Un moment avec Géraldine Alibeu

Publié le par Sophie

Aujourd'hui, je vous propose la première interview d'illustrateur. Je remercie et laisse la place à Géraldine Alibeu, auteur entre de L'un d'entre eux et On n'aime pas les chats.

 


 

L’illustration

 

Pourquoi et comment avez-vous commencé à faire des illustrations ?

J'ai commencé à l'école, par ennui ou désoeuvrement sans doute.

 

De quoi vous inspirez-vous ?

De ce qui m'entoure, des gens que je rencontre, des histoires qu'on me raconte, des histoires que je lis. Mes propres dessins m'inspirent pour écrire aussi.

 

Avez-vous un rituel de travail ?

Non, c'est changeant, par périodes. J'aime parfois travailler le matin, parfois la nuit. J'apprécie autant la musique que le silence. J'aime ne pas avoir d'horaires. J'aime travailler le dimanche et me balader le jeudi, par exemple. J'apprécie de travailler dans l'urgence, et en même temps j'aime quand les choses sont bien organisées et prévues longtemps à l'avance. J'aime travailler seule, voire en secret, et j'aime énormément aussi les projets collectifs.

 

Quel est votre technique d’illustration favorite ?

Je me sens à l'aise avec le collage et le découpage. Quel que soit le projet je commence toujours au crayon gris.

 

Quels sont vos projets en cours ?

Un album en tissu; un album dvd; pour ces deux projets j'ai écrit le texte aussi. Un album, recueil de petites nouvelles à propos d'une Bête, que j'ai illustré, va bientôt paraître, aux éditions HongFei.

 

POISSONS06.jpg

La Bête, Géraldine Alibeu, éditions HongFei, 2011

 

La lecture

 

Avez-vous toujours aimé les livres ?

J'ai mis longtemps avant de lire des livres sans images.

 

Quels livres ont marqué votre enfance ?

Beaucoup : les J'aime lire (La fille qui en savait trop, Tête de paille, le Zapoyoko...), la série des Yok-Yok, Le petit prince, Quatorze ours en hiver / en été, Lapin-express, Marcellin Caillou, Le château des enfants volés, La sixième... J'ai oublié le nom de beaucoup d'autres.

 

À quoi ressemble votre bibliothèque ?

C'est une bibliothèque Billy Ikéa, couleur pin, plus deux autres de marque indéterminée mais qui lui ressemblent beaucoup. Elles sont pleines. Il y a un gros rayon albums, de tous formats, certains très précieux; des flipbooks; pas mal de bandes dessinées, des fanzines; des jeux vidéos wii, ps3, et plus anciens; un rayon de "beaux-livres"; un rayon livres de poches et quelques rares romans en édition normale.

 

Si vous deviez conseiller un livre, ce serait :

Je viens de finir "L'appel sauvage" de Jack London, qui est une véritable traduction du livre qui était connu sous le nom de "L'appel de la forêt". C'est simple et magnifique : un chien extraordinaire qui sent l'appel sauvage en lui; sa relation avec les hommes, sa compréhension de la nature.

 

NOIRE2.jpg

La colombe de Italo Calvino, Géraldine Alibeu

 

Les lecteurs

 

Quelles relations avez-vous avec vos lecteurs ?

Je les rencontre en général sur les salons du livre. Mes lecteurs sont très divers, mes livres ne s'adressant pas à un âge précis.

 

Utilisez-vous internet pour parler de vos livres et/ou communiquer avec vos lecteurs ?

Très peu; j'ai un site depuis seulement quelques mois, pour l'instant la communication est surtout dans le sens "je donne des infos", mais c'est déjà un grand changement, l'impression de maîtriser un peu plus ce qui peut être écrit sur moi.

 

Faites-vous des rencontres en écoles, librairies, bibliothèques ?

Oui, régulièrement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article