Actualités

Lundi : les extras (jeux, films, revues, applications, prix, concours...) toujours pour les enfants
Du mardi au vendredi : des chroniques pour les petits enfants et les grands ados
Samedi : les sélections sur un thème d'actualité ou pas

 

Et des fois, rien, juste rien selon l'envie !

 

Mais pour encore plus d'actualités sur la littérature jeunesse ou sur le quotidien d'une blogueuse-maman-bibliothécaire-lectrice, c'est sur les réseaux sociaux et à la radio.



 

Sophie

Une Recherche Précise ?

Le blog dans et hors les murs...

Ce blog est né de deux bibliothécaires et mamans, Judith et Sophie (moi-même), férues de littérature jeunesse. De l’album au roman en passant par la BD et le documentaire, il y en a pour tous les âges de la naissance à l’adolescence et pour tous les goûts. Et comme le monde du livre est grand, on découvre parfois des portraits d’éditeurs et d’auteurs, ainsi que l’actualité de cet univers passionnant.


Pour savoir qui de Judith ou moi est l'auteur d'un article, il suffit de regarder tout en bas de celui-ci, juste avant le lien pour les commentaires.

 

Vous pouvez aussi me retrouver sous le pseudo, SophieLJ, sur les blogs, forums... Et sur le blog collectif À l'ombre du grand arbre auquel je participe.

 

Contact

 

La radio de Sophie

 

La bannière du blog a été réalisée par Anbleizdu.

Au quotidien...

Actualités au quotidien, informations, photos, concours des éditeurs et des blogueurs...
 
1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 05:00

Il n'y a pas longtemps, j'ai fait une émission sur Radio laser autour des livres de Benjamin Lacombe, artiste dont j'admire le travail. Vous pouvez la retrouver ici en complément des quelques livres dont je vous parle aujourd'hui !

 

Rossignol

Benjamin Lacombe et Sébastien Perez

Seuil jeunesse, 2011

 

 

Dans une colonie des années 1950, un groupe d'enfants et leur moniteur se retrouvent à recevoir mystérieusement des lettres écrites sur des morceaux de tapisseries. À chaque fois un poème sur l'un d'entre eux, signé d'un simple R.

Dans cet album aux couleurs ternies par le temps mais si belles en même temps, on plonge au cœur d'une étrange énigme. Les illustrations au style si particulier de Benjamin Lacombe accentues la sensation de mystère quand le texte nous plonge dans une émouvante poésie.

Les rabats sur certaines pages nous en disent plus qu'aux personnages pour placer le lecteur dans la confidence de l'auteur des lettres.

Tout est là pour en faire une belle histoire...

 

Retrouvez l'avis de Pépita.

 

Madame Butterfly

Benjamin Lacombe

Albin Michel jeunesse, 2013

 

 

Dans ce magnifique album en accordéon, Benjamin Lacombe revisite l'opéra italien Madame Butterfly.

On plonge dans le Japon du début du XXe siècle avec le jeune officier Pinkerton. Il y épouse une jeune geisha plus par amusement exotique que par amour. Cela ne l'empêchera pas de se sentir coupable quand il comprendra à quel point compte ce mariage pour cette jeune Madame Butterfly.

Les grandes peintures à l'huile en alternance avec les trois actes de l'opéra subliment ce personnage entouré de papillons. Les tons et le style de Benjamin Lacombe sont parfaits pour représenter l'esthétique si fin et pur du Japon.

Pour le plaisir de faire de cet album un objet aussi décoratif, on peut déplier les pages pour former une frise de 10 m de long dont le verso a un style différent mais tout aussi beau.

 

Ondine

Benjamin Lacombe

Albin Michel jeunesse, 2012

 

 

Ondine est un esprit de l'eau adopté par un couple pauvre et isolé. Un jour qu'un chevalier est recueilli au sein de leur foyer, Ondine tombe bien vite amoureuse et c'est réciproque. Une fois le mariage célébré, les deux jeunes gens partent en direction du royaume pour commencer une nouvelle vie. Mais là-bas les esprits de l'eau continuent de veiller sur leur Ondine et l'ombre de la princesse Ursule sur le couple pourrait bien entraîner leur perte...

