Arrête de mourir

Publié le par Sophie

Samuel a 17 ans et une petite-amie. Il voudrait pouvoir profiter de la vie mais les choses sont plus compliquées. Sa mère est en chute libre, elle se perd et sombre dans la folie. Comment vivre avec ce quotidien si éprouvant ?

 

arrete-de-mourir.gif

 

Irène Cohen-Janca est l'auteure de ce roman très court de quelques 80 pages publié chez Actes Sud Junior. La collection "D'une seule voix" invite à une lecture en une fois. C'est donc ce que j'ai fait et en c'est en effet important de lire ce roman d'une seule traite.

 

Il se lit en un souffle que l'on retient de la première à la dernière phrase. Elles sont courtes, parfois ce sont même uniquement des morceaux de phrases.

Le récit est un concentré d'émotions pures. Il est écrit à la première personne, Samuel étant le narrateur, on partage donc chacune de ses sensations.

 

Il ne faut pas lire ce livre avec l'idée d'avoir le rendu d'une expérience, ici sur la maladie. Finalement, la maladie de la mère est plus un prétexte pour évoquer des sentiments forts et intenses. Cette lecture en est donc d'autant plus prenante et le format court est la solution pour permettre ce partage sans épuiser le lecteur. Ce n'est donc pas un texte pour enfants (rapport au format) mais plutôt pour des adolescents déjà bien avertis.

 

C'est le premier livre de cette collection que je découvre et j'ai beaucoup aimé. Ça n'a rien de réjouissant mais ça donne de l'émotion et c'est ce que j'aime dans une lecture.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

mon oeiltoute le viele chant du troll

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article