Actualités

Lundi : les extras (jeux, films, revues, applications, prix, concours...) toujours pour les enfants

Du mardi au vendredi : des chroniques pour les petits enfants et les grands ados
Samedi : les sélections sur un thème d'actualité ou pas

 

Et des fois, rien, juste rien selon l'envie !

 

Mais pour encore plus d'actualités sur la littérature jeunesse ou sur le quotidien d'une blogueuse-maman-bibliothécaire-lectrice, c'est sur les réseaux sociaux et à la radio.



 

Sophie

Une Recherche Précise ?

Le blog dans et hors les murs...

Ce blog est né de deux bibliothécaires et mamans, Judith et Sophie (moi-même), férues de littérature jeunesse. De l’album au roman en passant par la BD et le documentaire, il y en a pour tous les âges de la naissance à l’adolescence et pour tous les goûts. Et comme le monde du livre est grand, on découvre parfois des portraits d’éditeurs et d’auteurs, ainsi que l’actualité de cet univers passionnant.


Pour savoir qui de Judith ou moi est l'auteur d'un article, il suffit de regarder tout en bas de celui-ci, juste avant le lien pour les commentaires.

 

Vous pouvez aussi me retrouver sous le pseudo, SophieLJ, sur les blogs, forums... Et sur le blog collectif À l'ombre du grand arbre auquel je participe.

 

Contact

 

La radio de Sophie

 

La bannière du blog a été réalisée par Anbleizdu.

Au quotidien...

Actualités au quotidien, informations, photos, concours des éditeurs et des blogueurs...
 
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 06:00

Les chroniques d'Hurluberland

Olivier Ka

Rouergue, 2016

 

Dans ce petit recueil d'histoires, on plonge dans la commune d'Hurluberland. Elle porte bien son nom car là-bas se passe des choses toutes plus déjantées les unes que les autres.

 

 

Un pêcheur qui découvre une minuscule île peuplée de mini-chevaux, la fête du village qui consiste à s'envoler le plus nombreux possible à bord d'un cerf-volant, un poulet mécanique qui fait la curiosité de tout le village, une magnifique jeune femme qui arrive à Hurluberland pour trouver le prince charmant...

Voilà un petit aperçu des dix histoires que vous pourrez lire dans ce livre. Le lieu est toujours le même, les personnages eux, varient même si on en retrouve certains d'une histoire à l'autre.

L'univers est drôle et décalé, parfois proche du conte. Ce sont de courtes histoires qui se savourent avec plaisir et humour. On n'oubliera pas d'y lire parfois des clins d'œil à notre société qui n'est pas toujours si loin de ces histoires.

 

Une lecture plaisante à lire au premier, second, troisième... degré !

 

 

Retrouvez les avis de Pépita et Bouma.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 06:00

La princesse Flore et son poney Bouton d'Or

Philippe Ug

Courtes et longues, 2016

 

Dans un royaume où un dragon brûle tout sur son passage, une princesse décide courageusement d'aller l'affronter avec son poney. Parviendra-t-elle à lui dérober les barriques de poivre et de piments qui lui donnent sa force ?

 

 

Philippe Ug est un expert dans le domaine du pop-up et j'apprécie toujours de plonger dans ces livres. Loin d'être impressionnant par leur format modeste, c'est en l'ouvrant qu'on découvre la magie du volume avec des illustrations en relief bien conçues et solides.

 

 

Dans cet album, une princesse est mise à l'honneur car elle est la seule à parvenir intelligemment à mettre hors d'état de nuire ce dragon fumant ! J'ai beaucoup aimé cette jeune fille qui n'a besoin de personne pour se défendre. Dès la couverture, on voit qu'on sera face à une cavalière assurée. On voit aussi le style qui sera celui des illustrations : un mélange de formes très géométriques et une nature beaucoup plus douce et arrondie.

 

 

Encore un bel album de cet artiste du papier qui n'oublie pas de raconter une histoire qui a du sens.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 06:00

Un petit tour avec Mary Poppins

Hélène Druvert

Gautier Languereau, 2016

 

Dans cet album, ne vous attendez pas à trouver une adaptation du film Mary Poppins. Ici, on plonge dans l'univers de Mary Poppins avec Michael et Jane Banks qui vont visiter Londres à ces côtés. En tout cas, voilà le début de l'histoire car tout va prendre des allures moins réalistes par la suite.

 

 

Hélène Druvert nous offre les monuments de Londres avant de nous emmener sous la mer et dans les cieux. Les illustrations sont réalisées en découpe laser et colorées de noir, blanc et gris uniquement. L'effet est réussi, la finesse de la découpe montre des images remarquables.

