de fiction dans ce roman, c'est difficile de le savoir. L'enseignant qui explique l'idée de l'atelier dans le prologue n'a pas signé, il pourrait tout aussi bien s'agir de Jean-Philippe Blondel, prof d'anglais dans la vie de tous les jours, ou alors c'est François Roussel, personnage du roman. Peu importe en fait si ce n'est pour assouvir notre curiosité sur la part autobiographique que les auteurs glissent dans leurs histoires.

Dans cette centaine de pages, nous allons donc suivre un groupe de lycéens qui a décidé de participer à un atelier d'écriture. À chaque séance, un nouveau sujet que chacun s'appropriera à sa façon. À chaque chapitre auquel équivaut une séance, on découvre donc le ressenti ou le texte d'un ou plusieurs jeunes mais aussi des deux enseignants. Malheureusement selon moi, le suivi n'est pas complet pour le lecteur. Nous n'avons que quelques textes et quelques séances alors qu'en ce qui me concerne, j'aurais volontiers plongé encore un peu plus dans la vie de chacun. Il faut dire que se cantonner quasi uniquement à ces séances fait qu'on survole leur évolution en en ayant que de petites touches. D'un autre côté, il me semble que c'est l'idée même de cet atelier d'offrir un moment hors du temps et hors du monde. Chacun y entre avec ce qu'il est à un instant T et en ressort pour retrouver sa vie.

 

Comme toujours avec Jean-Philippe Blondel, j'ai été séduite par son style fort et sincère. C'est un plaisir que de lire ces mots et c'est sans doute pour ça que j'en aurais apprécier encore un peu pour mieux connaître ces jeunes ou au moins quelques-uns.

 

Retrouvez les avis de Pépita et Alice.

Commenter cet article