Actualités

CONCOURS

 

Lundi : les extras (jeux, films, revues, applications, prix, concours...) toujours pour les enfants

Du mardi au vendredi : des chroniques pour les petits enfants et les grands ados
Samedi : les sélections sur un thème d'actualité ou pas

 

Et des fois, rien, juste rien selon l'envie !

 

Mais pour encore plus d'actualités sur la littérature jeunesse ou sur le quotidien d'une blogueuse-maman-bibliothécaire-lectrice, c'est sur les réseaux sociaux et à la radio.



 

Sophie

Une Recherche Précise ?

Le blog dans et hors les murs...

Ce blog est né de deux bibliothécaires et mamans, Judith et Sophie (moi-même), férues de littérature jeunesse. De l’album au roman en passant par la BD et le documentaire, il y en a pour tous les âges de la naissance à l’adolescence et pour tous les goûts. Et comme le monde du livre est grand, on découvre parfois des portraits d’éditeurs et d’auteurs, ainsi que l’actualité de cet univers passionnant.


Pour savoir qui de Judith ou moi est l'auteur d'un article, il suffit de regarder tout en bas de celui-ci, juste avant le lien pour les commentaires.

 

Vous pouvez aussi me retrouver sous le pseudo, SophieLJ, sur les blogs, forums... Et sur le blog collectif À l'ombre du grand arbre auquel je participe.

 

Contact

 

La radio de Sophie

 

La bannière du blog a été réalisée par Anbleizdu.

Au quotidien...

Actualités au quotidien, informations, photos, concours des éditeurs et des blogueurs...
 
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 05:00

En avril, j'ai fait une émission sur Radio Laser, au côté de Félix, pour vous parler de ces livres qui parlent de livres (ICI). En fidèle lectrice, c'est toujours un sujet qui m'attire car ça évoque cette relation particulière que l'on peut avoir avec la lecture.

Aujourd'hui, je vous propose de vous replonger dans cette thématique avec trois livres à découvrir.

 

Bookshelf by GoodFreeArt

 

Papa qui lit

Rémi Chaurand et Charles Dutertre

Didier jeunesse, 2016

 

Papa semble bien décidé à prendre les choses en main ce soir ! Après le repas, les enfants se prépare pour le coucher et c'est lui qui raconte l'histoire. Mais c'est avec une larme à l’œil qu'il sort l'intégrale de Victor Hugo. Bon ok, après chacun choisit son livre mais avec quatre enfants, ce n'est pas gagné ! Et voilà comment le temps calme du soir peut se transformer en carnage ! Un brin sexiste me direz-vous ? Pas faux mais on n'a pas non plus des personnages tout à fait caricaturaux. Le papa a clairement une certaine sensibilité et la maman fait figure d'autorité. Le hic dans ce livre c'est peut-être le texte un brin trop long si bien qu'on se perd un peu dans ce capharnaüm. Heureusement, l'humour est là et bien là, autant dans le texte que les illustrations et on s'amusera dans ce moment de lecture déjantée.

 

Retrouvez l'avis de Pépita.

 

Un livre m'attend quelque part

Maureen Dor et Andrea Alemanno

Clochette, 2013

 

Le petit garçon de cette histoire pense à ce livre si particulier qu'il est sûr de trouver un jour. D'où il vient importe peu, ce qu'il contient non plus. Le principal, c'est que ce sera SON livre, celui qu'il partagera s'il le veut, celui qui le suivra partout et toute sa vie. On a tous un ou plusieurs livres qui nous ont marqués, dont on aime parler, qu'on veut facilement avoir à portée de main. C'est de ça qu'il s'agit dans cet album qui montre l’importance du livre, qui peut devenir un véritable ami qui nous console et avec qui on aime se réfugier. Les illustrations mettent bien ça en avant avec beaucoup de tendresse et cet appétit de lire que peuvent avoir les plus jeunes et qu'il faut à tout prix entretenir.

 

 

Une bibliothèque en voyage

Pascal Brissy et Frédéric Benaglia

Nathan, 2015

 

Tout commence avec ce qu'il faut de stéréotypes : une bibliothécaire à chignon et lunettes qui aime dire chut, un lieu plein de livres mais vide de monde. Heureusement, on comprend bien l'humour de la situation et surtout il fallait l'élément déclencheur pour cette petite bibliothécaire qui va sortir les livres de leurs étagères. Camionnette, charrette, mobylette, il lui en faudra des moyens de transport pour atteindre sa destination. Mais peu importe, l’objectif est rempli car elle en a libéré des livres sur sa route...

Je suis une partisane des livres qui voyagent, c'est trop triste de les laisser non lus sur une étagère alors ce livre pour jeunes lecteurs ne pouvait que me plaire. Et j'espère que vous aussi, ça vous donnera envie d'en laisser s'échapper quelques-uns.

