Actualités

Lundi : les extras (jeux, films, revues, applications, prix, concours...) toujours pour les enfants
Du mardi au vendredi : des chroniques pour les petits enfants et les grands ados
Samedi : les sélections sur un thème d'actualité ou pas

 

Et des fois, rien, juste rien selon l'envie !

 

Mais pour encore plus d'actualités sur la littérature jeunesse ou sur le quotidien d'une blogueuse-maman-bibliothécaire-lectrice, c'est sur les réseaux sociaux et à la radio.



 

Sophie

Une Recherche Précise ?

Le blog dans et hors les murs...

Ce blog est né de deux bibliothécaires et mamans, Judith et Sophie (moi-même), férues de littérature jeunesse. De l’album au roman en passant par la BD et le documentaire, il y en a pour tous les âges de la naissance à l’adolescence et pour tous les goûts. Et comme le monde du livre est grand, on découvre parfois des portraits d’éditeurs et d’auteurs, ainsi que l’actualité de cet univers passionnant.


Pour savoir qui de Judith ou moi est l'auteur d'un article, il suffit de regarder tout en bas de celui-ci, juste avant le lien pour les commentaires.

 

Vous pouvez aussi me retrouver sous le pseudo, SophieLJ, sur les blogs, forums... Et sur le blog collectif À l'ombre du grand arbre auquel je participe.

 

Contact

 

La radio de Sophie

 

La bannière du blog a été réalisée par Anbleizdu.

Au quotidien...

Actualités au quotidien, informations, photos, concours des éditeurs et des blogueurs...
 
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 05:00

Si j’étais ministre de la culture

Carole Fréchette et Thierry Dedieu

HongFei, 2017

 

Ce texte a été écrit en 2014 à l’occasion de la campagne électorale québécoise, pourtant cette année c’est en France qu’il a été publié. Carole Fréchette a voulu avec cette courte histoire montrer l’importance de la culture dans nos vies à tous, et quand on voit la place qui lui est réservée dans les débats de la campagne présidentielle, on se dit que ce n’était pas une mauvaise idée de la part des éditions HongFei d’apporter ce texte en France.

 

 

Tout commence quand la ministre de la culture, ne réussissant pas à se faire entendre des autres ministères, décide de lancer les « journées sans culture ». Mais la culture, c’est quoi ? La musique, la danse, les livres quel que soit le genre, les musées. Mais aussi les séries, les émissions pour enfants, le cinéma, les clips de Youtube. Et encore, l’architecture, la mode, le design…

Combien de temps pourrions-nous accepter de vivre sans art et sans culture ?

 

Thierry Dedieu dans ses illustrations rappelle l’universalité de l’art avec humour, car qui que l’on soit, nous sommes concernés par la culture.

 

Cet album met parfaitement en avant la place de la culture dans nos vies même là où on ne la voit plus. Et nous sommes tous concernés par cela, car c’est bien souvent la culture qui fait une partie de ce que nous sommes et de ce que nous aimons.

Partager cet article

22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 05:00

Un documentaire et un album dont on ne distingue pas forcément le point commun... Et pourtant tous les deux évoquent la gourmandise. Alors miam à vous !

 

 

Le chocolat

Stéphanie Ledu et Didier Balicevic

Milan, 2014

 

Le chocolat est une véritable institution en France. Que ce soit au petit déjeuner en poudre avec du lait, en dessert dans un yaourt, au goûter dans un gâteau ou directement la tablette devant la télé, le chocolat est apprécié sous toutes ses formes. Mais comment arrive-t-il dans notre cuisine ? C'est ce à quoi répond ce livre documentaire de la collection Mes p'tits docs pour les enfants dès la maternelle. Simplement, avec un texte à lire comme une histoire, on part des pays d'Afrique ou d'Asie où sont récoltés les cabosses des cacaoyers avant d'en extraire ce qui deviendra les fèves de cacao exportés partout dans le monde. On passe aussi par un court aspect historique sur l'arrivée du cacao en Europe et sur les métiers qui travaillent le chocolat.

C'est fini, vous ne mangerez plus de chocolat sans penser au travail qu'il y a derrière...

 

Bob & Marley : le monstre

Frédéric Marais et Thierry Dedieu

Seuil jeunesse, 2016

 

J'ai retardé ma découverte de ces deux nouveaux personnages récurrents : Bob et Marley (vous y voyez les références que vous voulez) et quelle erreur ! Je n'avais pas lu deux pages que j'avais déjà envie de rire.