Ondine est un conte inspiré de la créature mythique du même nom. Avec de belles illustrations en grand format et parfois avec des pages transparentes, Benjamin Lacombe sublime cette divinité marine et cette histoire d'amour. Les éléments liés à l'eau sont représentés avec beaucoup de justesse tout comme les personnages.

Encore une belle histoire magnifiée par le style de Benjamin Lacombe.

Partager cet article

15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 06:00

L'herbier des fées

Benjamin Lacombe et Sébastien Perez

Albin Michel jeunesse, 2011

 

Cet herbier est annoncé comme celui d'un certain Aleksandr Bogdanovich, scientifique russe travaillant pour Raspoutine à la confection d'un élixir d'immortalité. Si ce personnage est bien réel, mes rapides recherches ne m'ont pas confirmé son passage dans la forêt de Brocéliande en Bretagne. Il semblerait que la magie commence donc en 1914 quand il part y faire des recherches...

 

 

Herbier, c'est bien le mot qui a été choisi pour le titre mais le contenu se dirige rapidement vers quelque chose qui ressemble plus à un micro bestiaire féérique. En effet, sous forme de journal, Aleksandr nous fait partager ses découvertes dans la forêt de Brocéliande et les plantes qui pourraient l'aider dans la réalisation de son élixir. Mais rapidement, les plantes vont se révéler être le refuge de minuscules créatures qui ressemblent à des insectes humanoïdes. Nous suivrons donc les découvertes du botaniste de plus en plus possédé par ses rencontres surprenantes.

 

Benjamin Lacombe et Sébastien Perez savent travailler ensemble pour nous plonger dans un univers merveilleux (dans tous les sens du termes). Ici, la mise en page entre journal, carnet de croquis et correspondance nous montre aussi un graphisme beau, captivant et si réel qu'on s'y croirait ! Quelques pages en découpe au laser ajoutent encore un peu de mystère et de volume aux illustrations. Benjamin Lacombe met une telle force et un tel réalisme dans ses tableaux (car ses illustrations c'est quand même un peu ça) qu'on est comme aspiré dans ce livre du début à la fin.

 

 

Ce bel album au papier vieilli et au grand format est une plongée dans un univers féérique digne des légendes de Brocéliande. Tous les curieux se plairont dans ce monde le temps d'un surprenant moment de lecture.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 06:00

Frida

Benjamin Lacombe et Sébastien Perez

Albin Michel jeunesse, 2016

 

J'aime Frida Kahlo depuis que je l'ai découverte au lycée sous les traits de Salma Hayek dans un film racontant la vie de cette artiste mexicaine. J'aime ces toiles dévoilant les douleurs de sa vie et de son corps blessé. J'aime son style sombre et torturé mais aussi ce qu'elle représente pour le féminisme du début du XXe siècle.

Quel meilleur artiste contemporain pouvait mieux mettre en lumière Frida Kahlo que Benjamin Lacombe et ses illustrations elles aussi sombres, pleine de force et d'intensité ! Moi en tout cas, il fallait que je découvre cet album, mélange de deux univers que j'admire.

 

 

Le plaisir commence dès la couverture, avant même d'ouvrir le livre. Recouverte d'un tissu imprimé révélant le visage de Frida Kahlo et déjà quelques symboles de sa souffrance comme cette colonne vertébrale qui sera à la fois sa force et sa faiblesse durant toute sa vie. Ou encore ces fleurs, signe d'une beauté bien particulière et des couleurs qui vivront malgré tout dans ces peintures. Et sur sa tête, un papillon que l'on retrouve souvent dans les illustrations de Benjamin Lacombe.

 

 

Dans cet album, le duo talentueux et quasi inséparable que forment Benjamin Lacombe et Sébastien Perez nous offre neuf thématiques. Neuf sujets qui feront de Frida Kahlo l'artiste qu'elle fût tant dans ses œuvres que dans sa vie. C'est ainsi qu'avec des textes assez courts fait de citations et de beaucoup de poésie, on découvre l'accident qui a fait naître l'artiste, la médecine qui a fait sa vie d'une façon bien différente que ce qu'elle avait imaginé, l'amour qu'elle a vécu principalement lors de son histoire tumultueuse avec Diego Riveira, la maternité qui l'a longtemps hantée... Seul regret, pas ou peu de politique et pourtant qu'est-ce qu'elle s'est investie dans des luttes révolutionnaires et dans le communisme !