J'ai été plus sceptique sur la présence de Mary Poppins qui est finalement plus un prétexte qu'autre chose. La magie pouvait tout aussi bien opérée sans ce personnage. Et si on tenait à l'avoir, j'aurais préféré une histoire plus proche du film, plus longue et plus pertinente que juste une balade avec Mary Poppins.

 

Le livre est très beau grâce à la technique utilisée mais dommage que l'histoire de Mary Poppins ne soit pas plus approfondie.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 06:00

Qu'elle soit petite, grande, à l'air libre ou bien cloisonnée, qu'elle roule, qu'elle flotte ou qu'elle reste bien ferme sur ses fondations, on a tous besoin d'une maison où se sentir bien. Ici, vous trouverez une belle panoplie de maisons en tout genre...

 

 

Ma maison du bout du monde

Laurie Cohen et Marjorie Béal

Les minots, 2013

 

Comme le montre la couverture, ce petit pingouin imagine la maison de son futur. De la maison-bateau à la maison-caverne en passant par la maison-coquelicot, il ne manque pas d'imagination. Son monde serait le plus souvent très coloré et synonyme d'une grande liberté. Le texte, poétique, fait voyager avec douceur et les illustrations en papiers découpés et aux couleurs chatoyantes nous transportent sans problème. Le petit plus si bien assorti aux images, ce sont les noms des maisons écrites en lettres colorées.

Un bel album au format à l'italienne où tout le monde trouvera sa maison préférée...

 

Chez nous

Carson Ellis

Hélium, 2015

 

Chez nous, c'est différent pour chacun. Des petits maisons, des maisons très hautes, un bateau, sous l'eau ou encore dans un château, on a tous une maison. Que l'on soit humain, animal ou personnage imaginaire ou mythique, on a chacun son chez soi.

J'ai aimé les illustrations de cet album, pourtant un peu vieillottes et aux couleurs plutôt ternes, il y a quelque chose de beau et d'universel qui se dégage de ces peintures.

C'est un album sur la différence, celle qui nous autorise à vivre où l'on veut tant qu'on s'y sent bien !

 

Retrouvez l'avis de Céline.

 

Mais qui vit là ?

Constance v. Kitzing

La joie de lire, 2014

 

Album que j'ai lu et relu pour des séances de bébés lecteurs et qui a toujours son petit succès. La répétition du "Qui vit là ?", le motif mystérieux dont il faut deviner l'animal qui y vit et enfin la réponse plus ou moins attendu, c'est un petit rituel qu'instaure cet album avec beaucoup de plaisir. J'aime beaucoup la texture de la peinture craquelée des illustrations. Ce sont de beaux motifs avec des couleurs douces et travaillées pour un petit moment de lecture ludique.

 

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 06:00

Robin des graffs

Muriel Zürcher

Thierry Magnier, 2016

 

La nuit, Sam parcourt Paris à la recherche du mur qui accueillera un des dessins de son vieil imagier. Son objectif, faire un graff de chacun des animaux sur des bâtiments de la ville. Son activité suscite une grande agitation chez les policiers qui enquêtent sur cette affaire.
Un jour que Sam se faufile dans le commissariat pour suivre le déroulé de l'enquête, il se retrouve avec une jeune fugueuse de 5 ans, bien décidée à faire de lui sa nouvelle famille.

Voilà une rencontre qui va bouleverser tous ses plans et sa vie...

 

 

J'ai beaucoup aimé ce roman qui nous plonge au cœur des difficultés sociales d'aujourd'hui.

Sam est un jeune en difficulté qui est hébergé grâce à un contrat original avec une dame âgée. Il a pour habitude, en dehors de ses graffs, de chanter à une chorale de SDF qui se réunit à chaque décès d'un sans-abri.
À ses côtés, il y a Bonny, cette petite fille de 5 ans qui est prise en charge par l'ASE (aide sociale à l'enfance) et qui se cherche désespérément une nouvelle famille.

En face d'eux, il  a Nora Laval, la capitaine de police qui doit jongler entre les ordres de son supérieur, sa morale personnelle, son couple et son père. Et n'oublions pas la jeune recrue, Jordan El Lokhi, qui aura l'art d'agacer le lecteur de sa fierté outre mesure.

Ce cocktail de personnage rend le roman très prenant car chacun rempli son rôle à merveille. Petit coup de cœur pour la petite Bonny qui est une enfant impressionnante et pleine de ressources.
 

