No man's land

Publié le par Sophie

Ça devait arriver, les humains se sont détruits eux-même par une catastrophe nucléaire. Conséquence surprenante, une certaine catégorie de robots prend vie. Eux qui n'étaient que des machines jusque là, se retrouvent doter d'une conscience.

Réunis dans une même endroit, ils vont devoir recréer une société avec leur propre mode de vie...

 

 

Voilà un moment que je n'avais pas lu de science-fiction, et s'il y a une chose que j'adore c'est quand elle est mêlée à de la psycho-philosophie.

C'est par le regard d'Archi, robot anciennement bibliothécaire, que l'on découvre le développement de ce nouveau monde. C'est un personnage très attachant et rapidement tourmenté par des questionnements existentiels, tous nouveaux pour lui. À ses côtés, Meph est un bon vivant qui prendra la vie comme elle vient avant d'y réfléchir plus longuement.

 

Ce premier roman de Loïc La Pallec est publié dans la collection eXprim' chez Sarbacane. C'est une vraie perle justement pour toutes les questions qu'il fait se poser aux lecteurs. L'auteur reprend de nombreux principes humains : la vie en société, la mort, l'amour, le travail... avec toutes les questions, et les critiques aussi, que le regard des robots apportent.

Forcément cela laisse place à des situations assez cocasses pour le lecteur qui se retrouve à se moquer des humains et en même tant c'est très étrange de voir ces robots reproduire une société proche de la nôtre.

 

L'épilogue est particulièrement poignant et dérangeant aussi mais je ne peux pas vous en dire plus.

 

C'est un roman qui m'a beaucoup plu. Il est intéressant pour la réflexion que l'auteur impose sur l'humanité, il est drôle, touchant et ça finit en coup de théâtre. Bref, c'est un roman à découvrir.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Commenter cet article

loic le pallec 25/09/2013 14:52

bonjour Sophie,
merci de ne pas en dire plus sur l'épilogue et... merci d'en dire assez sur le livre!

Sophie 26/09/2013 13:20

Et enfin, merci à vous de votre passage ici.