La mort, j'adore ! 2

Publié le par Sophie

J'ai retrouvé Clémence dans ce tome 2 de La mort, j'adore chez Sarbacane. Le premier tome m'avait plu mais j'attendais la suite pour être totalement convaincue ou non. Si vous ne l'avez pas lu, vous pouvez tout de même lire ce roman. En effet, une petite introduction permet de remettre l'histoire dans son contexte. Au cours, du roman, Clémence, la narratrice et personnage principal, reviens également sur certains détails importants. Ce livre tient donc compte des lecteurs et non-lecteurs du tome 1.

 

La grande question de ce début d'histoire, c'était de savoir ce qu'était devenue la jeune démone après sa mort ? Mais il faudra patienter un peu pour le savoir. On retrouve Clémence et Élo (sa goule littéralement mangeuse d'hommes) lors d'un voyage scolaire en Angleterre quelques mois avant le bac. Que sait-il passé entre la fin d'année précédente et ce voyage, me demanderez-vous ? Et bien, elle va nous le dire. Ou plutôt, elle va retrouver son assassin (le journaliste de la saison 1) à qui elle va raconter son histoire...

 

la mort j'adore 2

 

La structure et le style de ce roman ne sont pas différents du premier. On retrouve le langage trivial de Clémence qui colle parfaitement à son personnage de démone. La chronologie n'est toujours pas à l'ordre du jour : l'histoire nous est racontée dans le désordre mais sans pour autant perdre le lecteur.

 

À nouveau, on sait que l'issue de l'histoire sera importante puisque Clémence ne manque pas de l'évoquer vaguement sans nous en dire plus (elle enregistre ses pensées mais cherche à les cacher à quelqu'un qui la surveille). On comprend vite qu'elle rêve de liberté, elle ne supporte plus d'être partagée entre son statut de démone et d'ange.

 

Dans ce roman, Clémence est plus mature et plus forte qu'avant. Sa mort lui a permis d'acquérir plus d'expérience et elle n'est plus l'assistée du tome 1. Les circonstances de son retour sur Terre font qu'elle va devoir reconquérir Ronald et s'adapter à sa nouvelle vie avec son père. Élo quant à elle reste la même "jeune fille" superficielle et a cette fois une place plus secondaire.

 

Ce deuxième tome m'a plu (plus que le premier) et confirme mon intérêt pour la série d'Alexis Brocas. On ressent moins les problèmes des adolescents mais plus ceux liés au passage à la vie adulte où il faut choisir ce que l'on souhaite devenir. Clémence grandit et devient plus indépendante et intéressante aussi.

 

Je vous invite à découvrir cette série. En ce qui me concerne, je vais enchaîner avec la saison 3 et je vous donne rendez-vous demain si vous souhaitez gagner ce dernier tome.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

la mort j'adore 1le reve du cachalotun boulot d'enfer

Commenter cet article