L'intrigue autour de la double enquête (les graffs et la disparition de la petite fille) est très bien menée. Les évènements s'enchaînent avec logique et le lecteur est tenu en haleine sur le devenir des personnages.

 

C'est un roman qui aurait presque mérité quelques illustrations pour les graffs qu'on imagine mais qu'on aimerait beaucoup voir en vrai ! Une lecture plaisante et attachante que je vous conseille.

 

Retrouvez l'avis de Alice.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 06:00

Croc-croc ne veut pas partager !

Carolina Rabei

Circonflexe, 2016

 

Croc-croc a un lit douillet et toute la nourriture dont il a besoin. Et il lui en faut car Croc-croc est très gourmand ! Mais il lui manque quelque chose sans qu'il sache vraiment quoi ! Il va le découvrir le jour où il fera la connaissance de Gruyère...

 

 

Croc-croc est un cochon d'Inde gourmand et casanier, Gruyère est une souris libre mais affamée. Leur première rencontre n'a pas été des meilleures puisque Gruyère a gentiment demandé à Croc-croc s'il pouvait lui donner de la nourriture. Le petit gourmand s'en est fortement offusqué lui qui adore tant manger... Rapidement, il va tout de même comprendre que son égoïsme lui a peut-être fait perdre une amie et il tentera de se racheter.

Cet album a tout pour fonctionner : les valeurs du partage, de l'amitié et de la liberté, deux petits animaux bien connus des enfants et très mignons et de belles illustrations naturelles par leur ton et leurs couleurs. Si la souris est un personnage récurrent en littérature jeunesse, c'est moins le cas du cochon d'Inde et ça m'a bien plus de le trouver là. Surtout qu'il m'a fortement rappelé celui de mon enfance (Pouf pour ne pas le citer) qui était lui aussi gourmand et casanier.

 

Moi qui aime les petites bêtes, j'ai très vite accroché à cette histoire simple, adorable et pertinente.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 06:00

Chhht !

Sally Grindley et Peter Utton

Pastel, 1991

 

Il y a des classiques qu'il est bon de ressortir, je n'avais pas encore lu celui-ci avec Morgan, c'était donc l'occasion de jouer avec le peur et le livre le temps d'une lecture.

Ici, le jeune lecteur est aussi le personnage principal de l'histoire. Il va devoir pénétrer dans un sombre château : celui du géant. De page en page, il faudra faire attention à ne pas réveiller les habitants qui pourraient alerter le géant. L'histoire est donc ponctuée de chhht et se lit en chuchotant pour se prendre totalement au jeu. Un système de rabat permet aussi de vérifier que le personnage précédent n'est pas réveillé.

 

 

Tout est parfaitement construit pour que l'enfant se sente impliquer dans l'histoire et ça a très bien marché avec Morgan, 4 ans, qui s'est totalement pris au jeu. J'ai d'ailleurs vu un sourire soulagé quand le livre fût refermé pour échapper au géant ! Les enfants aiment jouer avec la peur et la pression monte petit à petit dans l'histoire jusqu'à retomber au dénouement. Tout est pensé pour éviter les cauchemars et pour montrer que ce qui est dans le livre reste dans le livre.

Les illustrations à la peinture ont un peu vieilli et pourtant on prend toujours plaisir à les observer dans les moindres détails. Ce qui est intéressant dans cet album, c'est d'ailleurs l'échelle qui est respectée. Tout semble surdimensionné pour qu'on plonge totalement dans ce grand décor.

 

Un classique à lire et relire avec plaisir !

 

Retrouvez l'avis de Chlop.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 06:00

Et hop la baleine !

Rintarô Uchida et Kôji Yamamura

Nobi nobi !, 2015

 

Mais que voit-on au loin ? Une baleine échouée en pleine mer sur un iceberg ! Avec elle, pingouins, phoques, otaries... vont plonger chacun leur tour et faire remonter l'iceberg pour qu'elle puisse elle aussi faire le grand saut. Mais comment sont-ils tous arrivés là ?

 

 

Question mystérieuse dont je vous laisserais découvrir la solution dans cet album japonais. Le texte simple en répétition et ponctué d'un enthousiasmant "À la une, à la deux, à la trois... et hop la baleine !" se raconte avec plaisir. On assiste là à une bonne partie de jeu entre amis et on voit bien que tous ici s'amusent beaucoup.

