Maskime et les petites choses

Publié le par Sophie

Maskime et les petites choses

Nicolas Deleau et Irène Bonacina

Éditions des éléphants, 2019

 

Maskime ne se sent pas à sa place dans son environnement. Pour lui, tout est trop grand : l'école, les adultes, sa chambre... Il trouve donc refuge dans ce qu'il y a de petit autour de lui et surtout dans les insectes. Alors quand le quotidien parait déjà surdimensionné, comment faire entrer un ami encore plus grand dans cet univers de petites choses ?

 

 

J'ai beaucoup aimé ce livre. Déjà l'objet est beau avec sa couverture jaune et bleu et ses illustrations dans le même style qui ont une belle place à l'intérieur. Il s'en dégage une douceur, une poésie et un brin de philosophie dans le regard de ce garçon sur une petite pouce. C'est en effet tout cela que l'on retrouve dans cette histoire.

 

 

Ce petit garçon différent est très attachant. En tant que maman, j'entends ses troubles face au monde qui l'entoure et qui ne lui correspond pas. Je pense qu'un enfant concerné de près ou de loin par la différence se retrouvera dans ce personnage. Certaines situations m'ont fait penser à l'autisme mais ce n'est jamais évoqué et je pense que cette personnalité peut correspondre à beaucoup de choses. Les questionnements de Maskime donne une dimension philosophique à ce récit et invite à s'interroger sur ce qui nous entoure.

Et puis, il y a cette rencontre qui va offrir l'occasion à Maskime de revoir les frontières de son monde, de se repositionner pour faire entrer dedans un ami bien trop gros et d'évoluer. La force de l'amitié, l'intelligence, la sensibilité sont de beaux éléments de cette histoire qui lui donnent une aura particulière.

 

 

J'ai trouvé ce texte très apaisant, il offre un beau regard sur le monde, sur ce qui compte pour chacun. Il montre aussi que même un enfant qui semble en difficulté peut trouver les ressources nécessaires pour évoluer si il a de bonnes raisons de le faire.

C'est un livre extrêmement positif et bienveillant que je vous recommande aujourd'hui.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article