 

Bookshelf by GoodFreeArt

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

29 janvier 2015 4 29 /01 /janvier /2015 06:00

Un amour de vampire

Didier Lévy et Pronto

Bayard jeunesse, 2014

 

Le vampire Croc-Croc est triste aujourd'hui. Il a rencontré une belle inconnue et il aimerait beaucoup la revoir. Mais voilà qu'il l'aperçoit, partant avec un diablotin, son cœur se brise. Heureusement, ses amis et Taboulée, la fée, vont tout faire pour qu'il aille mieux...

 

 

Je suis souvent déçue par les scénarios et les textes très simplistes dès livres destinés aux lecteurs débutants du CP. Quand j'ai lu ce titre là, je me suis dis qu'il valait quand même plus le coup que bien d'autres et j'ai eu envie de le partager avec vous. Déjà une histoire avec des vampires, des loups, des fantômes..., tous très sympathiques, c'est assez rare dans ce genre de livres. J'ai trouvé qu'elle était bien construite avec une première intrigue sur l'identité de l'amoureuse et une deuxième qui consiste à réparer le petit cœur brisé. Même si le texte est court et forcément assez simple, les personnages ont tous un rôle à jouer et une personnalité.

Sur la mise en page, j'ai trouvé intéressant que les personnages soient clairement identifiés lors des dialogues avec une petite image les représentant. Cela évite les "dit x" et "répond y" et permet de donner une part belle au dialogue sans perdre le lecteur.

Pour l'illustration, qui est encore dominante pour les jeunes lecteurs, le style est assez sympa, il y a de l'humour et elle ne sert pas uniquement de décor, il s'y passe des choses.

 

Dans l'ensemble, une première lecture au dessus de la majorité de la production pour ce public et bien adaptée, en plus de ça.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 06:00

Aujourd'hui, sort en librairie cette adaptation du conte Le Petit Chaperon rouge écrit pour des élèves de CP par Magdalena, enseignante dans ce niveau.

 

 

La trame de l'histoire est assez proche du conte classique où du moins de la version que l'on connait tous. On remarque que l'idée est bien de donner l'image déjà connue de l'histoire, même si certains éléments sont modifiés. Le texte est en revanche réécrit, raccourci et modernisé pour s'adapter au niveau de lecture des CP. C'est d'ailleurs ce dernier point qui m'a le plus marqué car en sortant de ma lecture, je n'ai pas eu l'impression de lire un texte ancien mais au contraire plutôt contemporain. Je félicite d'ailleurs l'auteur d'avoir réussi à conserver le conte en lui redonnant ce coup de jeune, sans tomber dans l'ultra-simplisme que l'on peut trouver dans les romans "premières lectures".

 

J'ai apprécié les illustrations de Mélanie Allag avec son style au crayon dont on voit d'ailleurs les traits le plus souvent. Elle aussi a su rajeunir ce Petit Chaperon rouge en lui donnant l'apparence d'une petite fille de l'âge des lecteurs et avec un décor que l'on sent plus moderne.

 

La collection "Les contes du CP" publiée chez Flammarion propose également Les trois petits cochons dès aujourd'hui et il y aura probablement d'autres contes classiques à l'avenir. Les jeunes lecteurs pourront ainsi avoir la fierté de lire eux-même ces fameux contes qu'on leur raconte depuis déjà longtemps.

 

Retrouvez l'avis de Céline.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 06:00

Il y a longtemps, les crocodiles étaient les rois de Bretagne. Un jour, le fils de l'un d'entre eux part chasser la grenouille. C'est alors qu'il tombe amoureux de l'une d'elles. Forcément, le roi est en colère et insiste pour que le prince mange cette grenouille ! Mais jusqu'où ce dernier est-il prêt à aller par amour ?

 

 

Ce petit roman pour les jeunes lecteurs est écrit par René Gouichoux. Il commence un peu comme un conte mais devient rapidement une histoire pleine d'humour, de sensibilité et de courage. L'idylle entre un crocodile et une grenouille, il y a de quoi sourire !

 

Les illustrations de Sigrid Martinez ont particulièrement attiré mon regard. Le style est graphique et très coloré mais elle n'est jamais dans le "trop". Ce sont des illustrations pétillantes à l'image du texte. Petit plus pour le magnifique dragon tout droit sorti de l'univers chinois.

 

Cette petite histoire publiée chez Nathan offre une vision rigolote des légendes bretonnes. Ça tape (agréablement) à l'œil, c'est amusant, de quoi se faire plaisir dans les balbutiements de la lecture.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 06:00

Médi ne peut jamais jouer au foot avec Momo et ses copains qui passent leur temps à le rejeter. Le jour, où de colère, il donne un coup de pied dans une canette qui trainait, tout va changer. Le génie Safir va en sortir pour aider Médi à battre Momo au football...

