Actualités

Lundi : les extras (jeux, films, revues, applications, prix, concours...) toujours pour les enfants
Du mardi au vendredi : des chroniques pour les petits enfants et les grands ados
Samedi : les sélections sur un thème d'actualité ou pas

 

Et des fois, rien, juste rien selon l'envie !

 

Mais pour encore plus d'actualités sur la littérature jeunesse ou sur le quotidien d'une blogueuse-maman-bibliothécaire-lectrice, c'est sur les réseaux sociaux et à la radio.



 

Sophie

Une Recherche Précise ?

Le blog dans et hors les murs...

Ce blog est né de deux bibliothécaires et mamans, Judith et Sophie (moi-même), férues de littérature jeunesse. De l’album au roman en passant par la BD et le documentaire, il y en a pour tous les âges de la naissance à l’adolescence et pour tous les goûts. Et comme le monde du livre est grand, on découvre parfois des portraits d’éditeurs et d’auteurs, ainsi que l’actualité de cet univers passionnant.


Pour savoir qui de Judith ou moi est l'auteur d'un article, il suffit de regarder tout en bas de celui-ci, juste avant le lien pour les commentaires.

 

Vous pouvez aussi me retrouver sous le pseudo, SophieLJ, sur les blogs, forums... Et sur le blog collectif À l'ombre du grand arbre auquel je participe.

 

Contact

 

La radio de Sophie

 

La bannière du blog a été réalisée par Anbleizdu.

Au quotidien...

Actualités au quotidien, informations, photos, concours des éditeurs et des blogueurs...
 
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 06:00

Aujourd'hui, je vous propose de découvrir ou redécouvrir la collection de haïkus de Agnès Domergue, illustrés par Cécile Hudrisier. Dans ces trois livres, le lecteur est invité à jouer en devinant tantôt des contes, des mythes et des fables. Plutôt que de vous faire de grands discours répétitifs, je me contenterais de vous dire que ces trois livres sont plein de poésie bien sûr mais aussi très purs et sobres dans leur forme et leurs illustrations à l'aquarelle. Ce sont de beaux livres très abordables à découvrir à tout prix !

Place maintenant à quelques extraits qui parleront bien mieux que moi !

 

 

 

 

Il était une fois... contes en haïku

Agnès Domergue et Cécile Hudrisier

Thierry Magnier, 2013

 

Retrouvez l'avis de Bouma

 

 

 

 

 

 

 

Autrefois l'Olympe... mythes en haïku

Agnès Domergue et Cécile Hudrisier

Thierry Magnier, 2015

 

Retrouvez l'avis de Bouma et Pépita

 

 

 

 

 

 

 

Auprès de La Fontaine... fables en haïku

Agnès Domergue et Cécile Hudrisier

Thierry Magnier, 2016

 

 

 

 

 

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 06:00

Embrasse-moi

Jacques Prévert et Ronan Badel

Gallimard jeunesse, 2016

 

Dès la couverture, l'illustration comme le texte, tout est dit : on va vous parler d'amour avec poésie.

 

 

J'ai tout de suite craqué sur la simplicité du trait de Ronan Badel sur cette couverture, et sur ce couple tout aussi simple qui s'embrasse dans un champ de fleurs.

Embrasse-moi, c'est un recueil de poèmes de Jacques Prévert, tous sur l'amour. Celui qui fait du bien comme celui qui fait mal. Dans ce livre, ils sont écrits à la main comme une déclaration griffonnée avec soin sur un bout de papier. À côté, il y a les aquarelles de Ronan Badel, sensibles, douces, faites de nature et d'émotions.

 

 

 

L'ensemble est vraiment superbe, simple et touchant !

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

1 mars 2017 3 01 /03 /mars /2017 06:00

La coccinelle : haïkus pour les enfants

Patrick Gillet et Toni Demuro

Sarbacane, 2017

 

Rien de mieux pour débuter le mois de mars, mois du Printemps des poètes, qu'un peu de poésie avec cet album de haïkus pour les petits qui sort aujourd'hui même.

