Un moment avec Flo Jallier

Publié le par Sophie

Voilà un petit moment que les interviews d'auteurs étaient en pause (eh oui presque un an !). J'ai souhaité reprendre avec l'auteure d'un roman que j'ai apprécié Les déchaînés de Flo Jallier. J'espère que ça vous plaira et que vous aurez envie de découvrir ces romans.

 


 

L’écriture

 

Pourquoi et comment avez-vous commencé à écrire ?

Ça s’est imposé à moi comme une nécessité. Musicienne pendant des années, j’ai d’abord commencé par des textes de chansons, puis je suis passée à des textes courts genre nouvelles et, petit à petit, je me suis mise à écrire des histoires de plus en plus longues.

 

De quoi vous inspirez-vous ?

De la vie, tout simplement (ce que j’entends, ce que je vois, ce que je vis…). Veillées nocturnes et autres histoires, légendes, mythes, racontées par des « anciens » font également partie de ma culture basée sur l'oralité.

 

Avez-vous un rituel d’écriture ?

Oui, j’écris plutôt le matin (j’aime me lever tôt pour écrire au moins trois heures avant d’aller travailler). Parfois j’écoute de la musique, parfois pas.

 

Quels sont vos projets en cours ?

Un troisième roman... surprise, surprise...

 

La lecture

 

Avez-vous toujours aimé les livres et la lecture ?

Oui j’ai toujours aimé lire. Il y a quelques années de cela, à l’école, les premiers prix recevaient de gros livres de contes. Ça m’a marqué ces gros livres entourés d’un ruban rouge.

 

Quels livres ont marqué votre enfance ?

Entre 6 et 10 ans : Toute La comtesse de Ségur. Livres de contes de tous les pays.

Entre 10 et 13 : Vipère au poing.

 

À quoi ressemble votre bibliothèque ?

Il y a de tout dans ma bibliothèque et peut-être beaucoup trop de livres (je peux faire le tri pour tout sauf pour les livres.) Elle déborde aux entournures. J’aime les voir les uns sur les autres s’élever en tour Eiffel instable.

 

Si vous deviez conseiller un livre, ce serait :

Oh la la la la ! Exercice trop périlleux. J’en aime tellement.

 

Les lecteurs

 

Quelles relations avez-vous avec vos lecteurs ?

Je les rencontre à travers les interventions en librairie ou bibliothèque mais je n’en suis encore qu’à mon deuxième roman donc il faut encore un peu de temps pour créer une relation plus intime avec eux.

 

Utilisez-vous internet pour parler de vos livres et/ou communiquer avec vos lecteurs ?

Pas assez à mon goût.

 

Faites-vous des rencontres en écoles, librairies, bibliothèques ?

Oui et j’aime beaucoup ça, surtout intervenir dans les écoles. J’aime rencontrer les étudiants (collèges, lycées…).

 

Votre roman : Les déchaînés

 

Comment vous est venue cette histoire ? (ou devrais-je dire ces histoires ?)

J’avais envie de raconter une histoire qui se rapprocherait de ma vision lorsque, petite fille antillaise qui n’a jamais vécu « là-bas », j’entendais les adultes « déracinés » en évoquer la splendeur à travers souvenirs, mythes, légendes, contes fantasmés. Adulte, la réalité est toujours plus percutante.

 

Vous avez réussi à créer plusieurs personnages avec leurs propres personnalités. Est-ce que ça s’est fait naturellement ou est-ce que vous avez défini chacun d’eux avant de vous lancer dans leur histoire ?

 

Non, ça s’est fait naturellement. Au fur et à mesure que j’écrivais, les personnages se sont imposés d’eux-mêmes. Je suis une auteure spontanée, intuitive, je ne fais pas de plan de travail.

 

Je n’ai pas lu votre roman Les filles ne mentent jamais mais il me semble que la forme est proche des Déchaînés. Il y a une part historique dans ces deux textes et vous utilisez plusieurs personnages à travers le temps. Je trouve cette façon de raconter une histoire intéressante puisqu'elle permet de comparer différents vécus. Y a-t-il une raison particulière à cette technique ?

Oui, on appelle cela le roman « choral », à plusieurs voix. Non il n’y a pas de raison particulière, cela s’est fait naturellement. Je peux d’ores et déjà vous dire que mon troisième roman ne sera pas un roman « choral ».

 

 


 

Je remercie Flo Jallier pour le temps qu'elle m'a accordé. Stellabloggeuse a eu l'occasion de la rencontrer, vous pouvez retrouver son article ici. Et si vous voulez suivre l'actualité de Flo Jallier, vous pouvez le faire via sa page Facebook .

Publié dans Interview, Flo Jallier

Commenter cet article