 

Les illustrations sont fraîches comme la mer des pôles avec des vagues qui ne sont pas sans rappeler celle de Hokusai mais à la peinture cette fois. La mer est ici représentée joliment avec beaucoup de vie.

 

Un bel album qui ne réchauffe pas en plein hiver mais qui doit être agréable à lire l'été !

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 06:00

En voilà une bonne résolution pour 2017 : être gentil, poli, serviable, appelez ça comme vous voulez ! Et pour aider les enfants à se repérer dans le flot de politesses quotidiennes, ces quelques livres seront bien utiles...

 

Thank You Pinned by juliobahar

 

Le dictionnaire des bonnes manières

Philippe Jalbert

Larousse, 2014

 

Voilà un dictionnaire qui ne manque pas d'humour ! Vous y trouverez des dizaines de bonnes manières à adopter en société, et si on s'arrête au texte, on peut penser avoir un livre très sérieux entre les mains et un peu trop bien pensant. Mais sur la page de droite, c'est autre chose et on rigole ! À chaque fois, un ou plusieurs lapins sont mis en scène avec d'autres animaux et les situations sont toujours loufoques et décalées.

Finalement les bonnes manières, ça peut-être un vrai plaisir !

 

Splat dit merci !

Rob Scotton

Nathan, 2013

 

Harry, le meilleur ami de Splat n'est pas en forme. Pour tenter de le réconforter, Splat lui retrace tous ces beaux moments où Harry a encouragé, aidé, soutenu Splat dans les difficultés. Et pour tout ça, Splat dit merci à Harry.

J'aime bien les illustrations des albums de Splat, modernes et fines dans le détail jusqu'au bout des poils. Cet album est particulièrement touchant dans tous ces mercis qu'offre Splat à son ami. En même temps, on retrouve tout l'humour de ce personnage à pleurer de rire !

 

Boris : mon petit manuel de politesse

Mathis

Thierry Magnier, 2016

 

Vos enfants adorent Boris et ses bêtises ? L'auteur, Mathis, a décidé de vous aider à rétablir la vérité sur les bonnes manières. Boris accumule les taquineries et les chamailleries (en particulier avec ses jouets), il est donc temps de lui rappeler quelques leçons de savoir vivre et de politesse : dire merci, ne pas couper la parole, ne pas roter à table... Avec vingt cas très concrets mettant Boris en scène, le jeune lecteur sera amené à dire ce que le personnage aurait dû faire ou pas.

C'est simple, évidemment c'est toujours drôle et avec un peu de chance les enfants retiendront quelques petites choses fondamentales sur la vie en société !

 

Thank You Pinned by juliobahar

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 06:00

Songe à la douceur

Clémentine Beauvais

Sarbacane, 2016

 

C'est l'histoire d'Eugène et Tatiana. Une histoire d'amour qui s'était finie avant même d'avoir commencée, au plein cœur de l'adolescence. Ça c'était il y a longtemps. Car ce jour, ce matin là où commence cette histoire, ils ont pris le même métro, sur la ligne 14...

 

 

C'est là que commence le roman et que recommence leur histoire. Enfin, si histoire il y a, ça il faudra le lire vous-même. Il faudra que vous ouvriez ce livre au doux titre de Songe à la douceur. Songe comme si tout n'était qu'un rêve ou comme si on nous invitait à y penser sérieusement à cette douceur qu'on oublie si facilement dans ce monde.

Quand le livre sera ouvert, il faudra constater que l'auteure s'est inspiré de Eugène Onéguine, un roman d'Alexandre Pouchkine de 1837. Soit cela vous parlera, soit comme moi vous attendrez de refermer le livre pour en savoir plus sur cette histoire qui en effet semble si proche de cet amour contemporain.

Mais avant ça, il faudra donc lire, s'habituer aux vers et à la mise en page bien loin de la norme éditoriale. Il faudra découvrir ces formes poétiques et littéraires aussi diverses que variées qui font cet objet de papier non identifié. Il faudra imaginer Clémentine Beauvais qui vous raconte cette histoire parce que oui elle est vraiment là, à vous parler à vous ou à ces personnages comme si c'était tout à fait normal.

 

Viendra ensuite le moment où il faudra refermer le livre avec un petit pincement au cœur. Celui où vous aurez la sensation d'avoir lu quelque chose de différent, d'original et d'osé. Je vous laisse le soin de choisir si vous avez aimez ou pas.

Une histoire de vie et d'amour, pas d'eau de rose pour autant, des sentiments forts et contradictoires. Moi, j'ai aimé, j'ai été transporté et je dis merci Clémentine Beauvais !

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -