Actualités

Lundi : les extras (jeux, films, revues, applications, prix, concours...) toujours pour les enfants
Du mardi au vendredi : des chroniques pour les petits enfants et les grands ados
Samedi : les sélections sur un thème d'actualité ou pas

 

Et des fois, rien, juste rien selon l'envie !

 

Mais pour encore plus d'actualités sur la littérature jeunesse ou sur le quotidien d'une blogueuse-maman-bibliothécaire-lectrice, c'est sur les réseaux sociaux et à la radio.



 

Sophie

Une Recherche Précise ?

Le blog dans et hors les murs...

Ce blog est né de deux bibliothécaires et mamans, Judith et Sophie (moi-même), férues de littérature jeunesse. De l’album au roman en passant par la BD et le documentaire, il y en a pour tous les âges de la naissance à l’adolescence et pour tous les goûts. Et comme le monde du livre est grand, on découvre parfois des portraits d’éditeurs et d’auteurs, ainsi que l’actualité de cet univers passionnant.


Pour savoir qui de Judith ou moi est l'auteur d'un article, il suffit de regarder tout en bas de celui-ci, juste avant le lien pour les commentaires.

 

Vous pouvez aussi me retrouver sous le pseudo, SophieLJ, sur les blogs, forums... Et sur le blog collectif À l'ombre du grand arbre auquel je participe.

 

Contact

 

La radio de Sophie

 

La bannière du blog a été réalisée par Anbleizdu.

Au quotidien...

Actualités au quotidien, informations, photos, concours des éditeurs et des blogueurs...
 
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 05:00

Celle dont j’ai toujours rêvé

Meredith Russo

Pocket jeunesse, 2017

 

Amanda emménage chez son père, séparé de sa mère depuis plusieurs années, afin de commencer une nouvelle vie pour sa dernière année de lycée. Tout commence plutôt bien, elle se fait vite des amies et sa popularité n’est plus à prouver. Elle rencontre aussi Grant, le premier garçon dont elle tombe amoureuse. Tout serait parfait si elle n’était pas inquiète à l’idée de se révéler dans cette nouvelle vie… Car Amanda cache un secret : avant elle s’appelait Andrew.

 

 

Des romans sur des adolescents transgenres, vous n’en trouverez pas beaucoup. Celui-ci est un récit vraiment formidable pour découvrir ce que vivent les personnes trans. On est bien loin des clichés et on constate très vite qu’Amanda n’aspire qu’à une vie tranquille avec ce corps qu’elle aime enfin. En fait, comme tout l’entourage d’Amanda, si on ne connaissait pas son secret, on ne verrait qu’une adolescente normale. Les retours en arrière permettent aux lecteurs de mieux comprendre ce qu’elle a vécu et particulièrement cette sensation de ne pas être née dans le bon corps. Devenir une fille pour un garçon ou vice-versa, n’est pas juste une envie de changer de sexe, c’est une volonté d’être enfin soi-même. Amanda le dit plusieurs fois, c’est une fille née dans un corps de garçon. C’est cet aspect psychologique qui est intéressant dans ce roman sensible et sincère. Sincérité qui vient sûrement du fait que l’auteure est elle-même une personne trans et qu’elle s’est inspirée de sa propre expérience.

 

En même temps, on constate qu’Amanda n’est pas un modèle de personne trans. Son histoire est romancée et comme le note l’auteure à la fin du livre, c’est un personnage normalisé : elle est hétéro, son corps est très féminin, les gens ne se questionnent pas une seconde sur son genre et elle a pu bénéficier d’une transformation peut-être trop onéreuse pour une adolescente et sa famille dans la vie réelle. Amanda est donc une sorte de trans idéale pour l’histoire mais ça ne retire rien à la véracité de son parcours et à tout ce qu’on apprend sur la psychologie en matière de transsexualité.

 

Un roman à découvrir pour s’ouvrir sur ces gens et sortir des clichés.

Partager cet article

4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 16:55

La première fois que j'ai vu cet album, c'était quelques mois avant sa parution. J'étais en stage chez un libraire et j'assistais à la réunion avec le représentant. Ce livre était dans sa liste. Je trouvais la couverture très jolie et en le recroisant quelques années plus tard à la bibliothèque, je me suis dis que je devais le lire.

 

C'est chose faite et je viens maintenant vous présenter ce livre des éditions Tourbillon. L'histoire n'a rien de très originale, il y en a plein dans le même genre. C'est celle d'un éléphant séparé de son troupeau qui trouve refuge auprès d'un groupe de buffles. Il fait tout comme eux et même un peu plus. Mais le jour où il se retrouve face à d'autres éléphants, il se pose alors la question de son identité : est-il un éléphant ou un buffle ? Quel famille choisir ?

 

les-elephants-n-oublient-jamais.gif

 

Plein d'émotions se dégagent de cet album mais c'est une grande tendresse qui reste finalement. On se lie d'amitié rapidement avec ce petit éléphant et le texte comme les images m'ont fait frissonner de sympathie. Christiane Pieper le représente avec de grands yeux et un petit air penaud. Comment ne pas craquer ?

 

En dehors de l'éléphant et de la couverture, le style des illustrations n'est pas trop le mien. Cependant, je reconnais sans problème la qualité du travail qui a été réalisé pour mettre en valeur cette technique asiatique. Le papier est beau et le bleu (la seule couleur) ressort très bien. Il faut dire aussi que le livre a été réalisé en Inde de façon artisanale.

 

Cette belle histoire, écrite par Anushka Ravishankar, est celle d'une adoption réussie qui permettra d'aborder ce sujet tout en douceur.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

drole d'oeufon n'aime pas les chatspetit bleu et petit jaune-copie-1

Partager cet article

26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 11:25

Quidam veut toujours faire le contraire de tout le monde : il marche sur les mains, met ses lunettes de soleil sous la pluie, promène sa laisse sans chien...

Mais un jour, en se regardant dans le reflet d'une vitrine, il réalise qu'il a la tête de monsieur tout le monde. Cette révélation va le perturber toute la nuit, il va faire des cauchemars pour finalement se réveiller sans sa tête !

 

tete-en--lair.gif

 

Voilà un album très original des éditions du Rouergue écrit par Carl Norac et illustré par Beppe Giacoble. Le texte est la réflexion et les commentaires intérieurs du personnage. Les thèmes abordés sont nombreux mais peuvent se regrouper sous le terme d'"identité". Et oui, dans ce livre, on parle du regard des autres, de l'acceptation de soi, du matraquage de la télévision, de la personnalité... Avec poésie, ce qui ressort finalement c'est d'apprendre à être et à s'aimer soi-même.

 

Les illustrations correspondent bien à l'univers de l'histoire. Elles sont modernes (voire un peu futuristes) et suggestives. L'illustrateur joue beaucoup avec les expressions des personnages et même les plus secondaires semblent avoir leur mot à dire.

 

Cet album peut être lu avec de jeunes enfants mais il n'est pas sûr qu'ils comprennent la portée des thèmes évoqués. Je le conseille plutôt à partir de 6-7 ans d'autant plus que le texte est assez long.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

des nouvelles de mon chatl-un-d-entre-eux.gifà quoi ça ressemble

Partager cet article

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -