Paris inch'Allah !

Publié le par Sophie

Mohamed a 10 ans, il vit à Tunis dans des conditions précaires et avec une mère stricte, qui dévoile peu son amour. Quand elle rencontre un homme et tombe enceinte, elle fait comprendre à son fils qu'il n'y a plus de place pour lui. Encore enfant, le voilà livré à lui-même en pleine rue ! C'est ainsi que commence une succession de galères pour Mohamed, qui garde en lui le rêve de partir en France, comme le voulait son père décédé.

 

paris inch'allah

 

Ce roman de la collection Exprim' chez Sarbacane, écrit par Kamel Hajaji, nous dévoile une vie dure avec des difficultés qui nous sont peu connues en France. Mohamed, le jeune narrateur, alternera entre la galère des rues et la galère des petits boulots. Tout au long du récit, il est porté par son envie de meilleur. Les personnes qu'il rencontre lui permettent de définir ses objectifs d'avenir, ce qu'il souhaite et ce qu'il ne veut pas.

 

La première partie du livre, où Mohamed n'a que 10-11 ans, m'a beaucoup plu. Rien de réjouissant, vous l'aurez compris, mais il se dégage une énergie et un espoir pour cet enfant qui m'ont entraînée dans son monde.

 

En revanche, après une ellipse de quelques années, je n'ai pas retrouvé ce petit garçon qui m'avait conquise. Le jeune adulte qui a pris sa place m'a semblé plus dur et emporte beaucoup moins ma sympathie. Pour autant, avec une enfance si cruelle, il lui aurait été difficile de garder cette douceur.

 

J'ai donc un ressenti mitigé pour ce roman : une première partie dans laquelle je me suis attachée au personnage mais une seconde où nos chemins se sont éloignés. Un peu comme dans la vie en fait, on grandit tous, on change tous...

 

Retrouvez les avis de Stellabloggueuse et Aurélie qui ont aimé.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

adulte à présentdaddy est mort2 jours pour faire des thunes

Commenter cet article