Les Haut Conteurs 1 : la voix des rois

Publié le par Sophie

Nous sommes en 1190 à Tewkesbury en Angleterre. Roland à treize, il est destiné à reprendre l'auberge de son père mais ne peut s'empêcher de rêver d'aventures et de voyages.

Dans ce tranquille village, on accueille depuis quelques jours un Haut Conteur (aussi appelé maître pourpre). Sa subite et mystérieuse disparition animera le village qui partira à sa recherche. Après plusieurs jours sans nouvelle, c'est le jeune Roland qui retrouvera l'homme mourant dans la forêt. Trop faible pour rentrer au village, il lui confiera un secret à transmettre au grand maître pourpre et Roland reviendra au village la cape de Haut Conteur sur le dos.

Il sera alors placé sous la responsabilité de Mathilde qui prendra en charge son initiation et au côté de qui il tentera de découvrir ce qui est arrivé au Haut Conteur mort en forêt. Vampires, goules et autres créatures monstrueuses, c'est un monde dangereux qui s'ouvre au jeune homme...

 

les haut conteurs

 

Un peu fatigué de voir du vampire partout, j'étais impatiente de découvrir ce roman et un peu sceptique. Une histoire qui se passe au XIIe siècle aurait pu avoir du mal à m'accrocher mais là pas du tout. Malgré l'époque que l'on finit presque par oublier, on se laisse entraîner dans l'aventure sans problème. Pour ce qui est du côté vampirique, rien à voir avec des histoires à l'eau de rose, le vampire est un méchant comme un autre sans ambiguïté.

 

Ce roman n'est donc pas un énième livre de bit-lit mais bien un roman fantastique ! Ouf...

 

Revenons au vif du sujet et parlons un peu de ces fameux Haut Conteurs. Membres d'un groupe reconnu à travers le pays, ils voyagent dans le monde à la recherche d'histoires étonnantes et originales à raconter au peuple. Leur don, la voix des rois, et leur goût pour l'aventure en font des hommes et parfois des femmes respectés et admirés de tous.

Dans ce premier tome, on suit donc les débuts de Roland au sein de cet ordre. Malgré son jeune âge, il progressera vite au côté de Mathilde, une Haut Conteuse affirmée, courageuse mais souvent méfiante.

 

Pas le temps de s'ennuyer à leur côté, l'action ne manque pas. Oliver Peru et Patrick Mc Spare, les deux auteurs, nous tiennent en haleine jusqu'à la fin et personnellement je n'ai qu'une envie : lire le tome 2 prévu pour février.

 

Un petit mot sur les illustrations magnifiques qui représentent le livre des peurs, objet très convoité par les Haut Conteurs et leurs ennemis !

 

Bref, un coup de cœur pour moi. Pour finir de vous convaincre, je vous propose la vidéo de présentation du livre...

 

 

... et je vous invite à faire un tour sur le blog dédié à la série ICI.

 

Ce premier tome de la série des Haut Conteurs m'a été gracieusement offert par les éditions Scrineo jeunesse via un partenariat sur Livraddict, je les remercie tous les deux de m'avoir fait découvrir ce petit trésor. Je publie aujourd'hui à l'occasion du Book club spécial du forum ce soir et je vous invite aussi à venir discuter avec les auteurs le 3 novembre toujours sur Livraddict.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laure 09/11/2010 18:12


Pour une fois qu'il n'y a pas d'amourette à l'eau de rose, ça change.


Sophie 09/11/2010 18:53



Oui c'est ce que j'ai aimé. Les auteurs réexploitent les créatures à la mode mais en revenant à leur signification première !