 

Pour rappel, un haïku, c'est un petit poème japonais fait de trois vers. Souvent, il est en lien avec la nature et les saisons donc ce livre sur les coccinelles collent parfaitement dans le thème. En plus, ces haïkus respectent la construction de base : 5 pieds, 7 pieds, 5 pieds.

 

 

Dans ce livre de haïkus consacré aux coccinelles, on trouve de petits poèmes simples et facile à comprendre pour les plus jeunes. Tantôt quasiment documentaires, humoristiques ou faisant appel à des moments de l'enfance, il y en a pour tous les goûts.

 

La coccinelle jaune
Elle est prétentieuse
Avec 22 points !

 

Une coccinelle
Poursuivie par des fourmis
A un point de côté

 

Sur le bout du doigt
De l'enfant elle s'envole
La coccinelle

 

Les illustrations sont quant à elle entre deux styles : très graphiques avec des jeux d'ombres et beaucoup de nuances de vert pour le paysage, et assez réalistes avec un beau rouge pour les coccinelles.

 

Voilà un album parfait pour initier les plus jeunes aux haïkus et aux bêtes à bon dieu !

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 05:00

Je serai cet humain qui aime et qui navigue

Franck Prévot et Stéphane Girel

HongFei, 2016

 

Le garçon de cette histoire a passé tous ses étés chez son grand-père au bord de la mer. Marin nostalgique, il lui a appris la pêche et ensemble, ils ont arpenté les plages. Pourtant, jamais le garçon n'avait trouvé une telle merveille : un coquillage. Un coquillage qui raconte un poème que seul le garçon semble comprendre :

Tanni kosseb yasa kana dija sebar.

C'est ainsi qu'il commence...

 

 

Ce magnifique album vous envoûtera par la douceur de son chant et la beauté de ses illustrations. Le poème évoqué dans ce livre est une création de l'auteur que le personnage va traduire de différentes manières. En s'inspirant de différents poètes, comme Baudelaire ou Apollinaire, à qui il emprunte les mots et en partageant la vie de son grand-père, le garçon donnera ces propres mots au poème. Le lecteur est d'ailleurs invité à en faire autant et à inventer sa propre traduction.

Les illustrations m'ont particulièrement conquises avec leurs tons lumineux. Le grand format et le beau papier du livre nous plongent dans toute cette poésie de mots et d'images. C'est vraiment un très bel album.

 

 

Entre transmission et poésie, on apprécie le voyage marin offert par cet album.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

 

Partager cet article

14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 06:00

Maurice n'a d'yeux que pour sa voisine qu'il connaît depuis l'enfance, Mona. Mais comment le lui dire ? Son ami Pablo dit que la poésie est la meilleure solution mais comment lui écrire un poème à la hauteur de ses sentiments. Une bonne dose de courage, un peu de hasard, et Maurice pourrait bien trouver l'amour...

 

 

Cet album, je l'ai depuis un bon moment, je l'avais lu il y a quelques mois mais comme j'ai tardé à le chroniquer, il a fallu que je le relise et ce fut avec autant de plaisir. C'est un livre un peu particulier qui s'adresse plus à de jeunes adolescents qu'à des enfants. Il est original, c'est le moins qu'on puisse dire, mais en quoi ?

 

Tout d'abord, le texte de Franck Prévot est écrit à la première personne, celle de Maurice, jusque là rien de spécial. En dehors de cette narration déjà très poétique, on découvre de la poésie moderne, celle de Maurice pour Mona. On découvre des mots de jeunes tantôt écrit à la machine à écrire, tantôt en langage SMS, parfois envoyés par les airs, d'autres fois projetés sur un mur. Tous ces mots d'amour criés en silence, c'est vraiment très beau même si tôt ou tard il faudra passer à la parole !

Dans cet album, il y a aussi les illustrations de Carole Chaix. Là encore dans tout ce mélange, il y a beaucoup de poésie. Au premier regard, on se demande ce que signifie tout ce bazar d'images : du crayon par ci, des textures diverses par là, du noir et blanc à un endroit, des motifs très colorés de l'autre côté. Beaucoup de détails, beaucoup de petits messages, beaucoup de variété. Et pourtant cet ensemble, parfois un peu abstrait contribue largement à la poésie du livre, au mic-mac de l'amour, aux sentiments contradictoire, à la difficulté de dire...