Ici les deux personnages sont à la recherche de framboises, quand oh malheur Bob se fait mordre. C'est un monstre, pas de doute et Bob se vide de son sang avant de rendre l'âme... avant de découvrir que son sang était en fait de la framboise et avant de remourir - ou pas !

C'est une histoire qui se lit à voix haute avec beaucoup de d'humour tellement les personnages théâtralisent la situation en exagérant largement. C'est à lire pour le plaisir et la rigolade !

 

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 05:00

Les sciences naturelles de Tatsu Nagata : le pyrrhocore

Thierry Dedieu

Seuil jeunesse, 2015

 

Je vous ai déjà parlé de cette collection de documentaires simples et amusants sur les animaux. C'est Tatsu Nagata, éminent savant un peu fou, qui nous explique le mode de vie d'un animal dans chacun des albums. Ici, on s'intéresse aux pyrrhocores plus connus sous le petit nom de gendarmes.

 

 

J'ai trouvé intéressant qu'on leur consacre un livre alors qu'on en entend rarement parler même dans les documentaires sur insectes. Chez nous, avec Morgan, on en croise tous les jours sur le chemin de l'école donc on a apprécié d'en apprendre un peu plus sur ces petites bêtes rouges à motifs noirs. Dommage pour eux, Morgan a fait ses premiers apprentissages de la vie et de la mort grâce à un spécimen de leur espèce. Cela en lui assénant un coup de chaussure déterminé avant de s'intriguer qu'il ne se remette pas à bouger quand on le remet à l'endroit (tout cela sous le regard choqué d'une maman qui ne s'autorise que l’extermination des araignées).

 

Mais revenons-en à ce livre qui au côté de Tatsu Nagata va nous enseigner les bases de la vie du pyrrhocore. Informations géographique (c'est la punaise la plus répandue en Europe) ou anatomique, mode de vie ou encore méthodes de défense contre les prédateurs, nous saurons presque tout sur l'insecte en quelques mots parsemés d'humour.

 

Je le rappelle la collection Les sciences naturelles de Tatsu Nagata est idéale pour de premiers apprentissages sur les animaux, alors n'hésitez pas !

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 05:00

La protection des animaux est un sujet qui me tient à cœur et il valait bien une toute petite sélection de quelques albums que j'avais sous la main.

 

St. Bernard's Penguin by Moini

 

Le mystère de la grande dune

Max Ducos

Sarbacane, 2014

 

J'aime beaucoup les albums de cet auteur. Ce sont souvent des histoires longues dans un livre en grand format qui laisse une belle part à l'illustration comme pour celui-ci.

Un jeune garçon se laisse embarquer par un chien à travers la forêt, la dune du Pyla puis la plage où il va découvrir ce que l'animal tente de dire depuis le matin. C'est une belle histoire de sauvetage même si je n'ai pas retrouvé la magie que j'avais ressentie avec Vert secret. Ce genre d'histoire un brin écologique où le monde animal est mis à mal me touche toujours particulièrement et j'ai aimé la relation qui se crée entre le garçon et le chien.

 

Retrouvez l'avis de Bouma.

 

J'ai fabriqué un chien méchant

Gilles Baum et Thierry Dedieu

Gulf stream, 2014

 

Un homme, contrarié par la gentillesse de son chien, qui en fait un très mauvais chien de garde, décide de le rendre méchant. Si dans cet album, il accomplira sa mission à l'aide de quelques accessoires pointus qui customiseront son chien de façon assez drôle, on imagine bien comment dans la réalité cela peut se passer. Des chiens agressifs qui peuvent conduire à de terribles accidents, on les tue. Moi, je suis de ceux qui pensent qu'il faudrait surtout éduquer les maîtres de ces chiens, qui ne naissent pas méchants, mais qu'on transforme en "machines de guerre" comme il est dit dans cette histoire au point que ça finit parfois par se retourner contre la famille du chien, là encore c'est ce qui se passe dans ce livre.

Cette collection "La nature te le rendra" vise à sensibiliser avec humour les enfants et les adultes aux conséquences de leurs actes sur la nature au sens large, et elle le fait bien !

 

Cours, petit hérisson !

Séverine Dalla

Vert pomme, 2012

 

À travers l'histoire de cet aventureux petit hérisson qui se glisse hors du nid familial, on évoque des questions écologiques et de protection de la nature. Dans cette histoire proche de la bande-dessinée, Louison le hérisson, va se retrouver face à différents dangers, que ce soit des prédateurs naturels ou des menaces venant de l'activité humaine : déchets, voitures...

Après l'histoire, cet album au format souple propose une petite partie documentaire avec des explications simples sur le hérisson et surtout sur la façon dont on peut se comporter avec eux. Suivent alors deux petits jeux en lien avec l'histoire.

