Un moment avec Martine Pouchain

Publié le par Sophie

Il y a deux jours, je vous parlais du roman Exprim La ballade de Sean Hopper. Aujourd'hui, je vous propose la première interview sur ce blog qui ne sera pas la dernière.

 

martine-pouchain.JPG

 

À l'honneur, Martine Pouchain auteur de ce roman mais aussi d'une dizaine d'autres dont Johnny que vous avez déjà croisé sur ces pages !

 


L’écriture

 

Pourquoi et comment avez-vous commencé à écrire ?

Pourquoi ? Mystère. Dieu ou les fées en savent plus long sur le sujet. 

Comment ? A l'école, avec les rédactions. Et plus tard, par plaisir. Pour mon petit frère. Pour moi. Pour... parce que je ne pouvais pas m'en empêcher. Parce que c'était mon passe-temps préféré.

 

De quoi vous inspirez-vous ?

De tout. De l'actualité. Des grands thèmes de la vie. De ma vie, de celle des autres. Comme tous les auteurs je suppose. Ce n'est pas très original.

 

Avez-vous un rituel d’écriture ?

Je me méfie des rituels, des habitudes. Je n'ai pas envie de devenir un "personnage". 

La musique me prend trop, je ne peux pas faire deux choses à la fois. Les horaires ? J'en change souvent. L'idéal étant d'écrire six ou sept heures par jour. Jamais la nuit, ni très tôt le matin. J'ai besoin de dormir beaucoup.

 

Quels sont vos projets en cours ?

Un polar rural et plusieurs manuscrits à corriger pour parution en 2011. Mais une chose à la fois.

 

La lecture

 

Avez-vous toujours aimé les livres et la lecture ?

Oui, toujours.

 

Quels livres ont marqué votre enfance ?

Les aventures de Huckerlberry Finn. Les aventures de Tom Sawyer. (Mark Twain)

Heu... les petites filles pas modèles ? 

 

À quoi ressemble votre bibliothèque ?

Ouh !... quelle question ! A des planches avec des livres dessus ? Quels livres ? Tout Colette, tout Giono, tout Garcia Marquez, tout Faulkner, tout Pouchkine, tout Dostoïevski, tout Steinbeck, et pas mal d'autres choses. 

 

Si vous deviez conseiller un livre, ce serait :

Ca dépend à qui. 

Un Giono : "Le poids du ciel" ou "Ennemonde et autres caractères", ou "Un roi sans divertissement". 

Ou "La rue de la Sardine" de Steinbeck. 

Ou "Les 7 plumes de l'aigle" de Henri Gougaud.

Ou....

 

Les lecteurs

 

Quelles relations avez-vous avec vos lecteurs ?

Par mail ou lors de rencontres organisées.

 

Utilisez-vous internet pour parler de vos livres et/ou communiquer avec vos lecteurs ?

Non. Je ne parle pas de mes livres, ce n'est pas mon rôle. Ils parlent tout seuls. Ou pas. 
Ensuite, il faut en écrire un autre, pour dire ce qui n'a pas encore été dit (tout a été dit), ou pas de cette manière.

Je remercie Martine Pouchain de nous avoir accordé un peu de son temps. Et je vous rappelle que son dernier roman  La ballade de Sean Hopper est sorti hier et vous attend en librairie...
 
Pour la suite des interviews, si vous avez des envies particulières, n'hésitez pas à me les proposer.

Publié dans Interview, Martine Pouchain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elora 08/10/2010 09:01


Je ne connaissais pas l'auteur mais je suis venue lire l'interview parce que c'est aussi le nom d'une de mes anciennes profs d'anglais... Cocasse ! ;-)


Sophie 08/10/2010 11:17



Je t'invite à découvrir ses livres (en français seulement ).