L'affaire Jennifer Jones

Publié le par Sophie

Alice Tully a 17 ans, elle est étudiante et serveuse. Arrivée depuis 6 mois dans cette nouvelle ville, elle aime passer du temps avec son petit ami, Frankie. Mais Alice est une jeune fille mystérieuse, elle ne parle pas de son passé et ne vit pas avec ses parents. Tout cela aurait-il à voir avec l'affaire Jennifer Jones à laquelle elle s'intéresse beaucoup ? Cette histoire d'une petite fille assassinée par son amie il y a de ça plusieurs années, mais qui fait encore couler de l'encre...

 

l-affaire-jennifer-jones.gif

 

Tout d'abord, merci à Hilde qui m'a conseillé et prêté ce roman de la collection Macadam chez Milan. Il est écrit par l'auteure anglaise Anne Cassidy.

 

Ce livre se divise en trois parties. La première concerne Alice, qui nous raconte sa vie quotidienne en la parsemant de certains événements de son passé. La seconde est sur Jennifer Jones, l'auteur du meurtre, fil rouge de ce roman. Là, on y découvre les détails de l'affaire par les yeux de Jennifer. La dernière partie est très courte et concerne une certaine Kate Rickman que je vous laisse le soin de découvrir par vous-même.

 

J'ai eu un vrai coup de cœur pour ce roman. Il pose beaucoup de questions autour du système judiciaire et de la réhabilitation des criminels. En même temps, il ne juge pas et ne donne pas de leçon. L'auteure raconte une histoire où la criminelle est au premier plan mais elle le fait à la troisième personne pour garder une certaine distance.

 

Dans le même temps, j'ai été parfois un peu mal à l'aise. Déjà, lire la vie d'une meurtrière et les difficultés pour se faire une nouvelle vie après la condamnation, ce n'est pas toujours évident. En plus, il s'agit d'une enfant ! Elle n'est pas dépeinte de façon "monstrueuse", au contraire, ce n'est qu'une enfant avec des problèmes familiaux.

 

On ressort de cette lecture assez bouleversé par la société que l'auteure nous renvoie et par notre propre vision sur ce sujet. C'est de là que vient le coup de cœur, puisque comme je le dis souvent, j'aime qu'un roman me chamboule et ce fût le cas !

C'est un livre qui suscite des réactions donc n'hésitez pas à partager votre avis en commentaire. Pour ces raisons, je pense que ce roman pour adolescents demande une certaine maturité pour l'appréhender correctement et je le conseillerais à des jeunes à partir de 14 ans.

 

Je vous invite à lire les avis d'Enna et Thalie, elles aussi bouleversées par cette lecture.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

traverser la nuitle photographele journal infirme de clara muller

 

 

Commenter cet article

Hilde 09/08/2012 17:33

Je suis contente qu'il t'ait plu. Je l'ai lu il y a 5 ans, alors mes souvenirs se sont un peu évaporés mais je me souviens qu'il m'avait aussi toute chamboulée. Au plaisir de t'en prêter d'autres.
Bises. :)

Sophie 09/08/2012 18:31



Au plaisir de suivre encore tes conseils...



herisson08 05/08/2012 20:18

Merci pour ton avis, je note ce livre qui m'intrigue!

Sophie 05/08/2012 21:27



Tu verras, il est super !



Le Cottage de Myrtille 03/08/2012 13:08

Comme toi, j'ai beaucoup apprécié ce roman dont le thème est vraiment particulier. En général, il passe bien auprès des élèves de 4°. Bonne journée :-)

Sophie 03/08/2012 14:26



Je pense que c'est la bonne période pour le lire. Avant ça peut-être une thématique un peu difficile.



bouma 03/08/2012 08:56

je l'ai lu lors de sa sortie il y a quelques années déjà et j'avais trouvé le point de vue de l'auteur très intéressant, et la psychologie des personnages finement menée. plus tard, j'y ai repensé
avec Nabokov et son Lolita... l'homme n'en reste pas moins un être humain, quelque soit ce qu'on lui reproche. le bien contre le mal, ce roman propose une autre vision, certainement plus proche de
la réalité.
je te conseille viviment Judy, portée disparue du même auteur. là encore elle sait menée avec brio une enquête psychologique.

Sophie 03/08/2012 14:25



Je suis d'accord avec ce que tu dis. Ça montre vraiment l'Homme sous un autre angle qui n'est ni tout blanc ni tout noir.


Je note pour le roman Judy.