Le contenu est intéressant mais on est dans quelque chose d'un peu trop pédagogique à mon goût.

 

St. Bernard's Penguin by Moini

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 08:30

L'amazonie dans mon jardin

Gilles Baum et Thierry Dedieu

Gulf stream, 2014

 

Il voulait un salon de jardin en bois exotique, le voilà qui se retrouve avec le mobilier et les animaux qui vivaient dans les arbres qu'il a fallu pour le fabriquer... Ce que tu fais à la nature, la nature te le rendra.

 

 

Cet album de la collection "La nature te le rendra" est un petit plaisir qui fait rire jaune parce qu'on ne peut pas s'empêcher de se sentir concerné. J'apprécie beaucoup le travail de Gilles Baum et Thierry Dedieu qui délivre avec humour des messages écologiques, ici sur l'origine des matériaux de notre mobilier, donc la déforestation et les conséquences sur la faune locale.

J'ai trouvé que c'était très pertinent comme histoire, on voit arriver les animaux en même temps que les chaises et la table et ils sont bien décidés à rester avec leurs arbres... et attention, ils ne sont pas tous de doux animaux de compagnie !

 

Un petit album avec des illustrations assez simples sur un fond noir et surtout des valeurs à partager avec les enfants.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 06:00

Imprégnez-vous de l'air de la comptine Une poule sur un mur et commencez à chantonner cette histoire qui montre des poules pondre un œuf, deux œufs, des douzaines d'œufs et enfin des œufs à la chaîne.

 

 

Franchement en ouvrant ce livre, je m'attendais à retrouver la comptine, détournée probablement vu le titre mais j'étais loin d'imaginer ça. Et j'ai adoré ! Gilles Baum a écrit une critique simple mais efficace de l'élevage de masse, ici des poules mais ça fonctionne aussi avec les vaches et le lait, les canards et leur foie...

J'ai été très agréablement surprise, pas par le propos qui malgré une tournure plutôt soft n'en demeure pas moins horrible, mais par l'engagement dont fait preuve l'auteur en évoquant un sujet à ma connaissance jamais (ou bien très peu) évoqué en littérature jeunesse.

 

Les illustrations de Thierry Dedieu sont elles aussi d'une simplicité et d'un impact parfait pour ce sujet. Au premier coup d'œil, on a envie de rire mais finalement on rit jaune devant la criante vérité que l'on se complait à se cacher.

 

L'élevage industriel est abordé dans cet album de Gulf Stream avec beaucoup de sobriété. Je trouve vraiment très intéressant que ce sujet soit mis à portée des enfants pour leur expliquer que la consommation, ça a des conséquences et il est bon d'en être conscient.

 

Ce que tu fais à la nature,

la nature te le rendra.

 

Retrouvez les avis de Kik, Drawoua, Gabriel et Hérisson.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 05:00

... le hérisson

 

Je poursuis ma lecture de cette collection bien sympathique sur les animaux publié aux éditions du Seuil jeunesse. Cette fois-ci, je me suis intéressée au hérisson et avant de vous donner mon avis, je vous invite à découvrir le blog d'une hérisson dévoreuse de livres : Délivrer des livres.

 

Revenons à notre étude scientifico-humoristique du hérisson avec notre imminent savant Tatsu Nagata.

 

 

Tout le monde sait que les hérissons piquent. Mais saviez-vous qu'ils vivent la nuit, mangent des escargots, hibernent et que leurs petits naissent sans un piquant sur le caillou ! Voilà une partie de ce qu'on découvre dans ce livre piquant... d'humour !

 

Entre album et documentaire très simplifié, il permet une première approche de cet animal. Les illustrations simples et toujours drôles sont un petit régal pour mieux connaître cette espèce et apprendre à la protéger.

 

Je suis sous le charme de cette collection qui apprend beaucoup tout en s'amusant.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 05:00

... la fourmi

 

Je connais cette collection publiée au Seuil jeunesse depuis un moment mais je n'en avais jamais parlé ici. C'était donc l'occasion de m'attarder un peu plus sur ces livres de Tatsu Nagata (derrière lequel se cache discrètement le bien connu Thierry Dedieu) et de vous les faire découvrir.

 

Tatsu Nagata est un scientifique japonais totalement farfelu qui va aujourd'hui s'intéresser aux fourmis. En abordant, avec une grande simplicité, le mode de vie de ces petites bêtes, mine de rien, les enfants apprendront beaucoup sur les fourmis. Lieu de vie, organisation, morphologie, prédateurs... voilà de quoi devenir un petit expert en la matière !

