La leçon

Publié le par Sophie

La leçon

Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo

Frimousse, 2017

 

Auprès d'une maison, au milieu des bois, l'ombre d'un homme s'étire, fusil à la main. Il est en colère, la bête lui a mangé trois poules et il est bien décidé à lui donner une leçon...

 

 

Je suis le duo de Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo depuis de nombreuses années et je connais plusieurs de leurs albums souvent très drôles. Ici, on plonge dans une tout autre ambiance. Dès la première page, on sent la colère et le danger que dégage cet homme au désir de vengeance contre la bête. Pas de doute sur ce qu'il veut lui faire subir.

Mais quand celle-ci apparaît, les choses changent et on comprend que l'issue sera plus complexe. L'homme qui pensait la piéger se fait prendre à son propre jeu et les forces s'équilibre pour livrer au lecteur une leçon qu'il n'est pas près d'oublier.

Car ce que l'homme n'avait pas imaginé, c'est que chacun pouvait avoir besoin de l'autre...

 

Cet album sombre est plutôt à destination des grands. Je l'ai lu avec des CM1/CM2 et c'est intéressant de voir leur interprétation de cette fin qui ne dit pas tout et qui laisse chacun y voir ce qu'il veut. J'ai d'ailleurs été surprise que Morgan, 5 ans, qui a voulu le lire avait à peu près les mêmes réactions. Ma vision de la fin étant assez optimiste, j'ai pu constater que les enfants étaient un peu plus catégoriques et sûrement moins impacté par le second degré... Je serais d'ailleurs curieuse d'avoir le ressenti d'autres lecteurs si vous l'avez eu dans les mains.

 

Une chose est sûre, c'est que ce livre porte très bien son nom et c'est au lecteur qu'il donne une bonne leçon de vie !


Retrouvez l'avis de Pépita.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article