 

 

Pour tous ces sujets, Benjamin Lacombe a mélangé son style à celui de Frida Kahlo. Reprenant une partie de ses tableaux en les réinterprétant, il a su conservé l'essence même de l'artiste et nous plonger dans son univers à elle, avec son regard à lui. En jouant sur les pages découpées, il a donné une dimension profonde à ses illustrations riches de symboles et d'émotions.

 

 

Comme l'explique Benjamin Lacombe dans les quelques pages clôturant le livre qui expliquent son travail, Frida Kahlo est une artiste dont on ne peut pas entièrement comprendre le travail si on ne connait pas le contexte de sa vie. On peut même passé totalement à côté de la richesse de ce personnage qui n'a cessé de ce mettre en scène pour évacuer et vivre avec ses souffrances.

 

Cet album est une approche magnifique qui pourra aider à mieux comprendre cette artiste ou à l'apprécier encore un peu plus.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 06:00

Je vous avais déjà parlé de Copain ?, un album en réalité augmentée publié chez Albin Michel. Dans la même collection, il y a Chouette ! de Léna Mazilu. C'est l'histoire d'une petite chouette qui va parcourir la nuit à la recherche d'un ours qui a perdu ses lunettes...

 

 

Mais d'abord un petit rappel : c'est quoi la réalité augmentée. Je ne vais pas rentrer dans les détails techniques que je ne maîtrise pas, je vais donc me contenter de vous dire à quoi ça sert dans cette collection.
Ouvrir un livre, tourner les pages, lire le texte regarder les illustrations, ça vous maîtrisez. Avec la réalité augmentée, on ajoute un petit plus grâce à une tablette ou un smartphone. On va regarder le livre via la caméra et voir des choses en plus qui vont s'animer pour le plus grand plaisir de nos yeux ébahis !

 

Démonstration

 

 

Pour des questions pratiques, vous voyez en arrière plan que j'ai mis le livre sur un chevalet. C'est plus facile à lire ainsi surtout avec un enfant et si on veut être assis confortablement plutôt que debout au dessus du livre sur une table ou par terre.

 

 

Vous voyez ici que l'arbre et la chouette ont l'air d'être sur la table. C'est la magie de la réalité augmentée !

 

 

Vous ne l'entendez pas mais il peut aussi y avoir du son. On peut aussi toucher l'écran pour animer l'histoire par plusieurs petites interactions.

 

Chez nous, on adhère totalement. Ça ne remplace pas une lecture classique car c'est tout de même moins confortable et sur écran mais c'est un très bon moment de jeu et de découverte du livre autrement.

Partager cet article

27 janvier 2017 5 27 /01 /janvier /2017 06:00

Crumble

Michael Rosen et Tony Ross

Albin Michel jeunesse, 2016

 

Laurie-Anne rêve d'adopter un chien. Pour cela, elle doit passer un entretien avec l'animal qui a quelques questions à lui poser avant de partir chez sa nouvelle famille...

 

 

Voilà un petit roman plutôt original. Vous l'aurez peut-être compris, le chien parle et va faire passer un entretien à sa potentielle future maîtresse. Tout cela se passe bien évidemment dans une animalerie.

L'approche est intéressante car en faisant parler le chien, l'auteur lui fait signifier ses besoins. Le jeune lecteur qui veut adopter saura donc en partie ce qu'il doit faire pour s'occuper d'un animal. En plus de ça, l'histoire est assez drôle avec un chien qui a un sacré caractère et des revendications pour s'assurer une belle vie.

Le texte, assez facile à lire, a une mise en page très aérée bien adaptée à des lecteurs encore débutants. En plus, des illustrations viennent dynamiser l'ensemble et peuvent aider à la compréhension. Seul bémol, il n'y a pas de chapitres donc ce n'est pas simple pour un enfant d'arrêter sa lecture s'il le souhaite.

 

Un roman amusant et original qui devrait plaire aux enfants qui commence à lire seul.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 06:00

Régulièrement, j'utilise les tapis de lecture de l'association Nourse pour mes animations petite enfance à la médiathèque. Celui de ce mois-ci est un tapis en spirale dont les différentes cases représentes plusieurs moments de la journée avec principalement des animaux de la ferme.