 

 

Les illustrations sont dans la même veine simples et amusantes. D'ailleurs je n'avais pas remarqué au premier coup d'œil que la fourmilière est une maison à l'envers dessiné sous terre (avec l'antenne et la cheminée). Les images illustrent bien le texte en apportant la touche d'humour qui donne l'ambiance de la collection et qui correspond au personnage de Tatsu Nagata.

 

On est dans la vulgarisation scientifique à l’extrême mais c'est drôle, ça se lit comme une histoire... bref, ça passe tout seul. Même le plus récalcitrant des non-scientifiques se laissera prendre au jeu.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 11:45

... comme une soudaine envie de voler

 

carnet-de-curiosites-1.jpg

 

Magnus Philodophe Pépin est un savant fou de 327 ans, ami avec un grillon ! Déjà passionné par la faune et la flore, voilà qu'il lui prend une idée farfelue : voler. Il se met donc à observer avec attention les insectes et les oiseaux pour construire la machine qui lui permettra de réaliser son rêve.

 

 

... comme un poisson dans l'eau

 

carnet-de-curiosites-2.gif

 

Cette fois Magnus et son ami grillon observent la faune et la flore marine pour comprendre son fonctionnement. Sa soif de connaissance l'amène à faire des expériences risquées qui pourraient le mettre dans des situations... particulières ! Mais Magnus ne se décourage pas et il a bien l'intention de trouver une solution à sa folle envie : devenir poisson...

 

 

Aujourd'hui, je ne vous présente pas un mais deux livres en même temps. Je n'ai fait qu'un billet car ils se ressemblent beaucoup du fait qu'il s'agit du même personnage. J'ai découvert le deuxième volume d'abord puisqu'il m'a été proposé par les éditions Petite Plume de Carotte (merci, merci, merci) et ça m'a donné envie de lire aussi le premier qui venait juste d'arriver à la bibliothèque.

 

Écrits et illustrés par Thierry Dedieu, ces deux albums m'ont très vite fait penser aux vieux ouvrages scientifiques que j'ai eu l'occasion de voir lors d'une exposition. Dès la couverture, la mise en page va dans ce sens. À l'intérieur, on retrouve des images d'animaux détaillés, des schémas, des photos sur un fond couleur papier vieilli.

 

Je connaissais déjà l'originalité du style de Thierry Dedieu mais jusque là je n'avais pas particulièrement accroché. Cette fois, j'ai beaucoup aimé retrouver cette vieille ambiance scientifique.

 

On ajoute à cela, l'humour du personnage qui est un grand original et des situations  rocambolesques et ça donne un ensemble vraiment intéressant. Comme tout scientifique, il est nécessaire de faire beaucoup d'expériences pour aboutir à un résultat et j'ai apprécié de suivre les tribulations de Magnus.

 

Je vous laisse le plaisir de découvrir cet album original et amusant qui est en plus un très bel objet...

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

yakoubapetites et grandes histories des animaux disparusj'ai grandi ici

Partager cet article

2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 17:00

Les-mercredis-de-l-album.jpg

Pour Les mercredis de l'album, j'ai choisi de vous présenter ces deux albums de Thierry Dedieu aux éditions du Seuil : Yakouba et Kibwé. Il s'agit de deux histoires qui se suivent. La première a été réalisée en 1994 et la seconde en 2007.

 

 Yakouba

 

yakouba

 

 Yakouba doit faire ses preuves auprès de son peuple en combattant un lion. Il en rencontre un épuisé qu'il n'aurait aucun mal à vaincre. Plutôt que de choisir la facilité, il décide d'épargner l'animal au risque d'être la risée de son village. En effet, il est relégué au rang de gardien de troupeau. Mais depuis ce jour, le lion n'attaque plus l'élevage...

 

Kibwé

 

kibwe.gif

 

Le lion Kibwé subit la famine. Pour nourrir sa tribu, il n'a d'autre choix que d'attaquer le troupeau de Yakouba. Ils se battent mais chacun espère que l'autre vaincra...

 

 

Ces deux histoires sont très humaines et pleines de sensibilité. Le lion et le jeune garçon font preuve d'une grande maîtrise d'eux-mêmes et d'une grande sagesse qui les aident à lutter contre la sauvagerie en faveur du respect de l'autre.

 

Cette sagesse est accentuée par les illustrations en pleines pages et en noir et blanc. Les traits sont sobres, expressifs et intenses et nous plongent dans l'univers de ces contes africains.

Partager cet article

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -