Apocalypsis 1 : cavalier blanc, Alice

Publié le par Sophie

Avant toute chose, je souhaite remercier les éditions Nouvel Angle qui m'ont permis de découvrir ce roman d'Eli Esseriam en avant-première, la sortie étant le 20 octobre donc aujourd'hui même !

 

Voilà un moment que je saturais des histoires fantastiques que je trouvais assez peu originales, c'est donc très agréable de retrouver du plaisir à en lire une qui ne délaisse en rien la psychologie des personnages et qui ne surabondent pas de magie, monstres...

 

Avant de vous faire un petit résumé, je vais remettre ce premier tome dans son contexte. Eli Esseriam a choisi de consacrer une série en cinq tomes aux quatre cavaliers de l'apocalypse. Un tome sera consacré à chaque cavalier et le dernier les réunira tous.

 

Ce premier tome est donc celui d'Alice. C'est une jeune fille qui n'est pas du tout comme les autres, elle est surdouée, solitaire et limite asociale. Alors qu'elle vit une vie assez banale, un évènement se passe qu'elle avait annoncé à l'avance. Il semblerait qu'elle est le pouvoir de contrôler les gens en leur donnant des ordres. En même temps qu'elle découvre ses nouvelles aptitudes, elle entre en contact avec une voix qui jouera un peu le rôle de mentor. Alice va apprendre à développer et utiliser ce pouvoir télépathique mais il faut se rendre à l'évidence : connaître un pouvoir ne signifie pas le contrôler. Et Alice va en faire les frais... 

 

Apocalypsis

 

En commençant le roman, je me suis demandée comment j'allais faire pour partager ces quelques 200 pages avec Alice qui passe son temps à analyser et critiquer ce qui l'entoure. Heureusement, ça n'a pas duré et dès que ses parents sont entrés en scène, elle a commencé à montrer ses sentiments et est devenue bien plus attachante.

 

C'est un roman fantastique mais pas d'action, je vous préviens ! Il s'agit plutôt d'une découverte de soi, que l'on vit avec Alice et surtout que l'on ressent avec elle. Les évènements touchent le lecteur et malgré des débuts difficiles, j'ai totalement adhéré à ce personnage. On la voit évoluer, elle montre parfois ses faiblesses mais ce que j'ai apprécié ce sont ses observations du monde. Ce qui au départ n'était que jugement de son environnement est devenu une réflexion sur des sujets assez variés mais toujours en lien avec ce qu'elle vit. Du coup, de temps en temps, elle sort un peu de la fiction pour discuter avec le lecteur et c'est assez appréciable d'apprendre et de réfléchir en lisant un roman.

 

Ce livre est vraiment un gros coup de cœur pour moi, j'ai hâte de découvrir la suite (prévue en janvier 2012) et j'espère m'attacher autant aux autres personnages puisque normalement on ne reverra Alice que pour le dernier tome.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

coeur de jade 1thomas drimm 1RoyaumesNord 

Commenter cet article

fanny 11/10/2011 11:12


Olala, ça donne trop envie! il va falloir que je me le procure!


Sophie 11/10/2011 20:42



Moi j'ai adoré en tout cas.