Les rhumes

Publié le par Sophie

Cet album était dans ceux qui attendent sagement d'être intégrés au fonds de la bibliothèque. Je l'ai ouvert, intrigué par le titre mais un peu sceptique sur le contenu et l'écriture manuscrite.

 

C'est peu convaincue par la succession d'animaux inventés et disparus chacun pour leur raison que j'ai refermé le livre au bout de quelques pages la première fois.

Et puis, la curiosité n'étant pas toujours un vilain défaut, je l'ai repris plus tard et j'ai compris que je n'avais pas été assez loin !

 

Le livre commence vraiment quand on parle de ce drôle d'animal qu'est le rhume, qui contrairement aux autres a survécu. Et là, je n'ai pas cessé de rire jusque la dernière page... et même un peu après. André François nous parle des différentes espèces de rhume : le rhume de cerveau, le rhume passager, le gros rhume mais aussi du grand-père terrassé par un gros rhume, de la façon de faire passer un rhume, du rhume qui s'attrape facilement.

 

les-rhumes.gif

 

En fait, tous ces mots que l'on associe à cette petite maladie qu'on a tous connu est transposé à un animal du même nom. Quand vous attrapez un rhume, vous n'imaginez pas le faire par la queue. Et quand vous dites être rester au lit avec un rhume, vous ne pensez pas à ce gros animal sur la couverture du livre !

 

Il aurait été bien dommage que je passe à côté de ce très amusant tout petit livre publié chez Delpire. L'anecdote de sa création en 1966 est d'ailleurs intéressante à connaître puisqu'il s'agissait d'une campagne publicitaire pour un laboratoire pharmaceutique !

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

we are in a bookpourquooaasalut

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sarah 21/04/2013 18:57

Eh bien, je viendrais souvent voir votre blog car vos chroniques vous plaisent ;).

Bon je ne regarde pas toutes les archives mais bon un jour peut-être.

Je posterais sûrement un petit avis sur mon stage vers sa fin sur mon blog si vous voulez le voir ;).

Sophie 21/04/2013 21:33



J'irais voir ça oui.