Actualités

À partir du 5 septembre, le blog reprend du service.


Lundi : les extras (jeux, films, revues, applications, prix, concours...) toujours pour les enfants
Du mardi au vendredi : des chroniques pour les petits enfants et les grands ados
Samedi : les sélections sur un thème d'actualité ou pas

 

Et des fois, rien, juste rien selon l'envie !

 

Mais pour encore plus d'actualités sur la littérature jeunesse ou sur le quotidien d'une blogueuse-maman-bibliothécaire-lectrice, c'est sur les réseaux sociaux et à la radio.



 

Sophie

Une Recherche Précise ?

Le blog dans et hors les murs...

Ce blog est né de deux bibliothécaires et mamans, Judith et Sophie (moi-même), férues de littérature jeunesse. De l’album au roman en passant par la BD et le documentaire, il y en a pour tous les âges de la naissance à l’adolescence et pour tous les goûts. Et comme le monde du livre est grand, on découvre parfois des portraits d’éditeurs et d’auteurs, ainsi que l’actualité de cet univers passionnant.


Pour savoir qui de Judith ou moi est l'auteur d'un article, il suffit de regarder tout en bas de celui-ci, juste avant le lien pour les commentaires.

 

Vous pouvez aussi me retrouver sous le pseudo, SophieLJ, sur les blogs, forums... Et sur le blog collectif À l'ombre du grand arbre auquel je participe.

 

Contact

 

La radio de Sophie

 

La bannière du blog a été réalisée par Anbleizdu.

Au quotidien...

Actualités au quotidien, informations, photos, concours des éditeurs et des blogueurs...
 
25 août 2016 4 25 /08 /août /2016 05:00

Le panier à pique-nique

Gabriele Rebagliati et Susumu Fujimoto

Grasset jeunesse, 2015

 

Cette histoire, c'est celle d'une petite fille qui découvre un pré. Elle comprend bien vite que tout ce qui y pousse vient de ce jardinier qui y pique-nique chaque jour. Un midi, elle lui prend son panier où tout a l'air si délicieux. Mais prise de remord, elle se décide à cuisiner pour l'homme...

 

 

Les vacances sont bientôt terminées, la rentrée approche mais il fait encore très beau pour profiter d'un pique-nique ensoleillé. Celui de cette histoire est à l'origine d'une belle rencontre que je vous laisserais découvrir. Le texte lui est assez enfantin dans son contenu. C'est la petite fille qui raconte et on le ressent dans le ton ce qui n'empêche pas un texte construit et beau.

J'avais plus de mal avec les illustrations au début et en particulier avec ces personnages à la peau très rouge. Et puis finalement, je m'y suis habitué et mon attention s'est plutôt portée sur les autres couleurs très chaleureuses. Il y a aussi un beau travail sur les expressions du visage, j'ai adoré la mine boudeuse de la petite fille sur une page.

 

Cet album est vraiment joli dans son ensemble avec un petit côté rétro par ses couleurs et moderne par son style. En tout cas, c'est une belle histoire à raconter au coin d'un pique-nique.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 05:00

Extravagant

Betty Bone

Éditions courtes et longues, 2016

 

J'ai adoré cet album complètement décalé, loufoque et bien sûr extra-va-gant. Car on se demande si le titre évoque ici l'histoire en elle-même ou le livre directement. Betty Bone se lance dans une exploration du corps comme on n'en a jamais vu.

 

 

Elle fait vivre un œil et une main gantée, avant de faire intervenir une araignée qui fera apparaître une chose et un truc. Le nez, la bouche, les oreilles auront aussi leur rôle à jouer pour que tout reprenne place comme il faut.

 

20160822_163423

20160822_163452

 

C'est un album grand format original autant par l'histoire que par l'illustration. C'est moderne, un brin abstrait, drôle et particulièrement contemporain dans le style. En fait, c'est du jamais vu et du réussi !

