Belle maison

Publié le par Sophie

Belle maison

Anaïs Brunet

Sarbacane, 2017

 

Deux enfants arrivent, impatients de débuter leurs vacances, dans la maison estivale. Tout est resté sans vie depuis l'été précédent, il faut donc la réveiller, ouvrir les rideaux, enlever les housses des meubles, vérifier que la vue n'a pas changé... Et vient enfin le moment de profiter d'un peu de tranquillité, un livre à la main avant de partir se baigner.

 

 

Quel bel album nous offre Anaïs Brunet avec cette histoire au point de vue atypique. En effet, ce n'est pas le point de vue des enfants que nous découvrons ici mais bien celui de la maison elle-même. Impatiente de retrouver ses propriétaires, elle a patienté pendant plusieurs mois et sait ce qu'annonce le chant des pies et l'odeur de la sève de pin : l'été est là ! Elle les regarde s'agiter et elle en profite car elle sait que bientôt ils la quitteront pour se diriger vers la plage.

Donner vie à cette maison était une très bonne idée car souvent elles ont une place importante dans les souvenirs, un peu comme un membre de la famille. Ici, elle endosse presque le rôle des parents qui laissent un peu plus de liberté le temps de cet été pour grandir. Parents d'ailleurs absents qui permettent de laisser libre cours à l'enfance et à l'imaginaire.

 

Les illustrations en pleines pages nous plongent agréablement dans ces décors d'été en bords de mer. Avec justesse, elles évoquent ces moments magiques du début des vacances, ceux encore bien loin du retour au quotidien qui laissent la porte ouverte à l'imagination.

 

Une belle lecture avec de superbes illustrations qu'il ne faut pas hésiter à découvrir !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article