Voilà les quelques livres que j'ai utilisé avec ce tapis en novembre.

 

 

 

 

Toi

Martine Bourre

MeMo, 2008

 

Déjà chroniqué ici.

 

J'y vais

Matthieu Maudet

L'école des loisirs, 2015

 

Déjà chroniqué ici.

 

Bloub bloub bloub

Yuichi Kasano

L'école des loisirs, 2014

 

Un petit garçon flotte tranquillement sur sa bouée au milieu de l'eau quand son père arrive et le soulève... Quand une tortue arrive et les soulèvent...

Cette petite histoire en répétition est très amusante. Les animaux se succèdent pour soulever ceux qui les précèdent jusqu'à ce que la pyramide soit trop haute. En plus, le format du livre qui s'ouvre vers le haut s'adapte parfaitement à cette histoire illustrée avec humour et ensoleillement.

 

Retrouvez les avis de Chlop et Céline.

 

Qui sont-ils ?

Tana Hoban

Kaléidoscope, 1996

 

Voilà un basique pour les tout-petits : pas de texte, des contrastes (images en noir sur fond blanc) et des animaux de la ferme.

Avant 4-5 mois, les bébés ne voient que les contrastes donc un livre en noir et blanc est très perceptible pour eux. Ici, Tana Hoban montre une succession d'animaux : moutons, cochons, chiens, chats, canards avec à chaque fois un adulte et de un à cinq petits. C'est un livre parfait pour tous les âges : les petits verront les contrastes, les plus grands nommeront les animaux et encore après ils les compteront. Simple et efficace !

 

Charlie poussin

Nick Denchfield et Ant Parker

Albin Michel jeunesse, 1999

 

Ce petit pop-up très simple est rigolo à souhait. On nous présente Charlie poussin comme un gros mangeur ce qui explique son gros ventre, son grand bec et ses grandes pattes. À chaque fois, on nous montre cela avec un pop-up bien parlant. Mais ce n'est rien à côté de sa maman...

Les illustrations sont également assez minimalistes. Une page sur deux est sur fond blanc avec le petit poussin jaune qui picore quelques graines, l'autre c'est le pop-up qui zoome sur les parties intéressantes du poussin.

Une petite histoire courte et animée qui captivera les enfants facilement.

 

Un petit bois mystérieux

Susumu Shingu

Gallimard jeunesse, 2015

 

Ce pop-up tout en verdure nous plonge au cœur d'un bois peuplé d'oiseaux et de petits animaux. Présenté par une courte phrase, chaque page met en scène un aspect de ce bois tantôt en plein jour puis dans la nuit. C'est un beau travail graphique qui a été réalisé avec succès. Succès garanti avec cet album en relief !

 

Retrouvez l'avis de Pépita.

 

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 06:00

Copain ?

Charlotte Gastaut

Albin Michel jeunesse, 2016

 

Au printemps, les éditions Albin Michel ont sorti une nouvelle collection : Histoires animées. Comme son nom l'indique en partie, cette collection propose des livres animés mais pas physiquement, non non, virtuellement grâce à la réalité augmentée !

Sans entrer dans les détails techniques que je ne maîtrise pas (sauf si comme on est tenté de le penser c'est de la magie), la réalité augmentée permet de voir un livre s'animer sur un écran en le regardant par l'intermédiaire d'un smartphone ou d'une tablette.

 

 

J'ai testé l'album Copain ? et j'ai eu un sacré coup de cœur pour ce livre car on voit parfaitement ce que le numérique peut lui apporter.

J'ai commencé par le lire simplement, comme un livre quoi ! Déjà l'histoire avec très peu de texte est jolie. C'est l'histoire d'une amitié qui se crée et j'imagine assez bien le lire à des tout-petits.

Et puis j'ai sorti ma tablette, téléchargé l'application Histoires animées et je l'ai lu, ou plutôt écouté et vu cette fois avec l'écran entre moi et le livre. Et là, magie ! L'album avec peu de couleurs et des illustrations très blanches et aux tons froids s'illumine sous nos yeux et c'est magnifique.

Je laisse parler les images (désolée pour la qualité assez médiocre des photos mais dites-vous que c'est encore plus beau en vrai !)...

