Le destin de Fausto

Publié le par Sophie

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Fausto aime posséder. D'abord une fleur, puis un mouton, un arbre... Il a plus de difficulté à s'imposer à la montagne mais quand il tape du pied et brandit le poing, elle finit par se courber devant lui. Pourtant Fausto va bien finir par trouver une chose qu'il ne peut posséder et qui le conduira inexorablement à son destin. ✊ Cette fable s'inspire d'une histoire vraie : celle d'un homme qui contrairement à un autre a la certitude d'avoir assez. Fausto, ici, ne pourra jamais être heureux car il a toujours besoin d'avoir plus. Et puis, peut-on vraiment posséder quelque chose par la force ? ✊ J'aime beaucoup cet album. J'aime les pages de garde à la façon des vieux livres reliés (avec un motif de tapisserie à l'ancienne je dirais). J'aime l'épaisseur du livre qui offre pourtant un texte court qui dit si bien les choses. J'aime les illustrations avec leur touche de fluo et les pages où elles sont totalement absentes, comme un souffle, une respiration. J'aime cette histoire qui rappelle qu'il est si bon de savoir apprécier ce que l'on a, s'en contenter et apprendre à le connaître. ✊ Un beau texte pour un beau message dans un bel album. . "Le destin de Fausto" de Oliver Jeffers - Kaléidoscope, 2020 . . . @oliverjeffers @editions.kaleidoscope #albumjeunesse #possession #bonheur

Une publication partagée par La littérature jeunesse de J&S (@litteraturejeunesse_js) le

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article