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 05:00

D'un côté... et de l'autre

Gwendoline Raisson et Ella Charbon

L'école des loisirs, 2014

 

D'un côté, un petit ours curieux de ce qu'il pourrait bien trouver derrière ce mur de pierre. De l'autre côté, deux ours inquiétés par le monstre qu'ils pensent caché de l'autre côté. Au milieu, ce mur, barrière et porte ouverte sur l'imagination...

 

 

Cet album cartonné utilise le concept du livre recto-verso. Une histoire de chaque côté, le mur comme point commun et des personnages qui se rejoignent à la fin de chaque histoire et au milieu du livre.

Des personnages attachants, la curiosité et les inquiétudes des enfants face à l'inconnu, des couleurs lumineuses et des illustrations adorables : que demander de plus ?

 

J'ai été séduite par cet album intelligent qui explore des sentiments enfantins avec pertinence. C'est adorable et bien vu pour les petits.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 05:00

La fin du mois de juillet et le tout début de mes vacances ont été marqué par un évènement des plus importants : le summer book camp ! Nous étions une partie des membres du collectif À l'ombre du grand arbre à nous retrouver chez l'une de nous dans le Morbihan.

 

invitation SBC

 

L'accueil par Solectrice et sa famille a été très chaleureux et dès notre arrivée, notre grand arbre nous attendait pour symboliser ces belles rencontres que l'on doit à notre blog plus si virtuel que ça.

 

20160730_003958

 

20160730_104735

 

 

 

 

 

Le week-end a commencé par une animation à la médiathèque de Baud. Nous sommes venues présenter quelques coups de cœur aux usagers intéressés et leur faire découvrir À l'ombre du grand arbre. Même les journalistes étaient au rendez-vous, pour preuve les articles ici et .

 

 

 

 

 

 

 

 

L'un de nos beaux temps forts préférés a été la distribution du SWAP : échanges de colis suprises. Cette année, chacune a fait un cadeau à chacune.

 

13891794_1352945144720471_5838872789643881792_n

 

Vous remarquerez qu'il y avait de quoi faire avec tout ça : gourmandises, livres et petites surprises. Une partie pour les blogueuses présentes et une autre à mettre en colis pour envoyer aux absentes.

 

Voilà un aperçu de ce que j'ai eu le plaisir de déballer : chocolat, petit sac parfait pour promener le minimum, grand sac parfait pour les livres qui me suivent partout, une guirlande, une belle fleur d'extérieur, un petit bol, un carnet, quatre romans (dont un déjà dévoré) et un album estival à souhait !

 

13686782_1353346838013635_523615842726409752_n

 

Un autre moment de pur plaisir durant lequel notre cœur balance entre le raisonnable et le craquage livresque : le troc. Imaginer des livres pour tous les âges apportés par nous toutes et étalés sur un grand tapis, et là le top départ et on peut repartir avec tout ce qui nous fait envie ! Quel plaisir...

 

P7310315

 

Évidemment, le week-end a aussi été ponctué de bons repas, de longues discussions, d'un peu de lecture et de jolies balades...

 

Vivement l'année prochaine !

Partager cet article

11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 05:00

Réveil

Hector Dexet

Amaterra, 2016

 

Il en faut parfois peu pour faire passer un petit bonheur. Cet album est assez simple : un joli graphisme, pas de texte, de beaux paysages enneigés et un soleil qui se lève lentement.

 

 

Sur chaque page, on voit la vie du grand nord qui évolue sous nos yeux. Ce sont les animaux que l'on suit et seuls les traces de pieds et quelques indices nous indiquent la présence d'un homme. Les pages sont découpées pour que certaines parcelles du paysage se retrouvent sur les pages suivantes.

 

Pas besoin d'en dire plus : c'est un album plein de fraîcheur, de douceur et de tendresse. Un vrai petit plaisir de lecture qui vaut le coup d’œil !

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 05:00

Affiche-page-001

 

Le concours Dessine ta couv' à l'occasion de Partir en livre, grande fête nationale du livre jeunesse, s'est terminé le 31 juillet.

Je remercie les cinq enfants qui ont participé en envoyant un dessin de leur livre préféré.