 

20161002_204837

20161002_205252

20161002_205334

 

Cet album est ma première expérience en réalité augmentée et il était vraiment très convaincant. C'est un livre qu'on peut lire seul ou avec le numérique, dans les deux cas il a beaucoup de charme et de poésie à vous offrir...

 

Retrouvez l'avis de Pépita.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 05:00

9 mois

Jean-marc Fiess

Albin Michel jeunesse, 2015

 

Construire un nouveau monde, se sentir perdu, chercher ton prénom, t'imaginer, t'attendre... Voilà quelques phrases de ce livre qui résume les 9 mois de l'attente d'un enfant.

 

 

À chaque page, une douce métaphore pour imager les étapes avant l'arrivée de bébé. De l'annonce à sa naissance, l'auteur et illustrateur imagine chaque mois comme autant d'instant pour préparer sa venue.

Ce livre pas très grand montre la beauté du graphisme dès la couverture. Mais le meilleur est à l'intérieur car c'est avec des pop-up que le livre est mis en relief. Tous très différents les uns des autres, ils nous entrainent dans ses sentiments différents qui parsèment ces quelques mois. C'est fait avec beaucoup de poésie et chaque futur parent pourra trouver sa propre interprétation à ces pages.

 

Voilà un superbe livre qui fera un très beau cadeau pré-naissance, plus pour les parents que pour l'enfant à naître, qui aura tous le plaisir de découvrir plus tard cette belle déclaration d'amour en relief.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

  

Partager cet article

31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 05:00

Mon livre-mobile en noir et blanc

Sunny Kim

Albin Michel jeunesse, 2016

 

Quand j'ai aperçu ce livre en librairie, plusieurs choses m'ont attiré l’œil. Je cherchais un livre pour les tout-petits et j'avais envie que ce soit manipulable et ludique. Bingo !

 

 

Ce livre sans un seul mot est dans un format accordéon que l'on peut déplier devant un bébé allongé voire que l'on peut accrocher sur les barreaux du lit (même si ce n'est pas prévu pour). Il pourra ainsi progressivement voir les contrastes en noir et blanc de ces formes géométriques et des petits animaux au graphisme basique et reconnaissable. Puis quand il réussira à bouger un peu plus, il pourra tenter d'attraper ou de taper les petits cercles à l'intérieur des pages évidées. Le principe du mobile est là, les cercles sont attachés par un petit ruban en haut de la page pour voir les deux faces sans problème en les tournant.

 

2016-04-07_10-21-04

 

Le concept de ce petit livre ludique est parfait : des contrastes idéaux pour les bébés, des cercles qui bougent, des animaux, et le bruit du carton quand les cercles s'entrechoquent avec la page, c'est simple et bien pensé !

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 06:00

Mon amour

Astrid Desbordes et Pauline Martin

Albin Michel jeunesse, 2015

 

Mon amour, c'est une déclaration d'une maman à son petit garçon. Celui-ci s’interroge sur l'amour de sa mère : l'aimera-t-elle toujours ? Elle va révéler son secret pour le lui montrer...

 

 

Cet album est plein de douceur et de tendresse sur la relation entre une maman et son enfant mais n'oublie pas pour autant les moments moins agréables ou ceux où une maman n'est pas que ça. Plus que dans la profondeur de cet amour, on est dans le quotidien dans tout ce qu'il a de bon et de plus difficile. Aux petits bonheurs d'un après-midi au parc ou d'un câlin lover l'un contre l'autre s'ajoutent les colères et les bêtises. Et surtout, on ne cantonne pas la maman à ce rôle là, il lui arrive d'être absente mais cela n'enlève rien à son amour.

 

Les illustrations sont comme le texte en opposition entre la page de gauche et celle de droite. Cela se joue dans les contraste de couleurs pastels et dans l'action que mène le petit Archibald aussi. Le style, lui, est plutôt simple avec des images tantôt en pleine page tantôt sur fond blanc mettant l'accent sur un seul élément central.

 

Ce bel album est donc un superbe cadeau à faire à toutes les mamans !

 

Retrouvez les avis de Céline, Bouma, Chlop et Alice et sa fille sur À l'ombre du grand arbre.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -