La nouvelle

Publié le par Sophie

La nouvelle

Cassandra O'Donnell

Flammarion jeunesse, 2019

 

Haya vient de Syrie, elle a fui la guerre avec sa famille et arrive dans la classe de Gabriel au collège. Elle doit essuyer les critiques et le manque de tolérance des autres élèves mais pour elle c'est un défi qu'elle peut relever car elle a vu bien pire. Heureusement, elle se lie d'amitié avec Gabriel qui la soutiendra dans son adaptation.

 

 

Dans ce roman, on découvre l'adolescence sous le prisme de cette famille de réfugiés syriens et en particulier d'Haya. C'est par le regard de Gabriel que l'on voit la cruauté des autres mais aussi le courage de cette jeune fille. À travers l'histoire d'Haya, c'est aussi l'histoire familiale de Gabrielle qui va se révéler à lui comme aux lecteurs.

J'ai bien accroché à l’approche de Cassandra O'Donnell sur ce sujet. C'est adapté à de jeunes collégiens et il y a un savant mélange de vie adolescente et d'histoire familiale qui m'ont rapidement captée. Je me suis rapidement attachée aux personnages principaux comme Haya, Gabriel et sa grand-mère mais j'ai été plus déçue par d'autres comme le père et le frère de Gabriel qui sont assez clichés.

 

Dans l'ensemble, c'est un bon roman qui traite des migrants avec justesse en allant à l'essentiel autant sur ce qu'ils ont pu vivre que sur l'accueil (bon ou mauvais) qu'on peut leur faire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article