Snap killer

Publié le par Sophie

Snap killer

Sylvie Allouche

Syros, 2019

 

Tout commence avec Garance, harcelée par un inconnu sur les réseaux sociaux et par SMS. Quelques mois plus tard, un adolescent est retrouvé mort, pendu par les pieds dans la cour d'un lycée. C'est la commissaire Clara Di Lazio qui est en charge de cette enquête. Avec son équipe, elle va suivre toutes les pistes possibles pour comprendre cette sombre mise en scène et les raisons de ce meurtre.

 

 

Nous sommes ici dans une enquête policière sur fond de harcèlement en ligne. J'ai beaucoup apprécié ce roman très rythmé et à l'écriture très fluide. Je suis tout de suite rentrée dans cette histoire et j'ai particulièrement apprécié le personnage de la commissaire. Elle a un passé familial assez compliqué et la voilà avec la responsabilité de sa nièce adolescente en même temps qu'elle mène cette enquête.

Le harcèlement par les réseaux sociaux est montré rapidement. Il est surtout abordé ses conséquences et les responsabilités des uns et des autres. Comment prouver qui est le coupable ? Comment le condamner pour des actes qui auraient été produit à cause du harcèlement ? Comment protéger ceux qui sont harcelés ? Et avant ça, comment les repérer ?

 

C'est un roman qui se lit bien avec un bon effet de page-turner. Il pose les bonnes questions sur un sujet de société comme le harcèlement et propose même des aides notamment grâce au dispositif Sentinelles et Référents qui forme des jeunes et des adultes pour lutter et repérer le harcèlement. Ce dispositif existe réellement et est évoqué dans le roman. Une bonne histoire qui en plus peut aider à y voir plus clair sur le harcèlement.

 

Retrouvez l'avis de Céline.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article