Frangine

Publié le par Sophie

Pauline vient de faire son entrée en seconde et ça se passe mal. Elle est seule contre tous, isolée face à leur moquerie et leur insulte. Pourquoi ? Parce que les parents de Pauline sont différents : ce sont deux femmes. À la maison, c'est une famille normale : des hauts et des bas comme partout. Mais pour les autres, cette famille n'en est pas une !

 

frangine.gif

 

C'est Joachim, le grand-frère de Pauline qui nous raconte cette histoire, on ne peut plus d'actualité. Il a un œil un peu extérieur à sa propre histoire familiale. Pour lui, tout s'est quasiment toujours bien passé. Tout en ayant conscience de la particularité de sa situation, il ne l'a jamais vécu comme si différente. C'est quand commence la narration de ce livre qu'il comprend que ce n'est pas si facile pour sa sœur et ses mères. Sa sœur est rejetée au lycée, sa maman souffre encore de l'abandon de sa propre mère quand elle lui a annoncé son homosexualité, et Maline ne s'épanouit plus dans son emploi qu'elle n'ose pas quitter.

 

C'est avant tout l'histoire d'une famille que j'ai lu dans ce roman. L'homoparentalité est plus un composant du récit qu'un sujet dont l'auteure, Marion Brunet, a souhaité parler. En fait, ce livre parle des conséquences de nos jugements sur la différence. Il montre que ce ne sont pas uniquement nos lois qu'il faut faire évoluer mais aussi nos comportements, nos mentalités.

Finalement dans ce livre, les problèmes ne viennent à aucun moment de ce couple féminin qui est parvenu à construire une famille qui fonctionne. Les problèmes n'existent qu'à cause des autres : une mère incompréhensive, des adolescents stigmatisants et méprisants...

 

Ce roman de Marion Brunet, publié dans la collection eXprim' chez Sarbacane est une très jolie leçon de vie. Ce combat d'une famille soudée pour leur droit à la différence montre que ça vaut le coup de faire évoluer nos mentalités sur l'homoparentalité.

 

Retrouvez l'avis de Stellabloggeuse.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

le faire ou mourirBoum ! Boum ! Et autres petits (grands) bruits de la vieoh boy

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Stellabloggeuse 11/04/2013 19:45

Effectivement, c'est une belle histoire de famille, avant toute chose. L'auteure parvient, sans tomber dans les clichés ou la facilité, à montrer que le problème ne vient pas de l'homoparentalité
mais de l'intolérance des autres. Un livre né-ce-ssai-re !

Sophie 13/04/2013 14:20



C'est tout à fait ça. Merci Stella.



Jazz13 01/04/2013 12:47

Je l'ai noté car le sujet m'intéresse et ton billet me donne envie de le découvrir !

Sophie 01/04/2013 15:25



Vraiment bien écrit ce livre, je te le conseille.