 

Quentin 4 ans

Quentin, 4 ans : Georges le dragon de Geoffroy de Pennart

 

Dhayan 6 ans

Dhayan, 6 ans : Tarzan

 

Clémence 8 ans

Clémence, 8 ans : Les dinosaures, collection Mon petit monde chez Nathan

 

Chloé 10 ans

Chloé, 10 ans : Fantômette contre le géant de Georges Chaulet

 

Pablo 12 ans

Pablo, 12 ans : Harry Potter à l'école des sorciers de J. K. Rowling

 

Merci encore à tous les cinq de leur participation. À la maison, on a voté pour notre dessin favori et c'est Clémence qui a fait l'unanimité avec son documentaire sur les dinosaures. Elle recevra donc un petit colis mais elle ne sera pas la seule. Devant le peu de participation, je me suis décidée à envoyer une petite surprise à chacun !

 

Je vous souhaite à tous un beau mois d'août, je vous dis à jeudi pour une nouvelle chronique et début septembre, retrouvez un nouveau concours sur le blog !

Partager cet article

Par Sophie - dans Concours
commenter cet article
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 05:00

Au voleur !

Michaël Escoffier et PisHier

400 coups, 2016

 

Mais qui est donc celui qui a volé les cornes de la vache, la trompe de l'éléphant, la poche du kangourou et j'en passe ? Les animaux contrariés vont trouver le garnement qui les déshabillent mais ce ne sera pas simple de remettre tout ça à sa place !

 

 

On rigole en découvrant les animaux dépourvus de leurs particularités à chacun. Mais surtout on s'amuse du garnement qui s'en est servi pour se faire un déguisement personnalisé qui va semer la pagaille !

Il n'y a pas de narration, juste les dialogues des personnages stupéfaits et en colère ! Quant aux illustrations, ce sont encore les animaux colorés qui sont mis en avant sur le fond blanc de la page.

 

Un livre à lire avec plaisir et amusement !

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 05:00

Sous le parapluie

Catherine Buquet et Marion Arbona

400 coups, 2016

 

Maudit soit ce temps gris !

Maudites soient la pluie et cette foule, qui le ralentit !

Sous son parapluie, il avance à grandes enjambées.

Sous son parapluie, il avance et n'en finit pas de grincher.

 

 

C'est dans cette ambiance bougonne que l'on fait la connaissance d'un des deux personnages de cette histoire : un homme râleur qui en veut à la pluie. Mais cette histoire c'est avant tout une rencontre entre lui et un jeune garçon en admiration devant une vitrine de pâtisserie. L'homme pour qui tout était gris va soudain retrouver le plaisir d'un sourire et d'une gourmandise et qu'importe le temps qu'il fait !

Cet album est une jolie invitation au plaisir, aussi simple soit-il. Le texte sonne avec poésie et les illustrations grises et anguleuses s'arrondissent et se colorent devant la vitrine à faire saliver d'envie !

 

Mais ici, l'ultime plaisir c'est de partager son bonheur comme le font ces deux personnages et comme le feront les jeunes lecteurs autour de ce livre.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

  

Partager cet article

28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 05:00

Pitchou

Sara

Rue du monde, 2014

 

Bien souvent, les histoires de Sara sont tristes et sombres. Celle-ci n'échappe pas à la règle.

Tout commence quand un sac s'ouvre sur la plage laissant s'échapper un chiot blanc tacheté de noir. Lui qui ne connaît pas encore le monde se retrouve seul à errer parmi les dangers et les bonnes surprises...

 

 

Cet album était proposé dans un prix de littérature jeunesse auquel Morgan a participé avec sa classe de petite section. Quand nous avons vu l'album sur les tables du salon du livre qui a suivi, il l'a tout de suite voulu. Ça ne m'étonne pas, c'est le genre d'album inquiétant mais qui traduit très bien les angoisses des petits sur la solitude et l'abandon. Il se reconnaisse dans les peurs de ce chien qui est en plus un personnage très attachant.

