La rédaction

Publié le par Sophie

Depuis que les militaires sont en ville, les parents de Pedro écoute la radio tous les soirs. Ils sont contre la dictature, comme le papa de Daniel qui a été arrêté il y a quelques jours. Pendant l'école, les élèves reçoivent la visite d'un capitaine de l'armée. Celui-ci leur demande une rédaction sur ce que font leur famille le soir !

 

la-redaction.gif

 

Cette histoire écrite par Antonio Skármeta pourrait se passer sous n'importe quelle dictature à n'importe quelle époque. Il n'y a d'ailleurs aucune référence à un gouvernement particulier. Ce texte dénonce les dictatures et les manipulations des gens dont les responsables font preuve (ici, on cherche à utiliser les enfants pour qu'ils parlent sans le savoir contre leurs parents). Il montre aussi l'intelligence des enfants qui comprennent l'importance des choses même si on ne leur explique pas clairement.

 

Les illustrations de Alfonso Ruano vont dans le même sens que le texte en laissant peu d'indices sur une éventuelle époque ou le lieu de cette histoire (seul le poste de radio ancien montre que ce n'est pas très récent). Le style est assez classique et met surtout en avant les émotions des personnages en limitant le décor à des symboles de dictature ou de résistance.

 

Voilà un album des éditions Syros très instructif qui permettra d'aborder les sujets de la guerre, de la dictature et de la manipulation.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Soldat Peacefulbe safela parole de fergus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joelle 05/09/2011 09:48


C'est impressionnant de voir que maintenant, tous les sujets, même les plus difficiles, sont abordés en littérature jeunesse ! C'est très bien de les découvrir quand on est jeune ... peut-être que
cela évitera de refaire certaines erreurs dans le futur !


Sophie 05/09/2011 13:41



Espérons-le...



saxaoul 04/09/2011 15:35


Un joli album, pour les grands car le contenu n'est pas facile facile !


Sophie 05/09/2011 13:39



C'est vrai le sujet est compliqué.