Un moment avec Axl Cendres

Publié le par Sophie

Comme vous l'aurez peut-être remarqué, Axl Cendres remplie mes journées en ce moment avec la lecture de deux romans (Échecs et but ! et  Mes idées folles) en peu de temps et le concours pour gagner ses livres qui termine demain à minuit (ici).

 

Aujourd'hui, je vous propose de la découvrir un peu plus avec ces quelques questions...

 


 

L’écriture

 

Pourquoi et comment avez-vous commencé à écrire ?

Pour attirer l’attention. J’avais 16 ans, et j’étais fascinée par quelqu’un qui était lui-même fasciné par la poésie ; alors un jour, jalousant secrètement Rimbaud et ses copains, je me suis dit : « S’ils arrivent à le faire, pourquoi pas moi ?! »

Mais j’avais un rapport très pudique avec ce que je produisais : je voulais que ces textes soit lus exclusivement par la personne à laquelle ils étaient destinés… le plaisir d’écrire pour « des inconnus » est venu des années plus tard, après la découverte des blogs ; avant ça je racontais beaucoup d’histoires, mais j’en écrivais pas.

 

De quoi vous inspirez-vous ?

De tout, je peux vous écrire une histoire sur la reproduction des abeilles en Europe de l’est si vous voulez !

 

Avez-vous un rituel d’écriture ?

Et comment ! J’écris tous les jours de 3h33 à 6h66, en mangeant des yeux de chiots frits et en écoutant Franky Vincent…

En vrai, j’ai juste besoin de silence pour pouvoir entendre comme sonnent les phrases, du coup j’écris plutôt la nuit, vu que c’est plus calme… pas de musique, donc (et de toute façon, ça me déconcentrerait : étant donné que j’ai naturellement le rythme dans la peau, je me mets à danser dès que j’entends une chanson - ce qui, vous en conviendrez, n’est pas très pratique pour écrire.)

 

Quels sont vos projets en cours ?

Un court roman qui paraitra en Janvier chez Sarbacane, mais pas dans la collection eXprim’. Sinon, y a Luc Besson qui m’a envoyé un texto, il veut absolument adapter « Echecs et But » avec Brad Pitt et Angelina Joli en 3D, mais j’ai pas le droit d’en parler…

 

La lecture

 

Avez-vous toujours aimé les livres et la lecture ?

Non, pas toujours. En fait c’était pas que j’aimais pas ça, disons plutôt que je m’en fichais… j’avais du mal à rester en place quand j’étais gosse, alors la lecture c’était pas trop mon truc – je trouvais ça plus excitant de rester dehors, imaginer des aventures… et même quand je sortais pas j’étais plutôt du genre à scotcher devant « La petite maison dans la prairie »…

 

Quels livres ont marqué votre enfance ?

Tout Proust ! Non, je déconne : pour les raisons invoquées plus haut, mon intérêt pour la lecture s’est manifesté à l’adolescence, c’est seulement à cette époque que j’ai eu ma première claque : « Les Fleurs du Mal », mais faut avouer que c’est pas très rigolo. L’humour, je l’ai découvert quelques années plus tard en lisant « Women », se marrer en lisant un livre, je savais pas que c’était possible avant Bukowski… et puis il y a trois ans, « Voyage au bout de la Nuit », alors là c’était pas vraiment une claque, plutôt un coup de boule…

 

À quoi ressemble votre bibliothèque ?

On y trouve de la poésie, même si j’en lis beaucoup moins qu’avant, et puis en vrac (hormis les trois Monsieur cités ci-dessus) : Nabokov, Chuck Palahniuk, un paquet de pistaches, Queneau, Nick Hornby, une bougie anti-tabac, Poe, Sade, Duras, une peluche de chat, Mark Twain, Jean Genet, Poppy Z.Brite, un mini-sombrero, Lewis Caroll, Selby JR, Gary, McCullers, un cendrier rouge et blanc… Il y a aussi quelques bouquins de Barbara Cartland, mais promis juré craché ils sont pas à moi !

 

Si vous deviez conseiller un livre, ce serait :

« Le Maitre et Marguerite », de Mikhaïl Boulgakov. Un pur délice.

 

Les lecteurs

 

Quelles relations avez-vous avec vos lecteurs ?

Plutôt bonne ma foi !

 

Utilisez-vous internet pour parler de vos livres et/ou communiquer avec vos lecteurs ?

J’utilisais souvent Myspace avant, moins maintenant ; mais je suis restée en contact avec quelques lecteurs. On s’envoie des mails pour discuter des fois, et y’en a avec qui je suis allée boire un coup…

 

Faites-vous des rencontres en écoles, librairies, bibliothèques ?

J’ai eu la chance de pouvoir faire trois types de rencontres : librairies, écoles, salons. En librairie, les gens ont aimé ton livre et assez pour se déplacer spécialement pour te le dire, c’est très bon pour l’égo. Dans les lycées et collèges, c’est plus panaché, y’en a toujours un pour faire le con et qui te dit qu’il n’a pas eu le temps de lire le livre parce qu’il y avait mieux à la télé. Quoi qu’il en soit j’adore ça, parce qu’une fois que les élèves se lâchent, il y a souvent une question nouvelle ou une observation à laquelle je ne m’étais pas préparée ; après chacune de ces rencontres, j’en sais plus sur moi, et aussi sur les autres… disons que c’est une sorte de psychanalyse, mais dans les deux sens. Les salons, c’est une autre histoire : t’es assis derrière ta table comme un vendeur d’assurances, les gens passent et s’arrêtent, ou pas. Des fois ils papotent juste comme ça, des fois tu rencontres des gens formidables, et d’autres fois des :

« Vous n’êtes pas passé à la télé, si ? »

« Non m’dame. »

« Ah… je ne vais pas prendre de livre, mais donnez-moi votre autographe, au cas où. »

 


 

D'abord, merci à Axl Cendres pour ses réponses. Je vous rappelle que ses livres sont à gagner ICI alors tentez votre chance...

 

Sinon, j'espère que ce petit rendez-vous du jeudi vous plait, n'hésitez pas à laisser vos réactions en commentaires et vos suggestions pour les interviews futures.

Publié dans Interview, Axl Cendres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Axl 21/01/2015 18:01

BruBru : en fait je ne suis pas un homme, comme j'ai eu un doute car j'aime le foot et que certains de mes copains m'appellent "mon pote, comme j'ai eu un doute donc, une fois, j'ai essayé de faire pipi debout et je te le confirme, BruBru : je ne suis pas un homme.
Toutes mes excuses pour cette anecdote pas très propre, mais je devais prouver BruBru que je n'étais pas homme. C'est lui (ou elle) qui a commencé :-)

Sophie 21/01/2015 21:55

Une petite rigolade pour la soirée. Merci Axl !

BruBru 27/05/2012 21:35

J'adore cet homme !
(par contre C'est Nick Hornby, pour l'auteur qu'il cite)

Sophie 28/05/2012 17:58



Merci pour la correction, je vais modifier ça.