Dans le ventre de la Terre

Publié le par Sophie

Dans le ventre de la Terre

Cécile Roumiguière et Fanny Ducassé

Seuil jeunesse, 2016

 

Dans le ventre de la Terre, il y a un enfant.
Minuscule. Oublié ?

Il dort beaucoup.
Ses cheveux lui font un oreiller,
ses pieds caressent la mousse du rocher.

D'abord point en suspension, il se meut,
se tourne, valse sur lui-même
entre les parois sombres.
Et devient multiplication.
Il devient tissage, un fil après l'autre,
il s'étend, il croît.
Bientôt, des bouts de lui effleurent la paroi.

 

 

Voilà comment démarre cet album qui, dans une belle métaphore, évoque magnifiquement la maternité. Comme si l'enfant était celui de la Terre, on peut pourtant faire le lien avec les sensations, l'évolution que connaît le bébé in utero. Car ce n'est pas à la place de la Terre, ou de la mère, que l'on se met, mais bien à celle du fœtus et de ce qu'il découvre en se développant.

C'est le nom de Fanny Ducassé qui m'a donné envie d'ouvrir ce livre et je n'en suis pas déçue. Le fond noir des pages de texte et de certaines illustrations s'accorde parfaitement avec l'ambiance nocturne des mots. Elle se les approprie à merveille en leur offrant son style fleuri, liberty et coloré. Tout en mettant la mère en scène, elle garde cette idée que c'est l'enfant de la Terre et elle y met des images de la nature pour évoquer le développement de l'enfant.

 

Cet album est vraiment très beau avec une poésie qui s'offre avec justesse au lecteur. Voilà typiquement le genre de livres pour enfants que l'on peut surtout offrir à de futurs parents.

 

Retrouvez les avis de Pépita, Chlop et Céline.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article