Moi, ce qui me plait beaucoup dans l'univers de Sara, ce sont ses illustrations. Elles sont faites en papier déchiré avec peu de couleurs, souvent sombres. Elle parvient à créer un style reconnaissable avec des émotions malgré l'aspect moins précis que des dessins au crayon.

 

Finalement, passé l'impression austère de l'histoire, on s'attache bien vite à ce chiot et on est heureux de voir que son histoire puisse bien se terminer.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 05:00

Immaculée

Katelyn Detweiler

Robert Laffont, 2015

 

Comme tous les jours, Mina travaillait au restaurant quand elle a fait cette rencontre qui a changé sa vie. Quelques mots incongrus échangés avec cette vieille dame et la conversation prend une tournure si étrange que Mina préfère fuir, quitte à répondre trop vite. C'est ainsi que la jeune fille se découvre enceinte quelques mois plus tard alors qu'elle est encore vierge.

Première de la classe, un adorable petit ami, deux grandes amitiés, Mina va presque tout perdre en jouant la carte de la sincérité. Rares sont ceux qui la croient, nombreux vont être ceux à vouloir la bannir pour cette grossesse insensée...

 

 

Parfois en médiathèque, il y a des livres qu'on ne sait pas où mettre. Celui-là en a fait partie et c'est comme ça que je l'ai eu dans les mains pour déterminer si c'était plutôt un roman ado ou adulte.

L'histoire est donc celle d'une adolescente de 17 ans dont la vie va basculer brusquement quand elle va découvrir sa grossesse alors qu'elle n'a jamais eu de rapports sexuels. Mina, que ses détracteurs surnommeront la Vierge Mina, vit des évènements qui ne sont pas sans rappeler la religion chrétienne et la Vierge Marie. En effet, le parallèle est assez largement fait dans ce roman où la religion a une place importante : famille pratiquante au départ puis de nombreux avis sur le sujet aussi bien de religieux que de personnes croyantes qui considèreront Mina de la pire des façons.

Mais si la religion a sa place dans ce roman, c'est avant tout deux univers qui se mêle : celui de la réalité quotidienne de Mina et celui plus fantastique qui expliquerait cette grossesse.

Plus clairement, hormis le mystère qui règne autour de la façon dont Mina est tombée enceinte, toute une première partie du roman est orienté sur la vie très réaliste de cette jeune fille. Les symptômes, les tests de grossesse, l'acceptation de sa situation, les visites chez le médecin, les décisions à prendre rapidement, les annonces à faire avant que ce soit trop visible... Tout cela est vraiment ancré dans la réalité avec parfois des scènes clairement détaillées comme la visite chez la gynécologue.

C'est toute cette partie qui m'a un peu dérangée dans le roman car je l'ai parfois trouvé maladroite pour ne pas dire que ça pouvait sonner un peu rétrograde. Il y avait des décisions trop vite tranchées à mon goût notamment sur l'avortement. Cela nécessite d'avoir un lectorat assez mature pour faire la part des choses et ne pas voir une norme dans certains comportements.

 

Ce qui m'a plus convaincue dans cette histoire, c'est la vie de Mina qui passe d'adolescente à jeune femme, le combat qu'il faut mener pour favoriser la vérité de la situation (alors qu'un mensonge aurait rendu tout cela plus simple pour la jeune fille), la réaction des gens face à la différence et surtout l'importance des médias d'abord à un niveau très local puis de façon de plus en plus importante, mais toujours quoiqu'il en coûte !

J'ai aussi aimé les relations pas toujours simples que Mina noue avec ses proches qu'ils soient des amis ou de la famille. Cela montre bien toute la complexité humaine qu'une situation extrême peut engendrer.

 

Dans l'ensemble, c'était une lecture agréable et accrocheuse qui se destine principalement à des jeunes adultes. Il y a une ambiance "ado" dans cette histoire mais aussi beaucoup de sujets de réflexion sur la religion, la société et les médias qui nécessitent une certaine maturité pour les aborder avec un minimum de recul.

Je lirais très certainement le second tome de ce diptyque pour voir quelle direction prendra cette histoire et mon avis final dépendra sûrement de cela.

 

Ça pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -