Ma grand-mère chante le blues

Publié le par Sophie

Toutes les grands-mères ont des choses à apprendre à leurs petits enfants. Cela passe par une recette de cuisine, le tricot, le jardinage... La grand-mère du narrateur, elle, chante le blues. Elle a découvert cette musique pendant la guerre, en compagnie d'un soldat américain nommé Budy Slim. Depuis, elle a appris à jouer de la guitare et à chanter le blues, qui fait partie intégrante de sa vie.

 

ma-grand-mere-chante-le-blues.gif

 

Cet album des éditions du Rouergue raconte avant tout une histoire d'amour : celle de la grand-mère du narrateur et de Budy Slim. Cet amour est symbolisé par le blues qui met en avant leurs émotions. Le texte de Simon Martin est emprunt de poésie et de douceur avec, en même temps, cette force qui ressort du blues.

 

Les illustrations de Bertrand Dubois sont très originales. Il superpose différents papiers pour représenter les différents éléments de l'image, avant d'appliquer la couleur. Particulièrement fournies, les illustrations donnent une palette importante d'informations. Celles-ci complètent les non-dits de l'histoire et donnent vie à l'ambiance blues du texte.

 

Le texte est assez conséquent, les illustrations un peu complexes et les thématiques du blues et de la guerre pas forcément évidentes pour les enfants, ce qui me fait dire que c'est un album à découvrir plutôt à partir de 7 ans. Il nécessite l'accompagnement d'un adulte pour discuter et répondre aux questions qu'il peut amener.

Cela n'enlève rien à la beauté de l'histoire qui séduira probablement d'abord les adultes qui auront envie de le partager avec les enfants ensuite.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

le thé des nuagesla reine des fourmis a disparula redaction

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article