Le monde attend derrière la porte

Publié le par Sophie

Sarah vit dans une famille rigoriste française. Ce sont des chrétiens au comportement très stricte. Ils ont beaucoup de valeurs extrêmes et cherchent à se tenir éloignés du monde extérieur à leur communauté. Parmi les interdits, on trouve la télévision, la lecture, les contacts avec ceux qui ne sont pas rigoristes...

Sarah n'a jamais compris pourquoi on lui interdisait de parler à d'autres enfants, de ne rien accepter venant d'eux mais aussi pourquoi devait-elle toujours porter son foulard sur la tête et assister aux quotidiennes réunions religieuses de la communauté. Quand on lui annonce qu'elle devra également quitter le collège, seule petite ouverture sur le monde extérieur, elle commence à s'opposer à ses parents. Ce qui semble si normal pour nous devient l'objet de lourdes punitions pour Sarah. Réussira-t-elle à échapper à cette communauté qui l'empêche de vivre ?

 

le-monde-attend-derriere-la-porte.gif

 

En voyant la couverture, j'ai pensé qu'il s'agissait d'un roman de science-fiction à cause de la bulle que j'ai pris au sens premier. En réalité non, c'est un roman tout ce qu'il y a de plus proche de la réalité même si elle est très différente de la nôtre et qu'on a du mal à l'imaginer au quotidien. Je ne connaissais pas cette catégorie de chrétiens dont l'auteure a amplifié les pratiques. Ce livre de Pascale Maret, publié chez Thierry Magnier, nous ouvre sur cette communauté que l'on pourrait facilement considéré comme une secte. 

 

Sarah est une personnage qui m'a toute de suite plu. Elle ne connaît que l'univers des rigoristes et pourtant elle n'a pas oublié de regarder le monde extérieur dès que cela lui était possible. Déjà enfant, elle cherchait à aller vers celui-ci mais elle était encore trop jeune pour imposer sa rébellion. À l'adolescence, quand elle nous raconte son histoire, elle a un caractère fort et se confronte à sa famille et la communauté. Elle prend conscience des interdits stupides et n'hésite pas à les braver tout en sachant que cela l'éloignera malheureusement des gens qu'elle aime.

 

J'ai apprécié ce roman au style simple mais au personnage principal fort. Les personnages secondaires sont assez peu développés, on ne voit souvent que leur radicalisme mais c'est aussi dû à la narration de Sarah qui n'y trouve plus rien de positif.

 

C'était une lecture intéressante mais non moins inquiétante sur une communauté peu connue...

 

Retrouvez les avis d'Alice, Bouma et Thierry.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

le carnet rougesamiha et les fantomesun boulot d'enfer

Commenter cet article

Alice 06/06/2013 10:39

Ah oui, j'avais vraiment aimé cette lecture.

Sophie 06/06/2013 19:37



C'est intéressant en effet.