Comment j'ai raté ma vie de super-héros

Publié le par Sophie

Morgan est un ado mais pas seulement, c'est aussi un super-héros. Depuis quelques temps, il ne va plus en cours, trop occupé à voler et secourir les malheureux dans son costume rouge et vert. C'est comme ça qu'il rencontre Lorraine en la sauvant d'un accident de voiture. Dès cet instant, il n'aura plus d'yeux que pour elle et ne la laissera pas indifférente malgré ce Stéphane...

Morgan est heureux, les gens le reconnaissent, l'apprécient. En tout cas, c'est ce qu'il s'imagine. Mais combien de temps lui faudra-t-il pour raté sa vie de super-héros et retrouver sa vie de simple adolescent ?

 

commet-j-ai-rate.gif

 

Morgan est un ado mal dans sa peau, malgré ce qu'il dit, et solitaire. Sa vie de super-héros n'est qu'une supercherie qu'il s'est inventé quand il a reçu un costume de son père, absent depuis longtemps. Il le porte chaque jour ce qui lui a valu d'être exclu de son lycée.

 

Ce roman, de la collection eXprim' chez Sarbacane, est le premier écrit par David Tavityan. Je n'ai pas tout de suite accroché mais le bilan final est très positif.

 

Pendant la première partie du livre, on alterne entre le présent de Morgan : sa vie de super-héros, sa relation avec sa mère, sa rencontre avec Lorraine ; et son enfance : les difficultés de la carrière d'acteur de son père, le fameux Alain Dulong (sosie d'Alain Delon) qui servira d'intermédiaire après le départ du père et la séparation de ses parents. Pendant ces quelques pages, on est en plein dans le délire de Morgan, il nous parle de ses pouvoirs mais on sent rapidement que ça sonne faux et qu'il n'a rien d'un héros.

 

La deuxième partie m'a beaucoup plus intéressée, on revient peu à peu à la réalité et on comprend mieux le jeune garçon. On redécouvre Morgan avec toutes les thématiques de l'adolescence : la solitude, l'amour, la confiance en soi, les relations familiales, la drogue...

 

Après un début un peu laborieux, j'ai trouvé ce roman vraiment intéressant. Il y a cette pointe loufoque et inquiétante (qui tend vers la folie) du personnage mais finalement on retrouve toutes les sensations du mal-être adolescent.

 

David Tavityan sort un nouveau roman dans quelques jours qui reprend le personnage de Lorraine. Je vous le ferai découvrir en avant-première le jour de sa sortie, le 24 août.

D'ici là, vous pouvez vous rendre sur la page Facebook d'eXprim pour avoir toutes les informations sur la collection et parfois des concours.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

web dreamermes idées folles2 jours pour faire des thunes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stellabloggeuse 13/08/2011 21:15


Tout comme toi, j'ai eu du mal à accrocher au début avec ce roman. Puis mon intérêt s'est éveillé en comprenant à quel point la vie de Morgan était le fruit de son imagination, et j'ai beaucoup
aimé. Mais cet intérêt est un peu tombé sur la fin. J'ai trouvé que c'était globalement un bon roman avec un côté psychologique intéressant, mais je m'y suis un peu perdue et je crois ne pas avoir
tout à fait compris où l'auteur voulait nous emmener.


Sophie 15/08/2011 09:19



Je pense qu'il a voulu montré les problématiques de la vie des ados. J'ai hâte de découvrir Lorraine pour voit si ça poursuit cette histoire ou non