 

 

Ce petit roman publié chez Nathan pour les jeunes lecteurs raconte une histoire plutôt sympathique. On parle de foot ce qui plaira aux amateurs, de diversité culturelle sans le dire et puis l'idée de rencontrer un génie (sorti ou non d'une canette de soda), ça laisse toujours un peu rêveur... d'autant plus que celui-ci est assez drôle et un peu gaffeur.

 

Le texte de Yann Walcker est bien écrit avec simplicité tout en conservant un style qui n'est pas trop simpliste, et les bulles pour les dialogues facilitent la compréhension pour les enfants.

Les illustrations de Mylène Rigaudie remplissent leur rôle, elles restent dans l'action principale avec une petite touche d'humour pour pimenter un peu certaines pages. J'aime beaucoup ce génie moustachu, il est extra !

 

Voilà donc une première lecture agréable avec des sujets qui plaisent aux enfants. Et vous, quel vœu voudriez-vous voir exaucer par Safir ?

 

Retrouvez l'avis de Liyah.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

  

Partager cet article

15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 06:00

Rosalie est une autruche totalement maniaque. Elle ne veut pas d'amis pour ne pas salir sa maison et va jusqu'à recevoir les gens qui passent la voir dans son jardin. Le jour où Gaston, le cochon, lui confie ses trois enfants, elle accepte inquiète du résultat ! Et pour cause, elle s’apprête à passer une nuit forte en émotions !

 

 

Ce petit roman d'Agnès de Lestrade se destine aux tout jeunes lecteurs de CP. Le vocabulaire est simple sans que l'histoire soit pour autant simpliste. L'histoire est bien construite avec ce qu'il faut d'humour et de suspense pour tenir en haleine le lecteur. Je trouve intéressante la construction du texte avec une forme "classique" pour la narration et des bulles pour les dialogues. Ça aidera les enfants à bien percevoir les personnages qui parlent sans les inondés de "dit-il" et autres variantes.

 

Les illustrations sont encore très présentes dans ce genre de petits romans et le style Prisca Le Tandé est très sympa. Si je ne me trompe pas, c'est fait numériquement, avec des couleurs vives et des personnages très rigolos.

 

Juste pour éviter la confusion, ne vous attendez pas à avoir une histoire en lien avec le conte, le seul point commun, ce sont les trois cochons, ça s'arrête là.

 

Cette première lecture de Nathan est à découvrir. Il n'est pas facile de trouver des histoires de qualité dans ce genre de roman et celle-ci vaut le détour pour son esthétique et le message qu'elle propose sur l'amitié.

 

Retrouvez les avis de Drawoua, Liyah et Anne.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 06:00

Le dimanche matin, Arthur joue dans sa chambre en attendant que ses parents se lèvent. Il joue au tyrannosaure qui chasse un indien. Qui remportera le combat acharné ?

 

 

Je me mets à la lecture de livres pour enfants de CP mais j'ai bien du mal à trouver des histoires dignes d'intérêt. Souvent trop simpliste, les éditeurs jouent beaucoup sur la carte marketing avec des choses vendues d'avance. Ce petit livre de Marc Cantin qui parle d'un dinosaure et d'un indien n'y échappe pas vraiment puisque ce sont des sujets qui marcheront à tous les coups.

 

Malgré tout, il y a un petit plus, qui m'a donné envie de vous en parler. Arthur, notre jeune personnage, compare l'indien à son papa et j'ai trouvé ça plutôt bien pensé. Quand le papa râle après Arthur pour qu'il le laisse dormir, le petit garçon met son indien dans une situation plus que délicate avec le dinosaure. Mais rapidement, il se souvient que son papa est gentil aussi à d'autres moments alors l'indien s'échappe in extrémis des crocs du gros reptile !

 

Plus qu'une chasse à l'indien, cette histoire montre donc la complexité d'une relation enfant / parent avec l'agacement de ne pas obtenir ce qu'on veut de l'adulte et l'amour pour son papa qui n'est jamais très loin.

 

Du côté des illustrations de Frédéric Pillot, j'ai été plutôt charmée. Le décor est sommaire puisque nous sommes sur un lit mais l'action est très bien représentée et les images sont toujours très dynamiques. J'ai particulièrement apprécié le dinosaure, plus souvent avec un air ballot que terrifiant.