 

Alors voilà, cet album des éditions l'édune il se lit, se relit, s'observe, une fois, deux fois, trois fois... et on y découvre toujours de nouvelles choses. C'est un peu le symbole de pensées amoureuses où tout se mêlent...

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 08:40

tout-toutou.gif

 

Chaque chien à son caractère. Qu'ils soient trouillard, joyeux, câlin ou grognon, on les adore. C'est à tous les amateurs canins que s'adresse cet album pop-up. Sur chaque page, une tête de chien surgit avec un petit poème humoristique sur son caractère.

 

Ce livre est réalisé par Jean-Charles Rousseau et Jean-Hugues Malineau pour Albin Michel jeunesse. J'ai eu le plaisir de rencontrer ce dernier qui m'a fait l'honneur de m'interpréter quelques passages, c'était un régal !

 

P7260004.JPG

 

Imaginez une voix de boule-dogue grognon :

 

J'ai un caractère de chien

L'envie de mordre ces crétins

Ces sales mômes, ces vauriens

qui caressent mon popotin !

 

J'suis pas l'chien-chien à sa mémère

Indépendant et solitaire

Tout seul je veux ronger mon os

Foi de boul'dogue, foi de molosse !

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

coucou les chatsabc animaux animésattrape-moi.gif

Partager cet article

8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 14:22

Aujourd'hui, je vous propose de changer de genre avec un recueil de poésie. Michel Besnier, auteur, et Henri Galeron, illustrateur, ont publié aux éditions Motus Le rap des rats.

 

Les poèmes en jeux de mots et de sons expriment le ras le bol d'un groupe de rats qui cherchent à redorer leur image faussement mauvaise.

 

On en a ras le bol

nous les rats

d'être symboles

du choléra

de la peste

et du reste

 

On a ici affaire à des rats au cœur tendre pour une poésie pleine de fantaisie et de sentiments.

 

Vous avez peur de nous

nous on a peur de vous

vous n'aimez pas notre queue

on n'aime pas vos yeux

mais il faut qu'on mange

comme vous

il faut qu'on aime

comme vous

il faut qu'on ait chaud

comme vous

quand sortirons-nous

de ce conte de fous ?

 

Un poème et une illustration en noir et blanc sont sur chaque double page de ce recueil imprimé sur un beau papier épais. Les animaux sont représentés, en texte et en images, avec sensibilité qu'ils soient heureux, en colère, amoureux, triste...

 

Ce livre permet de découvrir ou redécouvrir, dans un univers poétique, ces animaux trop mal connus et pourtant si intéressants.

 

le-rap-des-rats.gif

 

C'est le rap des rats...

Partager cet article

9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 14:51
Bob, Bébert, Roger et bien d’autres sont les héros des six poèmes (en vers ou en prose) et des quatre courtes histoires de ce recueil de Jérôme Pace, publié aux éditions l’Harmattan.
bob
Tous ces personnages qu’ils soient animal, elfe ou nain partagent avec leurs lecteurs de drôles d’aventures. C’est ainsi que Bob, le tamanoir,  va se retrouver confronté à une armée de fourmis ; que Bébert, le hamster suicidaire, va rencontrer la douce Claire ou bien que Morgane, la prêtresse elfe va enfin trouver sa vocation.

Toutes ces amusantes aventures ont un point commun : l’auteur souhaite par son premier livre pour enfants redonner vie à des mots qui dorment dans le dictionnaire. Ils sont parsemés dans le récit sans abus ce qui n’empêche pas la compréhension de l’histoire. Un lexique final permet de les retrouver et d’apprendre à les connaître…

Du côté des illustrations de Sess : il y en a une en pleine page par histoire. Elles sont en noir et blanc et elles non plus ne manquent pas d'humour en particulier pour ce qui est de la représentation des animaux.

Partager cet article

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -