Le jour où je serai grande

Publié le par Sophie

Le jour où je serai grande

Timothée de Fombelle et Marie Liesse

Gallimard jeunesse, 2020

 

Le jour où je serai grande se disait Poucette
il faudra que je n'oublie pas
l'odeur des matins mouillés
le bruit des pétales qui tombent
la maladresse des papillons...

 

 

En reprenant le personnage de Poucette, Timothée de Fombelle offre un texte poétique sur l'importance de garder en soi les sensations de l'enfance. Une odeur, une émotion, une façon d'être avec les autres, des rêves, toutes ces choses de l'enfance qui font l'adulte de demain... mais un adulte qui oublie souvent et qui perd cette capacité à s'émerveiller. En quelques mots scrupuleusement choisis, généreusement posés dans ces pages, on fait un doux voyage en enfance.

 

Dans cette album, Poucette prend les traits d'une véritable petite fille. En effet, les illustrations sont des montages photos qui montrent l'enfant en robe bleue évoluer dans un monde bien plus grand qu'elle.

 

 

Cet album est très beau que ce soit pour la qualité du travail photographique que pour ce magnifique message qu'il offre : garder en vie l'enfance... toujours !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article