Encore faut-il rester vivants

Publié le par Sophie

Encore faut-il rester vivants

Anne Ferrier

Magnard jeunesse, 2016

 

Julia, Shawn et Mouette survivent depuis plusieurs semaines dans un monde dévasté par une éruption solaire. Celle-ci a entrainé une lourde épidémie transformant l'humanité en zombies. La seule chose pour ne pas l'attraper : ne pas se toucher car le moindre contact peut être fatal !

 

 

En attente de la reprise de ma série zombiesque préférée, j'ai été ravie de plonger dans cet univers. Je l'ai été d'autant plus en découvrant les particularités de ce fameux virus qui se révèle finalement différent du zombisme habituel. Déjà le déclencheur vient du Soleil et non d'un virus qui se serait répandu soudainement, ensuite le mode de propagation est radical puisqu'il suffit d'un contact pour être contaminé et se zombifier, donc pas de mort concrète dans le processus.

Parlons un peu des personnages. Pas grand chose d'original sous cette éruption solaire ! Un garçon frimeur, une jeune fille bonne élève, je vous laisse deviner la suite. Heureusement il y a la mystérieuse Mouette, très secrète qui donne un peu plus de profondeur. Les épreuves que vont vivre les personnages vont aussi les rendre plus intéressants.

 

Finalement, tout se tient plutôt bien avec un virus qui se démarque et des personnages qui évoluent dans le bon sens. Mon seul bémol, c'est que tout va un peu vite. Forcément quand on est habitué à une série qui pourrait être sans fin car elle montre l'évolution de l'humanité dans un environnement hostile, les 250 pages de ce roman sont un peu légeres pour approfondir tout ça... mais la porte est ouverte !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

shana lilie 16/02/2018 02:32

Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). Au plaisir

Angeline 15/02/2018 19:57

j'aime me promener sur votre blog. un bel univers très intéressant. mon blog sur pseudo. à bientôt.