 

Cette première lecture des éditions Milan a réussi à allier la simplicité à une histoire riche en action et en sentiments, on peut donc la mettre sous de petits yeux lecteurs sans problème.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 05:00

Quand une sorcière trouve un panier avec un bébé à l'intérieur, son premier réflexe est de le laisser là ! Mais un orage et elle fait demi-tour pour le mettre à l'abri, puis pour le tenir au chaud, puis pour le nourrir... Finirait-elle par l'apprécier ?

 

le-panier.gif

 

Ce petit roman écrit par Jean Leroy est publié dans la collection Mouche de l'école des loisirs. Il se destine donc à des lecteurs débutants avec son texte court et son style simple. L'histoire est adorable et émouvante. On voit les sentiments de la sorcière grandir pour ce petit bébé et le dénouement est très touchant.

 

J'ai particulièrement aimé les illustrations de Matthieu Maudet. Il s'agit d'un enchaînement d'ombres puisqu'on ne voit que la forme des personnages et des décors, soit en noir sur blanc soit l'inverse. Cela créé une petite ambiance sombre où l'on perçoit seulement l'essentiel.

 

C'est une jolie petite histoire, sans grande surprise, mais adorable à souhait.

 

Retrouvez les avis de Dorot' et Bouma.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

la sorcière de la rue mouffetardsorcières, citrouilles et frissons glacésla nuit de la sorcière

Partager cet article

28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 05:00

Comme l'indique le titre, ce livre raconte l'histoire d'un garçon qui disait toujours non. Peu importe la question, peu importe même ce qu'il voulait vraiment, le mot qui sortait invariablement de sa bouche était "Non". Ses parents décident de l'emmener voir un médecin mais celui-ci ne trouva aucune solution convaincante ! Un jour, une rencontre à l'école débloquera la situation du petit garçon.

 

le-petit-garcon-qui-disait-toujours-non.gif

 

Ce livre d'Albin Michel jeunesse, sous forme d'album, conviendra mieux à des débutants en lecture même si la problématique du "non" chez les enfants arrive plus tôt. Ce n'est d'ailleurs pas vraiment le sujet donc n'ouvrez pas ce livre en espérant trouver une solution pour que votre enfant cesse de dire "non" à tout bout de champ. Ici, le seul réconfort que vous aurez, c'est de savoir que ça va passer, que vous n'y pouvez rien, qu'il faut patienter.

 

Cette histoire de David Foenkinos est écrite dans un style simple et facilement accessible. L'humour ambiant de ces "non" à répétition rend cette lecture distrayante et amusante. Le dénouement de l'histoire est d'ailleurs particulièrement drôle même s'il reste prévisible.

 

Les illustrations de Soledad Bravi, rapides et parlantes, dynamisent agréablement cette histoire. J'ai beaucoup aimé le petit côté BD avec des illustrations disposées un peu partout dans la page et des interventions des personnages dans des bulles.

 

Un livre drôle à offrir, par exemple, à un ancien enfant amateur du "non" qui ne pourra pas le refuser...

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

maman houtuvaallez au lit mamanmarre du rose

Partager cet article

25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 05:00

Dans quelques jours, ce sera Halloween. Jusqu'au 31 octobre, sorcières, vampires fantômes et autres créatures monstrueuses prennent possession du blog ! Frissons garantis ! Pour commencer, une histoire sur des préparatifs d'Halloween qui font trembler...

 

Andromaque et sa sœur Rox prennent le TGV (Train des Gnomes et des Vampires) pour aller fêter Halloween chez leurs grands-parents. Là-bas, il y a tout ce qu'il faut pour avoir peur : citrouilles, araignées et même fantômes.

 

Dans son journal, Andromaque (mieux vaut l'appeler Mimi) nous raconte les folles aventures de cette semaine d'Halloween. Très téméraire, elle n'a peur de rien. Enfin ça c'est tant qu'il fait jour, car la nuit, elle est la première à se cacher et faire des cauchemars terrifiants !

 

sorcières, citrouilles et frissons glacés

 

Nathalie Zimmermann écrit dans un style simple et avec humour. Elle parvient à plonger le lecteur dans l'ambiance d'Halloween partagée entre peur et amusement. La collection C'est la vie chez Nathan, dont dépend ce petit roman s'adresse à des enfants de 6 à 8 ans. Là, étant donné le texte déjà assez long, je pense que c'est plus approprié à la deuxième moitié de cette tranche d'âge.

 

Les illustrations sont réalisées par Véronique Deiss. Elle utilise la peinture à l'eau pour colorer en  douceur ses dessins. Là aussi, beaucoup d'humour, dans ces créatures qui ont parfois des allures un peu bancales !

 

Ce roman sera donc une première lecture idéale pour ce mettre dans la monstrueuse ambiance d'Halloween.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

ma maison hantéepour de rirecomment ratatiner sorcières

Partager cet article

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -