À la croisée des mondes 3 : le miroir d'ambre

Publié le par Sophie

26Cette série m'a convaincue dès le départ, c'est donc avec plaisir que j'ai accepté de participer à une lecture commune sur Livraddict pour ce troisième et dernier tome de la saga de Philip Pullman, d'autant plus qu'il fait partie de mon challenge 26 livres - 26 auteurs pour la lettre P.

 

On retrouve Lyra en mauvaise posture auprès de Mme Coulter qui la cache dans une grotte. Connaissant la vigueur de sa fille et ses sentiments pour elle, elle l'a ensorcelée pour qu'elle reste endormie. De son côté, Will est à sa recherche et traverserait n'importe quelle épreuve pour la retrouver. Grâce à Iorek, deux anges et une petite fille, il parvient à la sauver avec son poignard subtil qui lui permet d'ouvrir des portes vers d'autres mondes.

Mais à peine Lyra est-t-elle réveillée qu'elle annonce à Will qu'ils doivent partir pour le monde des morts. Elle est entrée en contact avec son ami Roger pendant son sommeil et elle lui a promis de le sauver du pays des morts... Les deux amis partent pour cette nouvelle quête qui ne manquera pas de difficultés !

 

le miroir d'ambre

 

Encore une fois, j'ai été transporté dans cette aventure au côté de Lyra et Will avec un grand plaisir. Je n'ai quasiment pas lâché le livre jusqu'à la fin. Je n'ai pas très bien compris pourquoi le titre était Le miroir d'ambre,  je vois à quoi ça se rapporte mais je ne trouve pas que ce soit l'élément à retenir. Ce n'est qu'un détail !

 

Du côté des héros, on les découvre tous les deux plus déterminés que jamais. On les sent se rapprocher l'un de l'autre progressivement et selon les épreuves qu'ils traversent. Lyra n'est plus l'impertinente du début, elle est plus posée et apprend à comprendre ses faiblesses et ses doutes. Will, quand a lui, nous révèle un peu plus sa partie sombre. On sent que le pouvoir du poignard subtil joue sur son comportement même s'il garde toujours son courage pour les causes justes. Maintenant que la série est finie, je peux dire que c'est mon personnage préféré.

En revanche, je n'ai pas été convaincue par la métamorphose de Madame Coulter qui est subitement devenue une mère éplorée et inquiète pour sa fille à qui elle ne voulait pas que du bien au départ !

 

Ce livre évoque beaucoup les relations en duo. On pense déjà à Lyra et Will mais aussi aux deux anges, Balthamos et Baruch, aux deux Gallivespiens (de minuscules créatures, volant avec des libellules, chargées de surveiller les deux enfants). Face à ces liens forts, il y a aussi des séparations comme celle que vivra Lyra avec ce qu'elle a de plus cher au monde... Tous ces "couples" ont des relations particulières et j'ai trouvé que Philip Pullman insistait beaucoup sur cela.

 

Avec les histoires de tous ces mondes qui se croisent dans la trilogie, il était difficile d'éviter de parler de la mort et des croyances. L'auteur s'est lancé et il donne une interprétation douce et délicate, sans partir dans une vision trop idéaliste de ce qu'il y a après la mort.

 

La fin de la trilogie ne m'a pas déçue. Ce n'est ni trop triste, ni trop joyeux. Il me semble que tout a été bouclé même si on peut encore imaginer beaucoup d'aventures pour Lyra, qui m'est beaucoup plus sympathique à la fin qu'au début de la saga.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

RoyaumesNordla tour des angesileana1.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joelle 28/07/2011 08:30


Cela fait des années que cette trilogie traine dans ma PAL ... il faudrait que je me décide à l'en sortir !!!!!


Sophie 28/07/2011 08:52



Ah oui, va falloir y penser en effet et même le faire pourquoi pas !



Hidile 22/07/2011 11:26


J'ai l'impression d'avoir été la plus emballée pour cette lecture commune. Cependant je vois que tu as aussi beaucoup aimé. Le comportement de Mme Coulter ne m'a pas... choqué, puisque dés le
départ j'ai essayé de la comprendre et de l'analyser. :) Ton article est vraiment très bien, j'ai pris plaisir à le lire.


Sophie 22/07/2011 13:31



Merci de ton passage et du compliment.



Yumiko 21/07/2011 22:18


La fin amène effectivement la fin de la boucle, mais c'est parce que je la trouve trop logique et trop attendue qu'elle m'a déçue. Pour le reste, je suis passée à côté, je n'ai pas réussi à plonger
dans ce livre.


Sophie 21/07/2011 23:13



Si tu n'étais pas convaincue par le reste, c'est normal que la fin ne t'es pas vraiment plu. Dans la fin, j'ai bien aimé le fait qu'il reste une part de sacrifice, que tout ne soit pas tout rose.



Lynnae 21/07/2011 20:17


J'ai beaucoup aimé la vision de la mort de l'auteur, et comme toi Mme Coulter ne m'a pas convaincue.

En fait le titre anglais est la longue-vue d'ambre, littéralement, donc je pense que ça renvoie au "miroir" créé par Mary et lui permet de voir la Poussière ... je me suis posée la question aussi.


Sophie 21/07/2011 23:11



Oui en effet ça doit se rapporter à ça.



Floly 21/07/2011 20:15


J'aime beaucoup ton article. Ta vision de Lyra et Will rejoint ce que j'ai ressenti en lisant ce tome^^
Pour répondre à ta question par rapport au titre, pour moi le miroir d'ambre est présent avec Mary et les mulefas, tu sais quand elle tente de voir la Poussière. son espèce de longue vue est comme
un miroir et elle a utilisé de "l'ambre". voilà j'espère que ça t'a éclaircit ^^


Sophie 21/07/2011 23:11



Oui c'est à ça que je pensais mais je trouve pas que ce soit un élément qui justifie le titre. "Le monde des morts" ou quelquechose en rapport avec ça m'aurait semblé plus pertinent.